Fin de partenariat entre Midas et Auto Nejma

Fin de partenariat entre Midas et Auto Nejma

Midas, l’enseigne internationale de réparation et d’entretien automobile et le groupe Auto Nejma, l’importateur exclusif de la marque Mercedes au Maroc, viennent ensemble de mettre fin à leur partenariat qui a duré près de vingt ans. Ainsi donc, le contrat de master franchisé qui fut paraphé entre Fast Pro (une entité gérée par Auto Nejma) et Mobivia (le groupe qui exploite Midas sur trois continents différents : Europe, Amérique latine et Afrique) vient d’être rompu conjointement par les deux parties. La raison est que les résultats n’ont pas été à la hauteur des attentes du franchiseur. Et pour cause, Midas ne compte que quatre centres de réparation et d’entretien automobile, qui sont tous concentrés à Casablanca, à l’heure où ses principaux concurrents multiplient les nouvelles ouvertures d’antennes un peu partout au Maroc. A titre d’exemple, la franchise internationale Speedy compte pas moins de 12 centres répartis à travers neuf villes marocaines. A côté, on assiste à une véritable profusion d’enseignes bien marocaines qui commencent à monter en puissance, à l’instar de Hard Auto et de Point S.

Midas, c’est fini ?

Mais alors, face à cette rude concurrence, Midas va-t-il tout bonnement disparaître de nos contrées ? Il semblerait que non, puisque le nouveau master franchisé ne sera nul autre que AD Maroc ! Pour ceux qui ne le connaissent pas, AD Maroc est l’un des principaux importateurs-distributeurs de pièces de rechange au Maroc dont l’ouverture des premiers points de vente est prévue pour l’été 2018. AD Maroc compte d’ailleurs bientôt porter le réseau Midas à une quinzaine de nouveaux centres à horizon 2019/2020. Pour rappel, Midas n’est pas très présent sur le continent africain puisqu’il ne compte que trois pays en Afrique où son enseigne est implantée : il s’agit du Maroc, de l’Algérie et de l’Angola. Cependant, avec la signature récente d’un partenariat entre Mobivia (gérant de Midas) et Vivo Energy (représentant de la marque Shell en Afrique), des implantations de Midas dans d’autres pays du continent ne sont pas à écarter durant les mois à venir.   

Mohamed Mounadi

Réagir

Your email address will not be published.