BorgWarner et Delphi Technologies, tour d’horizon

Date:

Face aux regroupements de marques, nous avons demandé à Mehdi Baumel, Business Development Director chez BorgWarner Inc., de nous parler un peu de l’actualité de Delphi Technologies, puisque les produits de la marque continuent à être vendues sous ce nom. Et, bien sûr, de nous parler du Maghreb puisque Mehdi Baumel, que nous avons rencontré sur Equip Auto Alger, s’occupe notamment de cette grande région. Verbatim

Quid du rapprochement BorgWarner – Delphi Technologies sur le terrain ?

Au niveau de la distribution, l’intégration de Delphi Technologies dans BorgWarner n’a pas eu lieu, et nous disposons de deux entités séparées. Nous commercialisons sous marque Delphi Technologies nos produits, mais ceux-ci sont facturés sous nom BorgWarner, l’entité légale. La région Afrique du nord relève de la division TAME (Turquie, Afrique, Moyen-Orient) elle-même rattachée à la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) pilotée par Jean-François Bouveyron.

Comment se porte le Groupe ?

A l’échelle de la grande région, le Groupe se porte bien en termes de chiffre d’affaires, malgré les difficultés liées à la disponibilité de certaines lignes de produits et bien sûr de l’augmentation des frais d’approvisionnement, des matières premières, des transports et de l’énergie. Et il faut ajouter la guerre en Ukraine comme contrainte supplémentaire.

Quelles sont les familles de produits qui ont le vent en poupe ?

En Algérie, la pièce d’injection et la pièce de gestion moteur s’en sortent bien en raison de l’incidence sur les prix. En effet, une augmentation sur le prix de l’injection ou de la gestion moteur ne la met pas hors marché alors qu’il est très difficile de répercuter les hausses de coûts (même réduites) sur les pièces d’usure. Les parts de marché sont donc beaucoup plus disputées, et les hausses de prix sur les premiums passent plus difficilement que sur les bas de gamme.

Quelle est votre position en Algérie ?

Nous avons repris le niveau de parts de marché que nous avions avant la pandémie. Nous avons finalisé nos commandes et nous attendons juste que les dossiers soient validés dans le cadre d’Algex pour mettre le point final aux commandes engagées.

Qu’avez-vous comme innovations à nous apprendre ?

Nous avons ajouté récemment une gamme de produits grâce à la fusion avec BorgWarner Aftermarket, la famille des alternateurs démarreurs Delco Remy pour poids lourd. Parallèlement, nous avons lancé à l’échelle internationale des solutions de réparation pour les moteurs Diesel Euro VI (PL et VL) avec le banc d’essai Hartridge et bien sûr les pièces de réparation. C’est ce qui nous différencie de nos compétiteurs immédiats.

Comment voyez-vous l’évolution de la distribution ?

Les conditions de distribution vont être amenées à évoluer, tout équipementier devant s’adapter aux législations en vigueur qui visent, dans le Maghreb, à mettre en place des mesures destinées à limiter les importations. Nous sommes en situation de perpétuelle adaptation. Comme dans tout négoce, le succès dépend de l’agilité, de souplesse. L’environnement de notre activité bouge en permanence, change en fonction de nouvelles normes comme ici avec Algex, avec les codes barre, et des décisions liées aux aléas de la politique étrangère comme ce que nous avons eu avec l’Espagne. Les changements de régulation nous obligent à réagir rapidement et ceux qui disposent de structures leur permettant de s’adapter le plus rapidement s’en sortent mieux que les autres. Et c’est ce que nous essayons de faire. Cependant, dans les groupes comme les nôtres, l’avantage considérable que nous apportent nos positions en première monte se retourne parfois contre nous, parce que les décisions stratégiques vont privilégier l’OEM et l’OES au détriment de l’Aftermarket. On ne peut pas tout avoir !

Quelle est votre actualité ?

Nous consolidions nos acquis et nos parts de marché sur nos gammes historiques que sont les systèmes d’injection Diesel, les produits de maintenance, freinage, liaison au sol, et les pièces électroniques et de gestion moteur (d’environnement moteur). Et nous y réussissons en garantissant à nos distributeurs de la disponibilité et en étant premier sur les nouveautés, notamment sur le segment électrique et hybride.

Propos recueillis par Hervé Daigueperce

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.rechange-maroc.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Articles similaires
Related

Le Groupe Floquet Monopole : un modèle de l’industrie automobile du Maroc

Présent sur Automechanika Dubaï, trahissant des ambitions justifiées sur...

Misfat poursuit la diversification de ses activités et renforce encore ses investissements

Sur Solutrans, le salon phare des transporteurs, des constructeurs...

« On a besoin de l’Etat pour promouvoir le « Made un Morocco »

Echanger avec Adil Rais s’avère toujours très instructif. Le...

Mann+Hummel renforce sa position de leader en Afrique du Nord

Beaucoup plus visible depuis quelque temps Mann+Hummel n’a jamais...