Bilstein Group étoffe BluePrint

Bilstein Group étoffe BluePrint

S’appuyant sur trois marques fortes, Bilstein Group leur dessine un espace propre. A la une, sur le salon d’Alger, la marque BluePrint, en plein développement.

Hocine Kebir, responsable commercial de Bilstein Group pour la région, avait de quoi faire sur le dernier salon d’Alger, entre recevoir ses distributeurs, – et ceux qui veulent le devenir, et également promouvoir deux grandes nouveautés chez BluePrint. BluePrint – commençons par là – à l’origine se veut la marque dédiée aux véhicules asiatiques et anglosaxons, quand Febi et Swag s’adressent plus généralement aux véhicules européens. A l’occasion de l’édition 2020 d’Equip Auto Alger, Hocine Kebir a annoncé l’arrivée chez BluePrint d’une gamme complète en filtration, gamme complète signifiant multimarque (pour véhicules asiatiques comme européens), soit un référencement très large. Pour la première fois, en Algérie, BluePrint servira aussi les véhicules français, comme on le verra chez leur partenaire Mecanauto à Bab Ezzouar. Bientôt, toujours chez BluePrint, sera lancée une gamme multimarque pour la famille des embrayages !

Une distribution bien maîtrisée

Disposer de trois marques facilite bien les choses quand veut couvrir un marché tout en respectant ses distributeurs, notamment les plus anciens. De fait, plusieurs réseaux se croisent, les uns vendant une marque en véhicules allemands, un confrère, une autre marque avec les véhicules français ou asiatiques, etc. Ce qui assure à Bilstein Group une belle représentation dans le pays sans concurrence de mauvais aloi. Le soin apporté à la distribution bénéficie en parallèle d’une organisation en triptyque destinée à assurer un service premium entre la technique, avec un technicien dédié qui forme sur site, le marketing assuré par Leila Zarouite et le commercial animé par Hocine Kebir. La réputation de qualité octroyée aux produits de Bilstein Group ajoute à la reconnaissance sur le marché de ces marques qui, pour certaines, sont en Afrique du Nord depuis 10 ans et en Algérie depuis 10 ans.

Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.