Après le Maroc, la Tunisie

Après le Maroc, la Tunisie

Comme nous l’avions annoncé, le Maroc, sous l’impulsion du Gipam, (Groupement Interprofessionnel de l’Automobile au Maroc) lance la première édition de son salon intitulé M.A.T. ou Moroccan Automotive Technologies, du 12 au 15 décembre 2018. A peine avait-on appris l’annonce de ce salon international de la pièce de rechange automobile au Maroc, que TAA ou Tunisian automotive association communiquait sur l’émergence du salon Tunisia Automotive 2018, organisé par la Société des foires internationales de Tunis en partenariat avec TAA et le Centre technique des industries mécaniques et électriques (Cetime) avec la collaboration de la Fédération nationale de la mécanique et la Fédération nationale de l’électricité (Utica), de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (Apii), de l’Agence de promotion de l’investissement extérieur (Fipa Tunisia) et du Centre de promotion des exportations (Cepex).

« Tunisia Automotive 2018 se veut une vitrine des nouvelles technologies dans le secteur des composants et de la pièce de rechange et de ses services annexes et connexes. Le salon fera valoir les compétences acquises par les entreprises tunisiennes dans ce domaine et mettra en évidence les potentialités importantes d’investissements étrangers dans ce secteur porteur pour l’économie tunisienne » lit-on dans La Presse. Le salon aura lieu au Parc des expositions du Kram, à Tunis, du 27 au 30 novembre 2018. La concurrence devient multiple au Maghreb pour Equip Auto Algeria, qui bénéficie, toujours, rassurez-vous, de 12 ans d’expérience et d’un marché automobile bien plus important. En revanche, la concurrence saura, sans nul doute, pimenter l’édition de mars prochain du salon d’Alger.

Réagir

Your email address will not be published.