Affluence record au salon Automechanika Istanbul 2017

Affluence record au salon Automechanika Istanbul 2017

Très attendu, Automechanika Istanbul, le plus grand salon professionnel international de l’industrie automobile de la Turquie, et de l’Afrique du Nord, qui s’est tenu du 6 au 9 avril 2017 à Istanbul, a tenu ses promesses. Les professionnels se frottent déjà les mains, en attendant, avec impatience, l’édition prochaine de cette grand-messe prévue du 5 au 8 avril 2018.

Tous les professionnels de l’industrie automobile et de la rechange s’accordent à dire qu’Automechanika est, aujourd’hui, une référence mondiale des salons dédiés aux activités de l’après-vente automobile. Et pour cause, celui-ci leur permet de mieux se positionner sur d’importants marchés vu qu’il se tient dans 14 villes à travers le monde chacune couvrant une zone géographique déterminée (Djeddah, Buenos Aires, Frankfurt, Istanbul, Shanghai, Dubaï, Saint Petersburg, Johannesburg, New Delhi, Chicago, Kuala Lumpur, Birmingham, Mexico, Moscou…).

43 874 visiteurs professionnels

Automechanika Istanbul, ne déroge pas à la règle. C’est un salon qui rayonne sur l’Europe, l’Asie centrale et le Moyen Orient. L’édition de 2017, qui s’est tenue du 6 au 9 avril, à laquelle Rechange Maroc a pris part, a été couronnée de succès. Selon les organisateurs, le nombre de visiteurs professionnels qui ont afflué, cette année, s’est élevé à 43 874 contre 42 781 visiteurs professionnels, en 2016. En revanche, le nombre des exposants a baissé passant de 1 282 opérateurs, l’année écoulée, à 1 217 entreprises internationales, mais les organisateurs restent confiants. Durant ces quatre jours, les professionnels de l’automobile ont pu s’enquérir d’une offre exhaustive proposée par les fabricants, les équipementiers ou les distributeurs, au niveau de ce marché et même par les entreprises internationales. Ils ont profité de cette opportunité pour identifier de nouveaux contacts potentiels sur les marchés visés mais également pour concrétiser de nouveaux partenariats en signant des contrats et par la même occasion, de consolider les accords déjà établis. Les stands n’ont pas désemplis. Les exposants ont multiplié les rencontres à un rythme effréné, avec juste une petite pause déjeuner, pour les plus chanceux. Une bonne majorité a préféré se restaurer sur place, pour faire le maximum de rencontres et remplir leurs carnets de commandes. Des rencontres B2B ont également eu lieu, au grand bonheur des visiteurs.

Satisfecit des exposants

« Nous sommes présents, à ce salon, pour accompagner les entreprises françaises, qui exposent pour les aider à se positionner sur le marché turc et les marchés d’Europe centrale et orientale», nous a confié un représentant de Business France, qui a organisé un pavillon France à Automechanika Istanbul. Et d’ajouter : «Les contacts établis sont prometteurs. Il y a même des entreprises qui ont signé de nouveaux contrats». D’ailleurs, 8 entreprises de l’Hexagone ont pris part à ce rendez-vous, à savoir, Automotor, Mecafilter, Record France, Renault, Ixell, Motrio, Ixtar et Vbsa. Même son de cloche du côté allemand. «Le marché turc et ceux de la région autour intéressent les entreprises allemandes qui sont venues à la fois pour exposer leur savoir-faire, partager leurs connaissances et également accéder aux marchés étrangers», a affirmé une responsable de la Fédération Allemande des Salons et Foires (AUMA) qui a organisé la participation de 14 groupes allemands à ce salon, dans le cadre d’un pavillon national. Outre les exposants, de nombreux équipementiers et importateurs de pièces de rechange ont préféré prendre part, à ce salon, en tant que visiteurs uniquement. Marocains, iraniens, espagnols, tunisiens, français, turcs… ils étaient nombreux à affluer. Ils ont également établi des contacts avec leurs clients et avec de nouveaux partenaires. « Cette année, nous nous sommes pas présents en tant qu’exposant, mais en tant que visiteur. Il est important pour nous de rencontrer nos fournisseurs et aussi de connaître les dernières innovations et technologies mises en exergue, lors de ce salon», a confié à Rechange Maroc, le directeur commercial d’une entreprise tunisienne.

L’industrie turque, un modèle à suivre

Une chose est sûre : les exposants et les visiteurs ont, tous, les yeux rivés sur l’industrie automobile turque. Devenue réputée pour son niveau d’excellence de production, cette dernière mise, à présent, sur la R&D et le design. Les statistiques fournies, par Business France, parlent d’eux-mêmes. A fin 2015, 75 centres de R&D appartiennent à des constructeurs et des équipementiers/fournisseurs automobiles. D’ailleurs, les constructeurs automobiles choisissent, de plus en plus, la Turquie comme hub de production pour cibler les marchés export : 75% de la production en Turquie est destinée aux marchés étrangers, ce qui représentait 900 000 véhicules en 2015. Traditionnellement les marchés d’exportation de la Turquie étaient l’Allemagne, la France, l’Italie, le Royaume Uni et l’Espagne mais aujourd’hui de nouveaux débouchés se développent sur les pays émergents. Selon l’Association turque des constructeurs automobiles (OSD), avec de nouveaux investissements dans les ajouts de modèles et l’augmentation de la capacité en cours, l’industrie automobile turque devrait atteindre une capacité de production de 1,9 million de véhicules cette année. Pour rappel, les usines automobiles turques ont produit 1 360 000 véhicules en 2015. Avec 992 000 véhicules produits en Turquie sur les marchés d’exportation, le pays a battu à la fois les records de production et d’exportation en 2015, avec une capacité de production annuelle de 1,7 million de véhicules.

Par ailleurs, malgré la forte croissance du secteur automobile, le taux de pénétration reste relativement faible, avec 165 voitures pour 1000 habitants, ce qui est loin derrière la moyenne européenne de 500 véhicules pour 1000 habitants. « C’est un bon indicateur de potentiel de développement sur le marché domestique pour les constructeurs automobiles. Un pouvoir d’achat en croissance combiné à un faible taux de véhicules par propriétaire devrait permettre d’accroître les ventes dans les années à venir », se projette Business France. Automechanika Istanbul, s’affirme donc, comme la meilleure foire pour se positionner sur une plate-forme commerciale en pleine croissance et avoir la visibilité sur l’ensemble des pays du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord et de l’Eurasie.

Un mastodonte mondial

A rappeler que ce salon est organisé par Messe Frankfurt qui est un des plus grands organisateurs de salons professionnels au monde. Ce dernier organise plus de 110 salons et événements chaque année. De plus, il possède son propre parc des expositions et dispose d’un réseau mondial composé de 28 filiales et 50 partenaires commerciaux internationaux, ce qui lui permet d’être présent dans plus de 150 pays. Chaque année, Messe Frankfurt organise plus d’une centaine de salons professionnels à travers le monde. Ces événements sont répartis en 9 grands groupes : Biens de consommation / Chimie, laboratoire et salles propres / Divertissement /Mobilité, logistique et transports / Production et IT / Sécurité / Technologie du bâtiment, de la lumière et de l’environnement / Textile et technologies textiles et Autres.   N. D

Réagir

Your email address will not be published.