Freinage : accompagnement exigé

Freinage : accompagnement exigé

S’il est de coutume de dire que le parc tend à rajeunir doucement, force est de constater que les interventions sur les systèmes de freinage, elles, se professionnalisent. Les équipementiers s’emploient à offrir accompagnement et formations techniques à leurs partenaires locaux. De quoi sérieusement nettoyer un marché sur lequel les contrefaçons ont encore voix au chapitre.

Dans un marché en pleine transition, le conducteur est de plus en plus en quête du produit alliant qualité et prix. Et dans sa manière d’envisager la réparation de son automobile notamment, les interventions sur les systèmes de freinage n’échappent pas à la règle.

Des contrôles des produits plus rigoureux

Organe de sécurité par excellence, le système de freinage fait désormais l’objet de toutes les attentions. Ainsi les différents marchés africains exigent-ils désormais une norme de qualité ECE R90 sur les plaquettes de frein ou DOT pour les liquides de frein. De quoi fournir aux consommateurs un gage de qualité, donc de sécurité, sur ces produits qui, s’ils sont majoritairement fabriqués pas de grands noms de l’équipement automobile (Bosch, Brembo, TMD, etc.) souffrent encore de la concurrence – déloyale, mais surtout, illégale – des produits de contrefaçon.

C’est dans ce sens que les autorités ont mis en place des contrôles de plus en plus rigoureux sur les produits importés afin de respecter ces normes. Les marques qui jouent le jeu, souvent de qualité, soutiennent ce type de contrôles allant dans le sens de la protection du consommateur. Néanmoins elles sont lésées par rapports à des produits qui rentrent en contrebande et qui échappent à ce contrôle.

Ainsi sur les différents marchés nord africains, nous assistons encore souvent à un nivellement par le bas et à un manque de respect peu scrupuleux de ces fameuses normes via, d’un côté, des produits, plus chers, qui les respectent, et de l’autre côté, des produits de basse qualité qui ne les respectent pas et rentrent sur les territoires par des voies détournées.

Des interventions plus pros

Reste que dans les faits, les conducteurs, eux, prennent conscience de l’intérêt réel de l’entretien régulier et professionnel de leur système de freinage. Au point d’ailleurs qu’ils commencent à accorder une attention toute particulière à leurs disques de frein, réalisant qu’ils jouent un rôle tout aussi important que la plaquette lors du freinage. Et les garagistes, toujours plus professionnels, contrôlent aussi de manière systématique l’ensemble du système proposant un remplacement s’il y a besoin. De fait, en combinant ces deux facteurs, nous assistons à une augmentation du remplacement du disque sur le marché du Maghreb, à une embellie du remplacement du disque.

Alors pour professionnaliser encore plus ce type d’intervention, les grands équipementiers présents sur le marché du Maghreb  évangélisent leurs partenaires distributeurs et les garagistes à grand renfort de formations ad hoc… Et s’assurent de garder l’équilibre parfait entre le prix, la disponibilité des produits et l’accompagnement de leurs partenaires locaux. Rien que de très classique, en somme. A ceci près qu’en toile de fond, les équipementiers entendent bien, ainsi, nettoyer le marché du freinage de la gangrène de la contrefaçon.

Réagir

Your email address will not be published.