Brigh Sud, la plaquette ne siffle pas !

Brigh Sud, la plaquette ne siffle pas !

Fabricant de plaquettes de freins au Maroc à destination des parcs automobiles nationaux et africains, Brigh Sud affiche des ambitions étudiées tout en comptant sur quelques petits plus différenciants.

Exposant pour la première fois à Istanbul, Abdelaziz Brighach, directeur général de Brigh Sud n’avait pas comme objectif prioritaire le marché turc, mais comptait bien profiter d’une lacune bien étonnante dans un pays qui fait feu de tout bois en matière de fabrication de pièces automobiles. Effectivement, la Turquie, selon Abdelaziz Brighach, n’a pas fait de la production de plaquettes une source de développement majeure, puisqu’elle ne compterait pas beaucoup plus de trois ou quatre sites de production. Une opportunité pour les fabricants étrangers comme Brigh Sud, qui se présentent en alternative aux grandes marques premium toutes présentes dans le pays. « Les industriels turcs ne sont pas très portés sur la fabrication de plaquettes et c’est pourquoi, sans doute, près de 50 % de nos visiteurs sont turcs. Bien évidemment, nous ciblons aussi les pays du Maghreb, et les pays africains » explique Abdelaziz Brighach avant de poursuivre : « La première question que les visiteurs turcs nous posent, porte sur l’amiante ! Cela fait bien longtemps qu’on en n’a plus du tout !

Puis, ils nous demandent si nos plaquettes sifflent. Il semble que ce soit une vraie préoccupation pour la plupart des distributeurs. Si nous en avons fait une priorité, les grands fabricants internationaux ne se soucient guère de ce problème. Cela représente un gros avantage concurrentiel pour nous. Nous avons supprimé ce caractère qui n’a pas de relation avec la qualité intrinsèque de la plaquette, mais ici, on n’en veut pas. Tant mieux ! »

Un fabricant marocain de 5 ans

On ne cherchera pas d’ancêtres férus d’équipement automobile dans l’histoire de Brigh Sud, sa création datant de 2014. En fait, il s’agit d’une histoire comme on les aime, d’un importateur distributeur qui se jette à l’eau grâce à des prêts bancaires et choisit de devenir fabricant. Ses ambitions se placent sur le marché national, et plus largement sur les marchés maghrébins et africains, avec comme champ d’expertise, les fast movings réclamés par le parc circulant en VL comme en PL.  L’export pour Brigh Sud est en plein déploiement d’où la présence sur les salons comme Automechanika Francfort, Istanbul ou Equip Auto Alger. Les contacts vers le Maghreb sont nombreux même si Abdelaziz Brighach regrette que la situation politique en Algérie ne lui procure, pour l’heure, aucune visibilité.

  HD

Réagir

Your email address will not be published.