DICASTAL s’installe à Kénitra

DICASTAL s’installe à Kénitra

Dans le sillage de son compatriote Nexteer, le fabricant de jantes chinois DICASTAL pose aussi ses valises dans l’Atlantic Free Zone de Kenitra, en droite ligne avec le plan d’accélération industrielle du secteur de l’automobile au Maroc.

Nouvelle implantation au sein de l’écosystème PSA à Kenitra, le projet DICASTAL MOROCCO AFRICA fait partie de l’initiative « One Road, One Belt » lancée par la Chine, le Maroc et le groupe chinois CITIC DICASTAL. Cette nouvelle usine inaugurée en grande pompe, en la présence du Ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie Numérique, Moulay Hafid Elalamy, est la résultante de l’accord-cadre et de la convention d’investissement conclus pour l’implantation d’une unité de production de jantes en aluminium dans l’Atlantic Free Zone de Kenitra, avec une capacité de production annuelle de 6 millions d’unités.

Le groupe CITIC DICASTAL est poids lourd mondial, spécialisé dans le moulage d’aluminium inhérent à la production de pièces automobiles, notamment les jantes et les composants en fonte d’alu des blocs moteurs et châssis. Avec plus de 17 000 collaborateurs, le groupe dispose de 30 unités de production, réparties en Europe, en Amérique du Nord et en Chine. Sa capacité de production annuelle est de 60 millions de jantes et 110 000 tonnes de composants moteurs et châssis. DICASTAL fournit la majorité des constructeurs automobiles tels que Volkswagen, BMW, Renault-Nissan, Fiat Chrysler Automotive, Peugeot, GM, Toyota, Audi, etc… à destination majoritairement de son marché intérieur (taux d’intégration locale chinois). CITIC DICASTAL a donc choisi de bâtir sa première unité industrielle de production de jantes en aluminium au Maroc, en 8 mois seulement, sur un terrain d’environ 24 hectares, depuis septembre dernier.

« Made in Morocco »

Cette usine de pointe comprend une unité de production de 30 000 m² pour la première phase de démarrage qui a été effective le 25 Mai 2019. Cette mise en production précoce a donné naissance aux premières jantes aluminium qualifiées «Made in Morocco» en un temps record comparativement à tous les sites de CITIC à travers le monde. Aujourd’hui, l’entreprise emploie 420 personnes, mais à terme, le projet devrait permettre la création d’environ 1 200 emplois. Pour un investissement global de 350 millions d’euros. La formation étant une préoccupation majeure, près de 140 ingénieurs, techniciens et opérateurs sont partis en Chine pour des périodes de formations intenses pouvant aller jusqu’à trois mois, pour la maîtrise de ces technologies nouvelles et spécifiques. Pour le rappel des faits, voici quelques dates clés de cette arrivée dans le royaume :

•11 Décembre 2017 : Signature du contrat cadre « écosystème PSA »

• 26 Juillet 2018 : Signature de la Convention d’investissement.

• 24 Septembre 2018 : Démarrage des travaux de construction.

• 25 Mai 2019 : Production de la première jante qualifiée.

• 20 Juin 2019 : Présentation des premiers produits « made in Morocco » lors de l’inauguration de l’écosystème de PSA devant Sa Majesté le Roi Mohamed VI.

• 26 Juin 2019 : Inauguration du 1er site Marocain.

   A.D.

Réagir

Your email address will not be published.