Hard Auto Services poursuit sa croissance grâce aux services

Hard Auto Services poursuit sa croissance grâce aux services

L’enseigne, qui comprendra bientôt une vingtaine de centres, poursuit son maillage à travers le Maroc, en s’appuyant sur la qualité des services, des produits et de l’équipement. L’outil de diagnostic y contribue également
via des campagnes de sensibilisation. Rencontre avec Abdeljalil Maziane, responsable des réseaux Hard Auto Services et Auto Point (ateliers ventes pneumatiques).

Lorsqu’on demande, avec un peu d’appréhension compte tenu de la crise sanitaire, à Abdeljalil Maziane, responsable des réseaux Hard Auto Services, comment se porte le réseau des centres de réparations rapides VL, Hard Auto Services, sa réponse rassure et révèle une solide implication dans le développement de l’enseigne, des enseignes, devrait-on dire, puisqu’il est responsable, aussi, des centres techniques et ventes de pneumatiques Auto Point : « Notre enseigne se développe et nous essayons de créer toujours plus de centres et de services. C’est ainsi que nous avons ouvert deux nouveaux centres, l’un à Oujda, l’autre à Khouribga, deux sites que nous avions choisis pour étoffer notre maillage, et, également, parce que les clients nous ont fait savoir qu’ils voulaient un Hard Auto Services dans leur ville. L’enseigne est reconnue maintenant et sa croissance naît des choix qualitatifs que nous avons effectués dès le début et auxquels nous ne dérogeons pas comme la qualité des pièces que nous utilisons et aux équipements dont nous nous servons pour effectuer les interventions sur les véhicules ». Pourtant la période n’était pas propice à ouvrir de nouveaux points. Certes, comme le dit aussi Abdeljalil Maziane, « il n’était pas question pour nous de fermer alors que les professionnels de santé devaient se déplacer et avoir des véhicules en état de marche. La situation était vraiment difficile, mais nous avons fait ce qu’il fallait pour nos soignants, pour aider notre société, notre pays. D’ailleurs, nous avons lancé une campagne pendant cette période où nous offrions aux médecins, infirmières, professionnels de santé, des contrôles sur leurs véhicules (comme l’équilibrage des roues par exemple) et proposions des promotions exclusivement pour eux. Et parallèlement, nous avons continué à travailler à l’entretien (démarche qualité) et au développement de nos réseaux, ce qui a donné lieu à ces deux ouvertures »

Les raisons d’une croissance

Deux centres de plus bientôt à Fès et à El Jadida et des projets d’ouverture à l’étude – encore confidentiels – Hard Auto Services semble séduire de plus en plus les marocains, alors qu’il est coutumier de dire que automobilistes n’aiment pas trop les réseaux. Des propos qui sont « dépassés » commente Abdeljalil Maziane, « parce que les marocains privilégient de plus en plus des lieux propres et bien organisés, des sites où ils sont bien reçus, et le travail bien fait. L’enseigne leur donne l’assurance de services de qualité et c’est cela qui est important. Le temps où l’on ne faisait pas attention à l’aspect du garage est fini, les clients veulent non seulement des locaux propres et accueillants mais aussi des services comme des espaces pour accueillir les enfants. Les femmes marocaines qui donnaient les clés de leur voiture à leur mari pour aller au garage n’hésitent pas à venir chez nous pour toutes ces raisons. Et les clients sont prêts à mettre un peu plus cher pour avoir de meilleures conditions et des garanties de services et de qualité ». Le modèle plaît, c’est indéniable, puisque l’on compte au moment où on écrit ces lignes, 17 centres en propre (animés exclusivement par des salariés du groupe), alors même que l’accord qu’ils avaient avec Total est tombé lorsque le groupe pétrolier a décidé de lancer son propre concept, faisant perdre six centres à Hard Auto Services. Déjà deux nouveaux viennent compenser cette perte et les 20 centres seront bientôt atteints. Abdeljalil Maziane se veut particulièrement confiant, d’autant que d’autres accords avec Shell et Vivo Energy pour ouvrir des centres franchisés sont en cours.  Mais surtout, le responsable de l’enseigne mise sur ce qui a constitué l’ADN du groupe, à savoir des produits de qualité comme Bosch en pièces et outils de diagnostic ou Bridgestone en pneumatiques. Des marques premium qui garantissent des interventions irréprochables d’autant qu’elles sont effectuées par des personnels qualifiés, un autre atout d’Hard Auto Services comme en témoigne Abdeljalil Maziane : « Nous attachons une attention particulière au recrutement de nos personnels et à leur formation technique (théorique et pratique) et commerciale. Chaque personne recrutée suit une formation dans notre propre centre, au siège, puis est envoyée comme stagiaire dans un centre pendant trois mois. Au bout des trois mois, une évaluation des acquis est effectuée et c’est seulement à ce moment-là que la personne est validée. Puis, nous passons à la formation permanente effectuée par nos soins ou par nos partenaires. » Ajoutons que des contrôles permanents viennent valider les savoir-faire, y compris via les clients mystères… Pour offrir une homogénéité des services et même si c’est toujours plus compliqué, l’enseigne ne néglige aucune démarche qualité.

Le diagnostic dans la panoplie services plus

« Dans tous nos centres, nous avons des outils de diagnostic et des techniciens compétents qui savent s’en servir. Pratiquement, tous nos centres disposent du KTS de Bosch, l’un des meilleurs outils de diagnostic multimarques qui existent. Chaque technicien bénéficie d’une formation initiale par l’équipementier pour qu’il s’imprègne vraiment de l’environnement de l’outil, puis nos formateurs poursuivent par des sessions complémentaires l’acquisition des nouvelles fonctionnalités ou applications. Bien diagnostiquer est capital aujourd’hui et nous devons apporter ce service à notre clientèle » explique Abdeljalil Maziane, « même si, là aussi c’est encore difficile. En effet, les clients ne sont pas encore familiarisés avec ces interventions. C’est pourquoi, je lance des campagnes de sensibilisation, allant jusqu’à offrir des diagnostics gratuits pour faire connaître ce que l’outil peut apporter dans l’analyse et le contrôle des fonctions du véhicule. Nous voulons leur faire comprendre qu’il vaut mieux passer par là plutôt que de se retrouver en panne ou d’avoir un accident. » Le KTS est aussi le plus technique, mais il est sûr et s’applique à la plupart des voitures. Avant que tous les centres ne soient en Bosch, il y avait aussi du Launch dans certains centres, des appareils que ne renie pas le dirigeant, même s’il préfère que ces centres soient équipés en KTS de Bosch et même si ces derniers ont beaucoup d’options qui le rendent plus exigeant en compétences des hommes métiers. Il faut dire également, que Bosch dispose d’une filiale importante au Maroc et que l’accompagnement qu’ils assurent auprès de l’enseigne apporte beaucoup aux techniciens des centres. Un accompagnement précieux et différenciateur ! D’ailleurs, Hard Auto Services va développer les Bosch Car Service, le réseau expert de l’équipementier, ajoutant encore une carte à leur offre de services. Hard Auto Services est aussi importateur de nombreuses pièces Bosch, de l’essuie-glace à la batterie en passant par les pièces techniques, les outils de diagnostic, etc. En clair, les perspectives de développement d’Abdeljalil Maziane sont légion, d’autant qu’il s’occupe aussi d’accroître le nombre de centres pneumatiques Auto Point, avec un partenaire, le pétrolier Shell. Des Carrosseries Hard Auto viennent également de voir le jour mais là, ce n’est pas du ressort d’Abdeljalil qui se consacre aux centres de réparation rapide VL des deux marques, (des fournisseurs jusqu’à la relation clients en passant par la logistique). Point trop n’en faut ! Rechange Maroc vous en dira plus bientôt.

Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.