Equip Auto Paris 2019 : une édition prometteuse

Equip Auto Paris 2019 : une édition prometteuse

« Remettant 100 fois sur le métier… », Equip Auto Paris entend se renouveler davantage encore par rapport à l’édition 2017 qui avait révélé son retour en force sur la scène internationale. Eléments d’appréciation.

Président de Schaeffler France en exercice, et président de la commission Aftermarket de la FIEV, Philippe Baudin s’est vu confier la Présidence d’Equip Auto Paris par la FIEV (Fédération des Industries des Equipements pour Véhicules), et la FFC (Fédération Française de la Carrosserie) leurs propriétaires. Une première !

Jusqu’alors, la présidence était l’apanage du président de la FIEV, raison pour laquelle cette décision doit être mise au crédit de la volonté de rupture des dirigeants, ou comment il peut être plus productif de confier à un exposant la gestion d’un salon. De la même façon, un comité d’orientation vient en soutien de l’organisation, un comité qui regroupe toutes les institutions automobiles impliquées par le secteur de l’automobile. Si, sur le papier, ces décisions ne semblent pas modifier le périmètre d’Equip Auto, dans le fond, elles amènent l’idée d’un labo, d’un centre de recherche et de développement, d’une entreprise qui se donne les moyens de réussir. Pas question de se reposer sur les lauriers d’un redémarrage réussi Porte de Versailles en 2017 : la vie des salons n’est pas un long fleuve tranquille, en attestent les déboires des salons des constructeurs automobiles européens. Donc à partir d’un ADN porteur (Business – Innovation – Convivialité) et de trois axes forts, la maintenance électronique, le pneumatique et l’après-vente PL, le nouvel Equip Auto entend bien être « un observatoire à 360° de ce qui se passe dans le monde de l’automobile ».

De bonnes nouvelles

Directeur du salon Equip Auto Paris depuis plusieurs éditions, Mario Fiems se réjouit des promesses de cette édition, illustrées clairement par les chiffres. En effet, au tout début juin, date de la conférence de presse « les ventes sont en phase avec les objectifs » et « l’on compte 4,5 % de surface de plus qu’à la même période de 2017, avec 1 200 sociétés et marques attendues ». Mario Fiems remarquera, par ailleurs, que « la représentativité et l’offre du marché sur le salon s’avère équilibrée dans tous les secteurs »,tout comme il notera le retour de groupes de premier plan comme Beissbarth, Berner, Brembo, Continental, Lacour, Liqui Moly, Magneti Marelli, Sicam, Werter, ZF, etc. » Le ratio entreprises nationales et internationales marque une remontée de la venue des internationaux avec 44 % d’inscrits et 36 % des surfaces retenues, tandis que la part des nouveaux exposants s’élève à 19 % d’inscrits pour 32 % de surfaces réservées. Le nombre de visiteurs attendus s’évalue à 95 000, issus de 55 pays dont 20 % d’internationaux (Europe et Maghreb).

Des thématiques en phase avec les besoins du marché

Fort de sa signature « Réparer aujourd’hui, préparer demain »,le salon accordera une importance accrue aux enjeux que représentent la réduction des émissions polluantes, l’amélioration du confort et de la sécurité avec l’automatisation de la conduite, et l’émergence du numérique dans les ateliers de réparation. C’est pourquoi, six thèmes ont été retenus, qui bénéficieront d’une attention forte : la connectivité, l’électrification des véhicules, l’économie circulaire, le Rétrofit, l’Efficience de la Supply Chain et la Formation et l’Emploi. Dans leur prolongement, l’organisateur a conçu plusieurs parcours thématiques destinés à faciliter la visite et à l’optimiser. C’est ainsi que seront identifiés les parcours « Maintenance des systèmes électroniques », « Formation », « Après-vente PL », « Pneumatiques », « Economie circulaire », « Innovation Grands Prix ». Sur ce dernier parcours, arrêtons-nous un instant.

L’innovation technologique se veut plus que jamais le vecteur de réussite des équipementiers et des fabricants en général, et l’on peut se féliciter du nombre inédit de dossiers déposés auprès du jury (48 journalistes de 10 pays) lors de cette édition. 7 catégories avaient été retenues (comprenant le retour de la première monte, ou l’innovation à la source !), catégories qui ont toutes compté des candidatures. Les lauréats se verront récompensés lors de la grande soirée de gala du 15 octobre au Collège des Bernardins. Parallèlement, sur le salon de multiples conférences verront le jour sur les nouvelles tendances, les évolutions des métiers, les formations disponibles, les perspectives, mais aussi sur les pneumatiques et d’autres secteurs. Côté animations, Equip Auto Paris ne sera pas en reste avec le fameux Equip Auto Classic (en partenariat avec Vintage Mecanic) mettant en scène les réseaux spécialisés dans l’entretien des véhicules anciens, et aussi T²M International pour une conférence sur le thème « Matérialités et Mobilités », ou encore monjob@futurauto, opération permettant aux professionnels et aux étudiants de se rencontrer. Beaucoup de choses restent à dire, aussi nous ne nous contenterons de vous rappeler les dates (du 15 au 19 Octobre) et le lieu, Paris Expo Porte de Versailles. A très bientôt.

   Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.