KYB, les bons environnements !

KYB, les bons environnements !

De l’usine au stand, l’équipementier japonais KYB prend en compte l’environnement et, tout en présentant ses innovations telle la nouvelle application KYB Suspension Solutions, participe à sa protection. Explications.

Un grand salon comme Automechanika mobilise pour un équipementier mondial comme KYB, beaucoup de collaborateurs qui viennent du Japon, des USA ou de tous les pays d’Europe. Leur venue et tout ce que cela induit (trajets en voiture, fabrication des stands, préparation des repas, hébergement…) a été analysé par un spécialiste qui en a évalué la quantité de CO² générée : « Pour compenser cet impact, KYB a fait un don à un organisme de bienfaisance environnemental pour leur travail sur la lutte contre le changement climatique. Cela fait partie de l’engagement mondial de KYB en matière de responsabilité sociale des entreprises », précise-t-on chez KYB. Une démarche qui n’étonne pas Jean-Michel Selles, président de KYB Afrique et Moyen-Orient, ni Farid Sihocine, en charge du commerce en Afrique de l’Ouest et du Nord, pour qui le groupe travaille en continu sur la protection de l’environnement, de la classification de ses usines, à la traque des déchets et autres papiers en passant par la complémentarité des gammes. Le fait que cela conduise à cette évaluation de CO² révèle combien l’environnement participe des préoccupations majeures de l’équipementier. On pourrait y ajouter la nouvelle appli…

KYB Suspension Solutions

Que le garagiste soit serein, les techniciens sont désormais dans leur poche ! Avec la nouvelle application KYB suspension solutions (accessible via Apple ou Android et disponible en 20 langues), le mécanicien n’a plus qu’à se connecter pour être en contact avec le service technique de KYB, qui vous aide à identifier la pièce à remplacer, à diagnostiquer ou à analyser le dommage sur photo, et à expliquer la démarche auprès du client. Ainsi, avant, pendant et après le remplacement, le mécanicien bénéficie du soutien de KYB, et le client, au final, peut recevoir les deux visuels de la pièce endommagée, et de la pièce neuve. (app.kyb-europe.com). Ce dispositif vient renforcer la panoplie d’outils mis à la disposition des professionnels comme le catalogue en ligne, ou la visualisation des pièces en 360 °. Plus de 1700 références ont fait leur entrée dans le catalogue ! Et n’oublions pas les vidéos techniques portant sur le montage et le démontage des pièces sur de très nombreux véhicules et les informations techniques.

Bientôt la fibre de carbone…

Ce n’est déjà plus un projet puisque des références d’amortisseurs en carbone étaient présentées sur le stand… Bientôt, une gamme sera disponible, correspondant à la recherche des constructeurs d’alléger toujours plus le véhicule pour gagner en réduction d’émissions de CO² et en économie de carburant. Comme le précise Farid Sihocine, « Chez KYB, nous sommes toujours à la recherche de nouvelles solutions, pour la première monte comme pour la rechange, avec comme souci permanent, la qualité ».  Certes, les amortisseurs en carbone ne vont pas se présenter tout de suite en rechange, mais ils seront disponibles ! Au Maroc, la croissance en rechange des produits KYB ne se dément pas, quant à l’Algérie, la nouvelle législation semble avoir été digérée : « Nous n’avons pas à nous plaindre des effets de la nouvelle législation. Le marché s’est assaini et nous y trouvons notre compte, en bénéficiant de plus d’espace pour travailler sereinement. Après trois ou quatre mois de mise en place, tout est rentré dans l’ordre » commente Farid Sihocine.

   Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.