Interview : Hicham Mekhennet, Chef de produit freinage, Robert Bosch

Interview : Hicham Mekhennet, Chef de produit freinage, Robert Bosch

Quels produits distribuez-vous sur le marché nord-africain et comment procédez-vous ?

Quand il s’agit du freinage, nous disposons d’un large portefeuille de produits à offrir à nos clients. Les marchés respectifs en Afrique du Nord sont actuellement fournis avec des produits tels que nos plaquettes et disques de frein de haute qualité qui sont les principaux produits demandés sur le marché. Cependant, mis à part les plaquettes et disques, nous avons une gamme très large de composants freinages tels que les liquides de freins, hydrauliques et mâchoires également. Les composants freinage de Bosch sont fabriqués selon les standards de qualité supérieure.

De quelle manière une marque comme la vôtre suit-elle les évolutions techniques du freinage ?

Nous investissons continuellement dans la recherche et le développement de nos composants freinage uniques afin de garantir le niveau de satisfaction requis pour le marché nord-africain. Nous suivons également attentivement le développement de ces marchés.  Nos produits sont conçus selon les normes les plus élevées pour assurer un niveau maximal de confort et de satisfaction. Nos innovations en freinage assurent la sécurité routière depuis plus de 90 ans. Nous continuerons à nous investir passionnément dans l’amélioration continue de la sécurité routière. Ce faisant, nous bénéficions de décennies d’expérience et d’expertise du système dans sa totalité. Pour les conducteurs, cela signifie qu’ils peuvent entièrement faire confiance à nos produits.

Les réparateurs et automobilistes y sont-ils sensibles ?

Nous avons des employés formés et dévoués au niveau de notre réseau de garages Bosch Car Service qui sont en mesure de faire face aux changements techniques. Ces employés sont en mesure de former et éduquer les utilisateurs finaux quant aux avantages techniques et / ou les changements de nos produits. De plus, nous investissons dans d’autres activités de communication afin de s’assurer que chaque utilisateur final est bien informé au-delà du développement de nos composants de freinage et surtout des changements et des avantages ci-dessus. La confiance et la satisfaction de nos clients par rapport à la fiabilité de nos composants freinage est le paramètre le plus important pour nous.

Quels supports techniques mettez-vous à la disposition de votre réseau de distribution en Algérie et au Maghreb ?

Nous avons établi plusieurs garages Bosch Car Service dans chacun des pays respectifs. Comme nous l’avons déjà indiqué dans la question précédente, notre équipe technique dédiée assure tout soutien nécessaire en ce qui concerne notre portefeuille de produits complet. De plus, nous offrons des formations pour les grossistes et détaillants afin de les tenir informés des développements et activités globales concernant nos produits.

Le marché du freinage fonctionne-t-il à deux vitesses : un marché à bas coûts d’un côté, un marché premium de l’autre dans ces deux pays ?

En réalité, nous devons considérer trois vitesses tant pour le marché algérien que pour le marché marocain. Il existe une demande concernant les produits à prix élevés, à prix moyens et à faibles prix. Nous nous considérons comme une gamme Premium. Cependant, l’utilisateur final reçoit un produit conçu et développé conformément aux normes les plus élevées pour assurer la sécurité et le confort. Mais avant tout, l’utilisateur final recevra un bon rapport qualité-prix.

BOSCH11

D’après vous, quelle est la recette du succès pour les importateurs ?

Un produit conçu pour assurer le confort, la satisfaction et la confiance qui se traduira par une relation à long terme.

Etes-vous confrontés, sur ces produits, à la contrefaçon ou à la concurrence «exotique» ? De quelle manière y faites-vous face ?

En général, le nombre de contrefaçons sur le marché automobile européen est beaucoup plus faible que dans d’autres secteurs, comme les biens de consommation par exemple.

En effet, l’industrie automobile coopère étroitement en prenant des mesures conjointes contre la contrefaçon. Un exemple de ces actions est le code « MAPP » (Manufacturers Against Product Piracy), une norme dans l’ensemble de la branche des fournisseurs automobile. À cette fin, les membres du CLEPA (European Association of Automotive Suppliers) – y compris Bosch – unissent leurs forces afin de développer une solution commune contre cette contrefaçon basée sur un code de sécurité.

Pour les utilisateurs, cela signifie que l’authenticité de tous les produits équipés de cette solution de branche (indépendamment de la marque respective) peut être vérifiée sur un site Web commun de l’alliance MAPP (www.tecidentify.com) ainsi que sur une application mobile développée à des fins spécifiques et dans toutes les langues du monde.

Sur ses emballages produits, Bosch utilise également des autocollants de sécurité, y compris le code MAPP. Un hologramme comprenant les derniers chiffres du code MAPP individuel fournit une sécurité supplémentaire pour les acheteurs. Grâce au code MAPP, l’authenticité de chaque produit peut être vérifiée en ligne et à partir de n’importe quel endroit sur terre. Pour ce faire, le détaillant, l’atelier ou le consommateur final doit installer l’application «Neoreader» (www.get.neoreader.com).

   Ambre Delage

Réagir

Your email address will not be published.