Automechanika Dubaï en tournée !

Automechanika Dubaï en tournée !

Organisés par les responsables du salon de Dubaï, «l’Automechanika Roadshow to North Afrika»
a invité les professionnels de la distribution de l’Automobile à des rencontres BtoB à Tanger, Casablanca, Sfax et Tunis. Evocations.

2De plus en plus porte d’entrée vers l’économie africaine, le Maghreb devient une cible privilégiée pour les organisateurs de salon, souhaitant séduire les professionnels de l’automobile à venir exposer ou simplement à se rendre sur leur manifestation. Tel était l’enjeu de l’équipe d’Automechanika Dubaï, emmenée par Abdelrahman Kurdieh, directeur du développement des marques Automechanika Dubaï et Jeddah, qui s’était associée, pour l’occasion à Inès Ben Youssef, responsable pour Messe Frankfurt pour les pays du Maghreb, notamment. Dans chaque ville, les distributeurs importateurs de pièces, les représentants des marques et autres professionnels de l’automobile ont pu bénéficier de présentations d’experts comme à Tanger, par le directeur général de TMSA (l’agence spéciale Tanger Méditerranée), et par Ahmed Bennis, directeur de zone d’activité (Tanger Automotive City) , dont nous reparlerons plus loin, et par GfK, spécialiste international des données de marché économiques et audits (dont nous avons publié de larges extraits sur l’étude consacrée au marché du pneumatique Marocain). A Casablanca, nous avons également entendu M. Mohamed Suleimani d’EMA (Euro Mediterranean Arab Association) sur la coopération entre Allemagne et pays arabes, quand, à Sfax, Ikram Makni, directrice générale de la chambre de commerce et d’industrie, présentait les atouts de la zone économique. A Tunis, Monsieur Amine Ben Ayed, directeur général du groupe Misfat Filtration, a rappelé l’intérêt majeur pour les entreprises comme la sienne, d’exposer sur les grands salons internationaux. C’est, aussi, pendant cet Automechanika Roadshow, que Rechange Maroc a été présenté à tous les professionnels, dans le cadre d’une présentation sur la pièce détachée dans les pays du Maghreb. Pendant ce tour, le staff d’ACDelco a eu l’occasion de s’entretenir avec les distributeurs des différentes villes (voir pages suivantes) et annoncer leur volonté de s’implanter sur ces marchés, marocain, tunisien et algérien.

1

Automechanika Dubaï : une place de marché en pleine expansion

Du 7 au 9 mai 2017, se déroulera Automechanika Dubaï dont la croissance exponentielle en fait le rendez-vous régional le plus important aujourd’hui. Lors de la précédente édition, on comptait déjà 2017 exposants représentant 58 pays, l’international comptant pour 90 % du total. Côté visiteurs, le rôle international prédomine également avec 138 pays représentant 51 % à l’international sur les 30 000 visiteurs qui ont sillonné les allées de salon. Bien évidemment, les Emirats Arabes Unis dominent en nombre avec 49 % des visiteurs, puis l’Inde avec 8 %, l’Europe et l’Amérique avec 5 % chacun, et l’Afrique pour 8 %. On comprend mieux, avec ce dernier chiffre, l’importance, pour les organisateurs du salon, de s’adresser aux pays africains à commencer par le Maghreb. En termes de typologie de visiteurs, on ne sera pas étonné de voir en tête de file les distributeurs (30 %), suivis par les constructeurs (22 %), les sociétés d’import-export (17 %), les revendeurs (12 %), les sociétés de service (10 %), les centres-autos (7 %), les institutionnels et la presse à 1 % chacun. L’intérêt des visiteurs se portant sur les plus gros marchés, c’est encore tout ce qui touche au véhicule passagers qui prévalait, à 33 %, talonné par les véhicules commerciaux (26 %), puis par les véhicules industriels (13 %) agricoles (6 %), et plus généralement tous véhicules 16 %. Abdelrahman Kurdieh a également mis l’accent sur les rencontres d’affaires organisées par le salon et qui ont abouti à 4 485 rencontres BoB dont 88 % ont été mises en place par les exposants. Automechanika Dubaï, en effet, matche les différents profils visiteurs (zone géographique, type d’industrie, intérêt par produit) avec les exposants et met en relation les uns et les autres, de manière à accroître l’efficacité des affaires. Sur les 16 679 profils étudiés dans le cadre de ces Business Market Making, 89 % ont représenté les visiteurs et 12 %les exposants. L’édition 2017 se présente déjà très bien !

3

Automechanika Jeddah, de solides ambitions

Présenté également par Abdelrahman Kurdieh, Automechanika Jeddah prendra place, à Jeddah, en Arabie Saoudite du 31 janvier au 2 février 2017. Plus modeste, ce salon s’adresse surtout au marché national sur un marché particulier, riche et très demandeur. A telle enseigne que Michael Johannes, vice-président de Messe Frankfurt, en charge notamment des 15 salons Automechanika, a pris la mesure de l’événement et rendu annuel le salon ! Des exposants venus de 26 pays, au nombre de 184, comptent dans leurs rangs de grands noms comme partenaires, ainsi 3M Saudi Arabia, Abdul Zaheer Bashir Automotive Trading, Ample Auto Tech, Eurolub, JIPCO, Ecobrex Brakes, Lorry Genuine Parts, Luthra Industrial, Martins Industries, Mineral Circles Bearings, Saudi German Brake Manufacturing, Steel Impex & Industries, Sun Global, Supra Rubber Industries, Universal Energy Storage and Youssef Ahmed Rashid Al Dossary and Sons Co.

1On y voit également 4 pavillons étrangers, Turquie, Inde, Chine et Taiwan. Du côté des visiteurs, plus de 5 000 ont été dénombrés lors de la précédente édition, dont 91 % d’Arabie Saoudite, leur intérêt majeur portant sur les véhicules particuliers pour 34 % des visiteurs, et pour l’ensemble des véhicules commerciaux, industriels et agricoles à 47 %. Il faut ajouter que l’Arabie Saoudite s’affirme comme le pays importateur le plus important en véhicules et pièces détachées du Moyen-Orient, en immatriculant 760 000 véhicules neufs par an, affichant une croissance annuelle des ventes de 6,7 %.

Quelques chiffres marché de Dubaï et Jeddah

Le marché des pièces détachées automobiles à Dubaï a atteint les 11 milliards de dollars en 2015 (en légère baisse par rapport à l’exercice précédent), 59 % du commerce étant composé des importations, soit
6,5 milliards de dollars, et les 41 %, par les exportations et réexportations pour 4,5 milliards de dollars. L’Asie vient en tête des importateurs sur ce marché, à commencer par le Japon, pour 23 % (1,408 milliard de dollars), la Corée du sud pour 14 %, (920 millions), la Chine pour 12 % (750 millions), suivie par les Etats-Unis, 11 %, à 700 millions, l’Amérique du sud, 10 %,  660 millions, et les autres pays 30 % soit 2 milliards de dollars. L’export et ré-export s’avère très diversifiée parce que 70 % des produits automotive sont réexportés partout dans le monde. Les 30 %
restants concernent la région immédiate, soit l’Arabie Saoudite, pour 640 millions de dollars (14 %), l’Irak, pour 240 millions, (5 %), Omar, 160 millions (4 %), le Koweit, 150 millions (3 %), l’Allemagne venant comme premier européen à 3 %, soit 120 millions de dollars. Quant au marché après-vente du KSA (Kingdom of Saudi Arabia), il est en croissance, avec une valeur estimée de 2,6 milliards de dollars, dont 2.5 milliards de dollars à l’importation, et 51 millions en exportation et réexportation. Ce sont les pièces et accessoires, qui tirent la plus grosse part de marché, avec 996,5 millions de dollars, suivis par les pneus pour véhicules légers, 715,5 millions de dollars, puis les pneus pour camions et bus, soit 615,3 millions et les batteries, pour 209,7 millions de dollars. (source Autorité Générale des statistiques d’Arabie Saoudite).
 
Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.