Eaton offre une seconde vie aux batteries usagées des voitures électriques

Eaton offre une seconde vie aux batteries usagées des voitures électriques

Même si le Maroc ne produit pas encore de voitures électriques, il pourra profiter des composants
de ces véhicules. Un projet que propose de mener à terme Eaton, multinationale spécialisée dans la gestion de l’énergie, qui vient d’inaugurer une usine à Casablanca.

1«Eaton va reprendre les batteries usagées de véhicules électriques et les utiliser pour la mise en place de systèmes solaires individuels et pour le stockage de l’électricité pour les entreprises», c’est ce qu’a annoncé Said Mouline, directeur général de l’Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Énergétique (ADEREE), lors de la conférence de l’Alliance Renault-Nissan, organisée début octobre à Casablanca. Pour rappel, Eaton, multinationale spécialisée dans la gestion de l’énergie, a inauguré, le 06 septembre 2016, sa nouvelle usine destinée à la fabrication d’emballages et de systèmes de stockage d’énergie, à MidParc, à Casablanca. Cette unité a pour vocation de se positionner en centre d’excellence dans les technologies vertes et en leader des marchés européens, africains et du Moyen-Orient en matière de systèmes de stockage d’énergie. D’ailleurs, son investissement a obtenu, à cet égard, le label COP22. Au cours des cinq prochaines années, la production, de ce nouveau complexe industriel, servira à fournir les marchés européens, africains et du Moyen-Orient avec une première livraison prévue pour la fin de 2016. Etabli sur une superficie de plus de 13.000 m², ce projet a nécessité un investissement de 12 millions de dollars et emploiera 550 personnes.. 

Nadia Dref

Réagir

Your email address will not be published.