Actia entre France et Tunisie

Actia entre France et Tunisie

Pourtant présent dans 16 pays avec 24 sociétés le groupe Actia entretient des relations privilégiées avec la Tunisie. Echos.

Quatre sites dont un site de production opérationnel 24 h sur 24, CIPI Actia, et un centre d’engineering dédié au groupe, Actia Engineering Services, et 760 personnes constituent le déploiement du groupe Actia en Tunisie (en résumé hâtif). En 2018, Ardia (aujourd’hui appelé Actia Engineering Services) s’est même vu attribuer le premier prix au Concours National de la Qualité et de l’Excellence opérationnelle, en Tunisie remis par le ministre de l’industrie et des PMEs, Slim Fariani. Un concours qui « récompense non seulement les performances financières et les efforts d’innovation de la société, mais également la démarche de gestion responsable et valorisante de la ressource humaine, qui selon M. Jean-Louis Pech Président du directoire d’ACTIA Group, « en Tunisie est créatrice, entreprenante et qualifiée ». Il faut rappeler que le groupe investit entre 14 à 17 % de son chiffre d’affaires (proche des 500 millions d’euros) dans la recherche et le développement. Clairement, Actia, société de chercheurs en électronique, reste, dans l’esprit, une ETI familiale (Entreprise de Taille Intermédiaire), en quête de développement durable. Et devrait-on dire de service : « Concevoir, produire, exploiter l’électronique au service de la gestion de systèmes des différents domaines de l’automotive et des Télécoms » définit l’activité du groupe dont les deux marchés les plus connus pour les marchés de l’automobile sont l’équipement de garage – dont la pièce maîtresse, le diagnostic et le contrôle technique.

Le Multidiag 360, best-seller en Tunisie

Pour la partie garage, dont on connaît les contrôles de géométrie, les outils de diagnostic dédiés à la climatisation (etc.), l’équipement qui est plébiscité demeure l’outil de diagnostic multimarque et en l’occurrence le Multidiag 360 comme l’explique Olivier Duranel (responsable grands comptes chez Actia pour le CT) : « En Tunisie, l’outil le plus adapté à l’utilisation au quotidien des intervenants et idéal pour le parc de véhicules tunisien est le 360. Nous disposons d’un gros avantage sur le marché, parce que nous fournissons l’OES des grands fabricants, nous bénéficions ainsi de l’exactitude des Data et d’une expérience supérieure aux performances des autres. Nous avons trois modules qui permettent à l’opérateur de diagnostiquer, de traiter la panne, de rendre le véhicule fonctionnel (de le réparer). Nous allons plus loin que les autres grâce aux aides en ligne (assistance par vidéos, tutoriels, différents supports), à notre base de données techniques, à notre connaissance des procédures. Le Multidiag 360 vous affiche la liste de tous les calculateurs et vous disposez des fonctions les plus utilisées, classées par métier tel que les ADAS. » Un système d’abonnement vient parachever les performances de l’offre technique. En effet, Actia propose un abonnement annuel avec trois mises à jour par an – la mise à jour se fait quotidiennement par leurs soins, mais pour le client elle est résumée en trois fois, plus un support téléphonique et une extension de garantie par échange standard, puisque, comme le répète Olivier Duranel, « Comme nous travaillons depuis 35 ans avec les constructeurs européens, nous avons toutes les données et nous pouvons rendre en 48 h l’outil de diagnostic au client complètement opérationnel ».

Gestion de flottes et contrôle technique

En Afrique, l’une des activités grandissantes d’Actia porte sur la télématique, notamment dans le cadre de la gestion des flottes comme le précise Jérôme Piat, directeur des ventes et du marketing, division flottes d’Actia Automotive : « Nous proposons des solutions performantes de géolocalisation et de maintenance du véhicule lourd et avons privilégié le prédictif au curatif. Comme nous bénéficions d’une expérience forte dans la réalisation des boîtiers télématiques pour les l’OEM – nous vendons le même boîtier pour Renault en OEM qu’en aftermarket, nos solutions sont sûres. Dans ce cadre, nous proposons en Aftermarket, une solution à trois étages, le boitier, le serveur de données et la plateforme de gestion de flottes – notamment pour les grands clients comme les loueurs. La problématique en termes de maintenance prédictive est la même pour le VL et le PL, une problématique que nous maîtrisons bien. »

Du côté du contrôle technique (représenté par leur filiale Actia Africa au Maghreb), Actia s’affirme comme l’un des leaders mondiaux du secteur qui lui a dédié une division spécifique, car, ainsi que le précise Jérôme Piat, « le contrôle qualité et le garage sont deux approches totalement différentes en termes de marché et de clients. Le contrôle technique se travaille très en amont et nous devons apporter des solutions pour améliorer la situation des contrôles de véhicules et aider l’opérateur. L’enjeu est environnemental, sociétal, mon dial, des enjeux propres à transporter des personnes en toute sécurité ». Au Maroc, Les produits Actia (CT et Equipements de garage) sont distribués par Fahd Benomar, directeur général de Marcotec. En Algérie, pour la partie garage (équipements et outils de diagnostic), le groupe travaille depuis 10 ans avec Monsieur Cherif, ACS, mais aussi avec Siad avec l’arrivée des stations mobiles.  Pour le contrôle technique, Actia s’appuie notamment sur ASMO, en Algérie.

Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.