Equip Auto 2017, tout sur le Salon !

Equip Auto 2017, tout sur le Salon !

Mario FIEMS, Directeur du Pôle Transport et Industrie du Groupe Comexposium, Directeur des salons EQUIP AUTO Paris et SOLUTRANS

EQUIP AUTO Paris 2017 s’affiche déjà comme un grand cru, pourriez-vous nous en dévoiler quelques grandes raisons ?

Même si elle n’en constitue pas la principale raison, la localisation du Salon EQUIP AUTO, à la Porte de Versailles, à Paris même, a joué un rôle non négligeable dans le regain d’intérêt pour cette manifestation, tant du côté des exposants que des visiteurs, dont nous voyons les réservations prendre une grande ampleur. Pour certains, ce nouveau lieu, plus pratique et plus central a servi de déclencheur pour nombre de professionnels, qui retrouvaient le chemin d’EQUIP AUTO, parce que l’offre les séduisait davantage, et aussi parce que les mutations du secteur de l’après-vente inquiètent, tout autant qu’elles attisent les besoins en termes de communication sur les savoir-faire et les métiers de l’automobile.

Des équipementiers internationaux en profitent pour faire leur grand retour, quelle signification peut-on en donner ?

Beaucoup de raisons, sans aucun doute très valables, ont présidé au retrait souvent ponctuel, pour une ou deux éditions, de la présence d’équipementiers sur EQUIP AUTO, comme les fusions-acquisitions, des restrictions budgétaires, la multiplication des salons internationaux, de salons régionaux, de rencontres interprofessionnelles, etc. Il en existe autant pour expliquer le retour des grandes marques. Aujourd’hui, l’offre en après-vente se diversifie dans de telles proportions qu’exposer ses solutions à la rechange devient primordial et une plate-forme comme EQUIP AUTO s’avère idéale pour affirmer son soutien à la distribution et à la réparation, notamment sur un plan technologique ou marketing. Nous sommes très heureux, pour la profession, d’accueillir, de nouveau, de grands équipementiers comme Bosch, Delphi, Mann+Hummel, SKF, Tenneco, Valeo,  ou encore le grand fabricant mondial de peinture, PPG.

L’année 2017 est-elle celle du retour des constructeurs automobiles ?

Les constructeurs automobiles n’ont jamais totalement quitté EQUIP AUTO, ils étaient souvent représentés par leurs marques de réparation ou de pièces. Ce qui est nouveau, aujourd’hui, consiste en l’arrivée des constructeurs sur le marché de la rechange indépendante avec des offres et des produits adaptés. Leurs modèles ont évolué en très peu de temps et ils tiennent à le révéler aux professionnels de l’après-vente. Il s’agit aussi, comme pour beaucoup, de faire connaître leur stratégie et leurs offres aux distributeurs, aux réparateurs, aux carrossiers, aux électriciens… On dépasse de très loin les problématiques de notoriété ou de ressources humaines. PSA Peugeot Citroën se déploie fortement autour de ses marques PCA, Peugeot Citroën Automobiles, Euro Repar Car Service, PSA Retail… De son côté, le groupe Renault Nissan exposera sa marque PartsAdvisor (relevant de l’Alliance Renault Nissan), plate-forme de mise en relation entre réparateurs et distributeurs pour l’approvisionnement en pièces de rechange. Pour ne citer que cela.

On voit également que la distribution indépendante s’affiche au grand complet…

Nous assistons – et nous nous en félicitons – à une forte mobilisation des groupements de distribution, comme Alliance Automotive Group, Autodistribution, Autolia, Doyen, IDLP, Flauraud, Nexus International, etc. Là encore, de très nombreux produits, concepts et services ont été développés pour appréhender les nouvelles technologies, la digitalisation, les solutions de diversification, les nouvelles motorisations, l’électrification et bien sûr les nouvelles mobilités, la connectivité… Les principales enseignes de la distribution évoluent très rapidement et montrent qu’elles prennent à bras le corps les défis du futur pour pérenniser l’activité de leurs adhérents.

Du côté des fabricants, EQUIP AUTO nous offre-il une palette fournie en pièces et équipements ?

Les plus grands fabricants de pièces répondent présents, bien entendu, et se partagent les halls avec les fournisseurs d’équipements de garage et d’atelier. Nous pouvons citer ABAC, Corghi, EGI, Fillon Technologies, Förch, Provac, Rotary, Snap-On, … et également les principales marques de matériel de levage, d’équilibreuses, de démonte-pneus… Parallèlement, les plus grands noms du diagnostic automobile et poids lourd ont confirmé leur venue, comme Abrites, Actia, Bosch, Capelec… Comme ceux de l’outillage, à l’image de Clas, Facom, KS Tools, et bien d’autres encore dont Wurth qui fait un grand retour à EQUIP AUTO.

capture 2

La Porte de Versailles a bouleversé l’occupation des halls, comment les exposants sont-ils répartis sur le salon ?

En concertation avec de nombreux acteurs, nous avons pris la décision de privilégier la mixité en évitant tout ce qui pouvait donner lieu à une quelconque ségrégation ou à un privilège. Ainsi, dans tous les halls, les exposants des différents secteurs d’activité sont représentés, ce qui assure à l’ensemble des professionnels une meilleure visibilité et des échanges plus importants avec les visiteurs. Les grands équipementiers côtoient de plus petits fabricants et des équipementiers de garage ou des réseaux, la mixité est reine sur EQUIP AUTO !

Vous évoquez un heureux mélange des genres dans l’occupation des halls, tout en offrant également aux visiteurs des parcours thématiques ?

Cette année, nous avons, davantage encore, développé notre concept de parcours thématiques que nous désignons sous l’appellation «Best of d’EQUIP AUTO », en proposant plusieurs façons de les aborder. En effet, en partenariat avec l’association de professionnels de l’automobile TEAM Auto, EQUIP AUTO fait bénéficier aux visiteurs d’une explication détaillée des sept parcours, par un expert de TEAM Auto. Si le visiteur souhaite un parcours « à la carte », il peut le demander également. Et s’il désire une visite guidée, c’est également prévu deux fois par jour du mardi au samedi.

Vous avez amplifié votre dispositif de diffusion de contenu, pourriez-vous nous en dire plus ?

Comme lors de la précédente édition, le Plateau TV, source d’information de haut niveau en continu, reprend du service en plus étoffé encore, et en bénéficiant d’une plus forte visibilité au cœur du pavillon 2. Un programme de conférences donc sur les nouvelles technologies, les nouvelles mobilités, les problématiques métiers des professionnels, les nouvelles tendances et aussi les opportunités en termes de diversification (citons le V.O. ou le lavage, par exemple, pour les réparateurs), de métiers encore inconnus jusqu’alors, sera consultable sur tout le salon et bien sûr sur le site Internet. Vous pouvez déjà en découvrir les principales thématiques. D’autres conférences émailleront le salon ainsi que de multiples rencontres professionnelles. Ajoutons dans le pavillon 1  l’Innovation & Startups Park et son lot d’innovations, organisé avec notre partenaire Digital Business News, qui dépassent en nombre et en qualité toutes nos espérances. Et je ne voudrais pas oublier, la deuxième édition d’UNIVERS V.O., que nous avons lancé en 2015 avec notre partenaire MOBILISTE, un espace d’offres de services dédiées au remarketing des véhicules d’occasion, situé dans le pavillon 1, conçu pour les réparateurs ; Le village de la carrosserie peinture également dans le pavillon 1 , organisé en partenariat avec la Fédération Française de Carrosserie et Industrie ; L’atelier de la FNAA et du GNESA (Fédération Nationale de Artisans Automobiles et Electriciens Spécialisés Automobiles), placé dans le pavillon 3,  qui sera l’occasion pour les réparateurs de gagner des équipements d’atelier avec des lots d’une valeur allant jusqu’à 40 000 € pour ce qui est du super tirage ; Les démonstrations techniques conçues par les formateurs du GNFA dans le cadre d’un nouveau programme appelés « Les Tutos d’EQUIP AUTO », consistant  en ateliers pratique de formation positionnés dans le pavillon 3, complétés par des sessions de formation plus académiques proposées par les exposants eux-mêmes sur le forum adjacent aux ateliers.

Qu’en est-il de la venue des pays sur le salon ?

Nous sommes très heureux de la participation importante des pavillons internationaux, dont la diversité nous fait honneur. Russie, Iran, Chine, Maroc, et aussi Turquie, Tunisie, Pologne, l’offre présentée par les exposants de tous ces pays se veut large et complète, et c’est ce que nous recherchions. A savoir qu’un visiteur puisse bénéficier de produits très sophistiqués, premium mais aussi d’entrées de gamme, en fonction des besoins exprimés par leurs clients. Le salon doit être une vitrine de ce qui se fabrique, se vend, et aussi de ce qui va apparaitre dans les années à venir. C’est à l’image aussi de la richesse des secteurs d’activité, comme en témoignent les grands secteurs du lavage comme Lavance, Christ, Washtec, Karcher…, du pneumatique comme Falken et les grands réseaux de pneumaticiens, ou encore des lubrifiants… De la pièce entrée de gamme au véhicule autonome, EQUIP AUTO présentera la panoplie la plus complète de ce qu’attendent aujourd’hui et demain les professionnels de l’automobile. Enfin, permettez–moi de mentionner que du mardi au vendredi de 17h à 18h, les « Happy Hours d’EQUIP AUTO », dans un esprit convivial propice aux rencontres et aux échanges, véritable marque de fabrique d’EQUIP AUTO, concluront les journées avec un apéritif offert aux exposants et aux visiteurs dans les 3 pavillons qu’occupe le salon.

   Propos recueillis par Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.