Equip Auto Paris 2017, un succès !

Equip Auto Paris 2017, un succès !

Pendant 5 jours, le salon Equip Auto Paris aura connu un rayonnement enthousiaste et très pro, comme on lui en souhaite pour les prochaines éditions Porte de Versailles. Echos.

L’organisateur Comexposium et les deux fédérations à la tête du salon, FIEV et FFC, jouaient gros tant la promesse était alléchante : nouveau lieu, nouveaux axes portés sur le business et l’innovation pour le futur de la filière, implication des jeunes et des jeunes pousses, engagement des équipementiers vers plus de « démos et de tutos », bref un salon où on parle du concret de l’automobile d’aujourd’hui et de demain Cela méritait le détour mais ne souffrait pas de grain de sable. Et il n’y en a pas eu. Au contraire, les exposants, avec lesquels l’équipe de Rechange Maroc s’est entretenue, affichaient un véritable enthousiasme, tant les contacts se sont avérés fructueux et prometteurs. Deux constats se détachaient de leurs commentaires : un visitorat beaucoup plus concerné, demandeur en termes techniques et marketing, d’une part, et d’autre part, un visitorat beaucoup plus international que d’aucuns se plaisaient à l’annoncer quelques semaines plutôt. Bien sûr, les pays du Maghreb, venus en voisin étaient nombreux – malgré un Maroc un peu timide – mais les exposants ont reçu des africains de tout le continent, des gens d’Amérique du sud, du Moyen-Orient et bien sûr d’Europe.

La filière dans toutes ses composantes

Il est une phrase de Jacques Mauge, dans le communiqué d’après-salon, qui mérite que l’on s’y arrête : « Nous avions à cœur de déménager le salon à la Porte de Versailles et de réunir la famille de l’après-vente automobile lors d’un événement à taille humaine, générateur de business et porteur d’une vision sur les enjeux de demain ». L’expression « à taille humaine » et le mot « famille » ne sont pas innocents, ils dépeignent scrupuleusement ce qu’ont ressenti les professionnels sur le salon. Ils se sont retrouvés presque en famille, avec le sourire aux lèvres, avec enthousiasme, c’était perceptible dans les allées et sur les stands. Certes, le lieu jouait beaucoup après des années passées dans le crépusculaire parc de Villepinte, mais ce sont surtout les actions combinées des organisateurs et des exposants qui ont généré ce résultat.

Des allées pas trop grandes où l’on peut se croiser, et discuter, des stands ouverts où l’on pouvait tester des matériels, poser des questions, s’asseoir quelques minutes pour souffler, tout cela concourait à créer une bonne ambiance. Et il y avait aussi la présence des principaux groupements de distribution internationaux qui recevaient leurs clients (et prospects) et leurs partenaires. Des groupements tels l’Alliance Automotive (juste racheté par un géant américain), Autodistribution (qui pourrait l’être aussi) Nexus International qui annonce constituer un département fusion acquisition… et aussi des représentants des nouvelles entités créées par PSA, dans les plates-formes de distributions, le retail… Au sommaire de tous ces grands groupements, la relation clients, oui, certes, les nouveaux produits, assurément, mais surtout la digitalisation à tous les niveaux, les défis du futur et, parallèlement, la pièce de réemploi, la rénovation, le remanufacturage. A-t-on parlé de LKQ ? Pourtant lui aussi sans être physiquement là, ce groupement faisait parler de lui, un géant à l’affut, et promoteur américain du remanufacturage… Bref de quoi alimenter toutes les rumeurs.

Des jeunes qui poussent !

Le succès d’Equip Auto provient également de l’innovation comme en témoignent le succès des Grands Prix Internationaux de l’Innovation Automobile (un grand nombre de prétendants) et celui des prix Coups de cœur, très disputés cette année et ayant récompensé, sous la houlette de l’AJTE et de l’AFPA, des équipementiers aussi différents que Delphi, Miarco ou Vallet Distribution. Mais l’innovation ce sont aussi les jeunes pousses très représentées (50 % de plus que lors de la précédente édition) au sein de L’innovation & Startups Park et de Monjob@FuturAuto.

Des jeunes, de l’innovation, du business et bien sûr des équipementiers de renom comme Delphi, Bosch, Valeo, Schaeffler, SKF, NTN-SNR et un petit nouveau Faurecia Service… tout concourait à une vraie réussite. Dans ce numéro, vous découvrirez de nombreux exposants qui s’expriment sur leurs produits et services et également sur leur stratégie rechange. Dans notre prochain numéro (consacré à l’équipement de garage et aux outils de diagnostic), nous poursuivrons notre compte-rendu avec encore des grands noms, comme Hella, Wolf Oil, Akebono, Veneporte, Schaeffler (interview exclusive), Clas… A lire absolument !

   Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.