Delphi : le distributeur doit être « le médecin et le pharmacien » !

Delphi : le distributeur doit être « le médecin et le pharmacien » !

Fidèle au salon Automechanika, Delphi Technologies exhibait ses nouvelles couleurs blanc et bleu, qui n’ont pas troublé les aficionados de la marque comme Chakib Hafyane, de Standard Auto, Casablanca, ou Abdelkrim Djerbellou de DS Motors, Constantine. 

Comme d’habitude, Redouane Benhmida, et Mehdi Baumel étaient à la manœuvre pour recevoir les clients, recruter de nouveaux distributeurs et bien sûr présenter innovations technologiques et services à la distribution. N’oublions pas non plus qu’ils étaient aussi là pour répondre à toutes les questions techniques des mécaniciens. Un rendez-vous important, donc, comme le souligne Mehdi Baumel, qui affirme que « Delphi Technologies expose pour renforcer toujours plus l’image de la marque et sa notoriété, rencontrer les clients et mettre l’accent sur les réseaux : nous expliquons à chaque visiteur, en fonction de son métier, qu’il soit détaillant, mécanicien, grossiste, où trouver le fournisseur le plus adapté à son profil dans son pays. Nous ne sommes pas là pour délivrer la carte aux garagistes, mais pour lui indiquer où trouver son interlocuteur.

Et sur Dubaï, nous avons de quoi faire, parce que nous recevons des clients venant de trois continents, les pays arabes, bien sûr, mais aussi les pays du Caucase, les pays africains… Nous ne pouvons pas être présents sur tous les pays, le salon s’avère donc une bonne occasion de recruter des distributeurs exerçant sur des zones peu faciles d’accès, ou politiquement instables. » Alors comment s’y prend-on pour recruter un nouveau distributeur ? En tant que néophyte, nous avons posé la question à Mehdi et à Redouane : « Nous discutons avec des professionnels partant pour établir une stratégie commune de distribution et pas pour obtenir des prix de manière ponctuelle. Nous recherchons des professionnels qui ont une approche complète, globale, qui sont à même de créer, ou de disposer d’une structure adéquate pour couvrir la zone géographique où ils sont situés. Ce qui signifie, aussi, de pouvoir assurer une approche technique et être un fournisseur de produits, de solutions et de services, en fait d’être aussi bien, comme son fournisseur, le médecin que le pharmacien ».

Toujours plus proche…

Pour Mehdi Baumel, Delphi Technologies apporte des produits de qualité, une image forte, la disponibilité des pièces, des prix raisonnables et une expertise technique, à charge pour le distributeur de relayer sur le terrain les offres de l’équipementier et, notamment, de les rendre possibles. En effet, poursuit-il, « nous avons besoin, à l’export, et surtout dans les pays émergents, que le distributeur soit au fait de ce qui se passe dans son pays au niveau de la logistique, des moyens de paiement, du juridique etc. Par exemple, en Algérie, les nouvelles lois entraînent de nouvelles procédures, qui peuvent impliquer les flux logistiques, donc le transitaire, le transporteur. Toute la chaine doit être assurée. Dans ce pays, les dernières mesures ont entrainé un ralentissement dans les fréquences d’expédition et également un aménagement de la stratégie en matière de distribution, afin d’assurer le même niveau de disponibilité et de présence sur le marché. Au Maroc, la situation s’avère plus simple et nous nous appuyons sur deux distributeurs Standard Auto et GPA (Monsieur Ghaouti).

   Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.