Changement des lampes des phares par paire : le défi professionnel

Changement des lampes des phares par paire :  le défi professionnel

Pneus, freins, amortisseurs… en matière de sécurité automobile, le réflexe est acquis de changer les pièces d’usure par paire. Excepté pour l’éclairage. Les conducteurs recherchent la sécurité mais ne pensent pas tous à remplacer leurs lampes de phares par paire. Pourtant, la lumière fait partie des éléments de sécurité essentiels. Ce constat met en évidence le manque d’information d’un consommateur réceptif à tout ce qui touche à la sécurité. Avec l’éclairage, le réparateur a l’opportunité de délivrer un message simple qui capitalisera la relation de confiance établie avec son client et permettra de développer son activité. Entre le changement des lampes de phares par paire et le choix de la solution la plus adaptée à l’usage, le professionnel a un rôle clé.

Le réparateur, un partenaire de confiance

Parce que la plupart des accidents de la route surviennent de nuit ou par mauvais temps, l’éclairage du véhicule est primordial pour la sécurité de tous les usagers de la route. Surtout à cette période de l’année où les journées sont courtes et les conditions météo difficiles. La faible luminosité modifie la perception visuelle : atténuation des contrastes, réduction du champ visuel, appréciation faussée des distances de sécurité… d’où la nécessité de créer le réflexe sécurité chez l’automobiliste. Le professionnel est un conseiller auprès de ses clients. Il est le premier prescripteur dans la sensibilisation des automobilistes à anticiper la fin de vie de leurs lampes, et donc à procéder au changement systématique par paire. En fin de vie, l’intensité des lampes baisse et réduit autant la visibilité sur la route que le pouvoir réfléchissant des panneaux de signalisation. De même, une lampe en fin de vie se détériore plus rapidement et finira probablement par s’éteindre peu de temps après que la première ait rendue l’âme.

Des lampes neuves, changées en même temps, améliorent la visibilité du conducteur en émettant une lumière homogène plus vive, éclairant plus loin sans éblouir les autres usagers. Et cela permet d’améliorer la performance de l’atelier. En effet, procéder au changement par paire est plus avantageux à la fois pour le professionnel et le client. Le réparateur optimise sa productivité et l’automobiliste évite une double intervention impliquant du temps et de la main d’œuvre. Avec une marque comme Philips, le professionnel travaille avec des produits de qualité : longue durée, solides (quartz), faciles d’utilisation, probabilité de défaillance précoce réduite… Le label « Équipement d’Origine » garantit la qualité du produit, de l’éclairage et limite les risques de défaillances précoces.

Réagir

Your email address will not be published.