Erratum dans la retranscription des propos de Monsieur BEY-ROZET, président de INDRA RECYCLING.

Erratum dans la retranscription des propos de Monsieur BEY-ROZET, président de INDRA RECYCLING.

RECHANGE MAROC, numéro 16, page 23, dernière question.

Dans cette dernière édition, nous avons malencontreusement retranscrit de manière erronée certains propos du président d’Indra Recycling à qui nous présentons toutes nos excuses. Les propos relatés en dernière question « Que pensez-vous des pièces recyclées en « échange standard » ? ne sont pas fidèles à l’interview. Il y a désaccord avec les propos tenus par M. Bey-Rozet. Il fallait lire : « La PRE (Pièce de réemploi) importée d’occasion ne doit pas être interdite au Maroc, mais être développée dans un cadre normé, contrôlé et référencé, ceci pour continuer à permettre la réparation des véhicules à des prix adaptés. Elle n’est, en aucun cas, une concurrente de la pièce neuve d’origine provenant des constructeurs, car elle n’est pas sur le même marché en termes d’âge de véhicule.

   Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.