Euro Repar Car Service entre en scène en Algérie

Euro Repar Car Service entre en scène en Algérie

Dans le prolongement de la nouvelle politique de PSA « Push to Pass », l’enseigne d’entretien et de réparation multimarque du Groupe, Euro Repar Car Service s’implante en Algérie et s’affirme comme le premier étage d’une fusée qui révolutionnera bientôt le monde de la rechange en Algérie et dans le monde.

Qu’on se le dise, l’après-vente, sous la présidence de Carlos Tavares, président de PSA Peugeot Citroën, a changé de visage, de dimension, de place dans l’organigramme PSA, au point de chatouiller dangereusement les acteurs classiques de la distribution et de la réparation indépendantes. Entendre par là, que le lancement d’une enseigne de garages dans un pays qui n’aime pas trop les réseaux ne saurait être pris à la légère. A la différence de ce qui s’est passé jusque-là dans la création d’enseignes techniques, ou de réparation rapides, Euro Repar Car Service va bénéficier non seulement de moyens autrement plus importants, mais également de savoir-faire d’un constructeur déjà …multimarque !

Avec Peugeot, Citroën, DS et maintenant Opel, pour ne parler que de celles-là, PSA a appris, petit à petit, qu’une politique de marques pouvait préserver l’ADN de chacune, tout en apportant des services transversaux à forte valeur ajoutée. C’est encore plus vrai en Algérie, où l’importation de véhicules neufs a été limitée, puis clôturée laissant des concessionnaires et des agents exsangues, un terreau dans lequel va s’enraciner la nouvelle enseigne. Mieux encore, Euro Repar Car Service sera bientôt flanqué de Distrigo, enseigne de distribution de pièces multimarques du Groupe (145 déjà opérationnels dans le monde). « Nous sommes devenus des grossistes », affirmait Yves Peyrot des Gachons, directeur de la zone Maghreb et président directeur général de Peugeot Algérie, lors de la conférence de presse, en marge de l’inauguration du premier garage Euro Repar Car Service, de Monsieur Talha, aux Eucalyptus, dans la Wilaya d’Alger. Les « Distrigo » constitueront autant de hubs pour la fourniture de pièces détachées, quelles qu’elles soient, constructeurs, équipementiers, multimarques, Euro Repar Car Service et pourquoi pas de réemploi.

Euro Repar Car Service, une enseigne aux 3 000 garages

Même si elle est toute nouvelle en Algérie, l’enseigne Euro Repar Car Service a déjà conquis ses lettres de noblesse dans plusieurs pays d’Europe, ainsi qu’en Chine, en Tunisie, au Brésil et, depuis quelques mois, en Argentine. Aujourd’hui, on en dénombre 3 000 pour un objectif de 10 000 à horizon 2021, dont une centaine en Algérie. Cela se fera tambour battant, l’occupation du terrain de l’après-vente devenant une priorité pour les constructeurs automobiles, avides de reprendre les parts de marché parties chez les indépendants. Et pour ce faire, l’enseigne se dote de super pouvoirs comme la garantie deux ans pièces et mains d’œuvre, dont ne bénéficie pas, par exemple, Peugeot. Parce qu’il faut tout de suite rassurer la clientèle sur la qualité des pièces et des prestations – ce qui n’est pas nécessaire pour Peugeot même, qui dispose, en outre, de la garantie constructeurs pour les véhicules neufs, leurs principaux clients en concession.

Surtout, Euro Repar Car Service va répondre à de nombreux besoins, tant au niveau des professionnels qu’au niveau des automobilistes. Avec des prestations qui seront moins chères qu’en maison, l’enseigne va ratisser beaucoup plus large, d’autant qu’en étant multimarque, elle pourra cibler au-delà des marques de PSA. Par ailleurs, le prix de pièces détachées sera en gros inférieur de 25 % à ceux pratiqués par les maisons, et de 15 % par rapport aux prix équipementiers. On voit tout de suite que le groupe n’entend pas laisser un espace de libre pour la concurrence. Comme le précisait Yves Peyrot des Gachons, la volonté de PSA consiste à pouvoir répondre à toutes les demandes du premium à l’entrée de gamme, pour ses voitures comme en multimarque, en vente, réparation, pièces, VO, et dans tous les services liés à la distribution de véhicules et de pièces. Un programme ambitieux que le Groupe peut tenir, il en fait la preuve, en France, avec l’instauration de plates-formes de distribution multimarques et en s’appuyant sur ses partenaires groupes de distribution automobiles et équipementiers première monte comme spécifiques de l’aftermarket.

Un service bien pensé, idéal pour l’Algérie.

Avec 10 000 références de pièces, dont 25 % issues des marques de PSA et 75 % des autres marques, l’enseigne pourra satisfaire aux besoins de la réparation des véhicules du parc algérien. En tout 42 familles de pièces sont envisagées par Euro Repar Car Service dont le sourcing a été effectué les quinze dernières années, dès la création d’Eurorepar par Citroën, dans une configuration un peu différente. Autrement dit, on sait commander dans la boutique et chaque centre pourra bénéficier de cette manne. Yves Peyrot des Gachons a bien précisé par ailleurs qu’il allait s’appuyer sur six gros distributeurs dans le pays, des distributeurs disposant des moyens logistiques suffisants, pour que les réparateurs puissent prendre à l’atelier toutes les voitures qui se présentent. C’est là qu’intervient, également, l’autre atout majeur de cette enseigne : la formation et la technologie. Ce qui manque tant dans les pays du Maghreb aujourd’hui, c’est, d’un côté, la formation des personnels aux dernières évolutions des véhicules, et, de l’autre, l’équipement minimal pour être opérationnel. Ou alors, quand ces deux paramètres sont réunis – en concessions notamment – le coût s’avère trop élevé pour la majeure partie de la population.

Avec cette enseigne, les mécaniciens seront formés et contrôlés par les équipes d’Euro Repar Car Service, comme en témoignait la présence de Georges Said, Responsable développement international à la Direction Pièces et Services du groupe PSA, venu rappeler que, partout dans le monde, les exigences seraient les mêmes. Les formations seront effectuées par les équipes du groupe et les équipementiers partenaires. Les standards à la fois physiques, technologiques et en ressources humaines devront être respectées dans tous les centres. Certes, les centres ne concurrenceront pas complétement les Bosch Car Service, hautement technologiques, car l’objectif se veut moins élitiste et consiste à offrir des prestations de maintenance et de réparation courantes, à prix accessibles. Mais derrière cela, les dirigeants de la marque entendent bien faire monter en compétence les mécaniciens pour disposer, à terme, d’un réseau d’experts. Cela prendra un peu plus de temps, mais pas tant que cela, puisque Yves Peyrot des Gachons entend bien tendre la main à tous les réparateurs, agents laissés pour compte, faute de travail à accomplir, après le coup d’arrêt donné à l’importation des véhicules par le gouvernement. Un vivier de techniciens prêts à l’emploi, pourrait bien trouver dans l’enseigne un nouveau départ et constituer les pionniers de l’expertise technique, en plus de constituer les premiers personnels qualifiés des centres Euro Repar Car Service.

Exigence de qualité et prestations à prix attractifs

Que découvrira-t-on dans un garage Euro Repar Car Service ? De la compétence technique, certes, nous l’avons vu, puisque l’enseigne va « recruter » chez des réparateurs indépendants et aussi dans les réseaux de marques, puis former aux dernières technologies les personnels. Et aussi de l’équipement performant. Nous l’avons évoqué récemment, le degré d’équipements dans les garages s’avère très disparate aujourd’hui. Dans tous les centres de l’enseigne, en revanche, on y verra deux ponts, et surtout un appareil multi-Diag multimarque dernière génération, une station de climatisation et au moins 8 m de surface. On y trouvera aussi des pièces, celles des marques de PSA et aussi des équipementiers et également issues du sourcing local (équipementiers installés ou devant s’installer avec l’arrivée de PSA en plus de Renault et Volkswagen). Et puis quelque chose de plus important encore, qu’on n’a pas l’habitude de trouver par ici : la transparence !

Prix affichés, devis en ligne, accès au catalogue en ligne pour des réponses rapides et sans doutes sur l’issue de la facture, l’automobiliste ne sera plus pris par surprise, et choisira ce qu’il veut. Et les clients seront au courant en amont, puisque l’enseigne a un plan marketing et communication tout prêt à entrer en action pour soutenir et faire connaître les centres Euro Repar Car Service d’Algérie, dont, notamment, le référencement sur le site Internet et la géolocalisation des centres, par exemple. Notons que les réparateurs auront accès à tous les outils en ligne d’Eurorepar Car Service y compris les documents marketing et les notices de montage. Dans les faits, après l’inauguration du centre Euro Repar Car Service d’Alger, Ahmed Lotfi ADI, directeur Pièces et Service de Peugeot Algérie a annoncé l’ouverture prochaine de huit sites : « Alger, Annaba, Constantine, Ain El Beida, Batna, Tizi Ouzou, Blida et Chlef. Ce seront les premiers sites d’un réseau qui va se développer rapidement pour être au plus proche de nos clients » a-t-il déclaré. 

   Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.