Carrosserie Pro : La productivité par le confort

Carrosserie Pro : La productivité par le confort

Entreprise familiale fondée sur l’expérience et les compétences, Carrosserie Pro, au sud de Paris, révèle la pertinence et le bon sens du « bien équiper pour bien produire ». Les peintres et carrossiers prennent soin des véhicules comme la direction prend soin d’eux en leur fournissant le meilleur équipement possible. Bluffant.

On ne peut sortir que plein d’admiration pour la Carrosserie Pro de Sainte-Geneviève-des-Bois, pour la façon dont elle est gérée, pour la manière dont on y travaille, pour son ambiance chaleureuse et consciencieuse. La bonne humeur règne, la musique résonne dans le bâtiment, les éclats de rire retentissent souvent, et pourtant, ce que l’on retient, c’est le travail qu’on y accomplit, précis, intense, professionnel jusqu’au bout du pistolet ou de la ponceuse, sous les yeux attendris (?), sans doute, attentifs (?) certainement, opérationnels (?), assurément de Mapie, la reine de la ruche. Non loin, le patron gère et se veut à l’écoute de ce qui se passe, lui aussi, maillon indispensable de cette équipe très soudée, et riche de ses trente ans de métier comme carrossier, puis comme chiffreur. Entreprise familiale, certes, et surtout conjonction de compétences, voilà comment est née Carrosserie Pro, il y a deux ans, invitée par le destin. Alors que Lorenzo Almonte se retrouve libre suite à la désaffection de l’entreprise dans laquelle il travaillait, l’un de ses fils lui suggère que c’est peut-être le moment de créer sa propre affaire, parce que des atouts il en a, à commencer par son expérience de carrossier et de chiffreur, puis celle de Mapie son épouse, responsable commerciale en carrosserie, et l’on ne parle pas des deux fils (Jordan et James), carrossiers de métier. La décision est prise. Et comme on part d’une feuille blanche, « autant créer un outil de travail optimal » confie Mapie. C’est cette histoire que l’on veut vous raconter.

L’esprit définit la stratégie

Discuter avec Mapie Almonte sur la genèse et l’organisation de l’entreprise, c’est comme prendre un grand bol d’air frais, en assistant à une leçon de choses, ayant pour thème le management opérationnel. Il s’avère trop rare, encore, de rencontrer des managers qui ont compris que prendre soin de ses équipes, c’est la meilleure façon de gagner, et aussi de vivre ensemble. Mapie ne cherche pas à gagner la confiance par plus d’attention, ni accroître la productivité par la persuasion, elle obtient le meilleur de ses gars grâce au confort de travail qu’elle offre, en leur fournissant des équipements et des outils performants, tant pour l’exercice pur de leur métier que pour la qualité de leurs conditions de travail. Citons quelques exemples : chaque employé dispose d’un petit siège à roulettes pour ne pas rester debout en permanence, même s’ils ne s’en servent pas assez, comme le rappelle Mapie : « On les oblige à s’asseoir pour travailler, parce que c’est maintenant, alors qu’ils sont jeunes, qu’il faut faire attention à eux, pour plus tard ! ». Une petite attention qui rejoint l’esprit général : « Lorsque nous avons installé la cabine de peinture, nous avons bien pris garde à mettre le moteur à l’extérieur, pour qu’ils n’aient pas tout le bruit en peignant. De la même façon, nous avons installé des souffleries pour éviter les poussières. Mais surtout, nous avons opté pour la peinture à l’ozone, un investissement plus lourd, mais apportant tellement plus de confort » précise Lorenzo. Et Mapie d’ajouter : « au départ le peintre n’osait pas dire oui, quand on lui a proposé, parce que cela coûtait plus cher, et parce qu’il est très impliqué comme les autres, dans la vie de la carrosserie. Mais tous ces équipements, y compris les tuyaux chauffants, ont permis aux préparateurs et aux peintres d’être beaucoup plus à l’aise et à la carrosserie de faire près de 20 % d’économie de peinture dès le premier mois ! L’investissement bien pensé rapporte beaucoup. Je suis intimement convaincue qu’améliorer les conditions de travail en fournissant de meilleurs équipements produit des résultats extraordinaires. C’est pourquoi, dès la prise en mains du bâtiment, nous avons installé des portes coulissantes pour qu’ils puissent profiter de la lumière, du soleil et nous allons plus loin en changeant les toits contre des panneaux transparents laissant entrer la lumière dans tout le bâtiment ».

L’expérience unique Boxo

Lorsqu’ils ont installé les postes de travail, Mapie et son mari ont prévu 40 m² par technicien, un espace dans lequel il peut travailler en toute sécurité, un espace personnalisé qu’il doit tenir propre, bien sûr, bien rangé et toujours opérationnel. C’est pourquoi, ils avaient équipé chaque poste de grands plans de travail, chacun ayant le sien avec ses outils et ses équipements. Déjà, l’équipe était reconnaissante à Mapie de ce confort de travail, mais ce n’était rien avant qu’elle ne croise BOXO. A priori, elle n’en avait pas besoin, les gars étaient contents de leur sort, mais à Equip Auto l’an dernier, Mapie a flashé sur le mobilier Boxo que présentait son distributeur exclusif en Europe, Serenco : « Je n’avais pas l’intention d’acheter de matériel quand je suis allée à Equip Auto, je voulais découvrir de nouvelles technologies, de nouveaux équipements pour augmenter encore la qualité du travail dans l’entreprise. Et nous avons vu les meubles d’atelier Boxo, en gris et noir, magnifiques et pas criards comme ceux proposés par la plupart des concurrents. Le rouge, le jaune, c’est pour les concessionnaires, ce n’est pas pour nous. Les meubles BOXO sont discrets et offrent vraiment toutes les possibilités de personnalisation et d’ajustement. J’ai alors montré les meubles à l’équipe – je décide toujours après les avoir concertés, car ce sont eux qui vont se servir des équipements, et il faut que cela leur soit utile. Ils ont aussi de très bons commentaires à faire. Là, ils n’osaient pas y croire parce que cela représentait un investissement conséquent. Moi-même, j’ai commencé à bâtir mon installation sur le configurateur en me disant que ce n’était pas dans mon budget. Et lorsque j’ai vu le prix s’afficher, j’ai vraiment été surprise. Pour en être bien sûre, j’ai opéré de la même façon avec des concurrents français et me suis aperçue qu’ils étaient 3,5 fois plus chers que Serenco, pour des meubles de qualité identique. Après Equip Auto, j’ai contacté Serenco et nous avons pu dessiner très facilement notre installation grâce au configurateur et au petit catalogue qu’ils m’ont fait parvenir. L’équipe n’en croyait pas ses yeux quand ils ont vu arriver le mobilier, entre parenthèses, très bien emballé, sans risque pour les meubles de prendre des coups ou des rayures. J’ai alors désigné une équipe dédiée au montage qui s’est entretenue, comme prévu, avec un technicien de Serenco, qui parlait français. Cela s’est fait sans aucun problème, rapidement et conformément à la commande. Il ne manquait rien, tout était à sa place.  Je suis vraiment contente et encore plus en voyant les gars être si satisfaits de leur poste de travail. Nous avons installé un autre poste le long de la cabine de peinture pour que tout le monde soit doté de la même manière. Mon mari en a même commandé pour son garage à la maison ! (Notons que les fils ne bénéficient pas de plus ou moins d’attention que les autres, ils sont logés à la même (bonne) enseigne, sans autre hiérarchie que celle de la compétence, ndlr). J’ajouterais que j’apprécie aussi les petits messages de Remco (Remco Geirnaert est le directeur de Serenco, ndlr) que j’ai reçus pour me demander si tout se passait bien, si j’avais bien reçu la livraison en temps et en heure, si j’avais besoin de plus d’informations, etc. » De fait, dans la carrosserie, chaque espace de travail de 40 m² bénéficie maintenant de son atelier BOXO, qui a fait encore gagner du temps à l’équipe, qui ne cherche plus ses outils et les range sans problème ! De la productivité en toute chose ! Et l’ensemble, quand on entre dans l’atelier, donne une image de professionnalisme et de respect des véhicules qu’attendent les clients aujourd’hui.

Carrosserie rapide pour pros !

Avide d’apporter toujours plus de technologie, Mapie a également commandé le MoonWalk de PPG, la dernière innovation du groupe qui permet de disposer d’une préparation de peinture complète avec identification des teintes et pesée exacte de chaque gramme du mélange : « Honnêtement, nous étions déjà très bien équipés, les préparateurs étant outillés et reliés par ordinateur pour éviter toute erreur. D’ailleurs, il n’y a pas d’erreur ! C’est l’avantage de doter de bons outils ses techniciens, on gagne en temps, en consommation, en énergie et en efficacité. Avec MoonWalk, on progresse encore, puisque ce nouveau système de préparation de teinte par pesée automatisée va encore nous faire gagner beaucoup de temps et de tranquillité d’esprit. Et pour mes clients, c’est l’assurance d’un travail de grande qualité, conforme aux spécifications des constructeurs. C’est très important puisque nos clients sont essentiellement des professionnels, du taxi aux véhicules de grosses flottes ». Une information capitale quand on sait que Carrosserie Pro a opté pour la spécialisation en carrosserie rapide. Pas question pour Mapie de renvoyer les clients aux calendes grecques. Les professionnels réservent pour le lendemain et le travail commence. D’où la nécessité d’équipements qui fonctionnent bien, sont très efficaces et menés de mains de maître par des techniciens motivés et impliqués (ils sont d’ailleurs recrutés pour leurs compétences et pour leur esprit d’équipe, sans être des clones, « le respect de la personnalité de chacun est essentielle ». Avec 8 à 10 voitures par jour et de l’ordre de 1 300 à 1 400 voitures par an, il s’agit de se bouger. Aussi, terminerons-nous ce reportage par ce mot de Mapie, évoquant ces techniciens : « Ils sont choyés, mais ils le méritent bien ». Et de leur remettre des œufs ramassés dans le poulailler maison, installé derrière la carrosserie…  Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.