La boîte auto monte d’un cran

La boîte auto monte d’un cran

« Pas question d’abandonner le plaisir de passer les vitesses », quitte même parfois à les faire craquer, voilà ce que l’on entend de moins en moins, tant la boîte de vitesses automatique fait des adeptes. Avec les embouteillages récurrents dans les grandes villes, les limitations de vitesse, et aussi, ne nous leurrons pas, la concurrence des appareils de toutes sortes, qui ont envahi les véhicules, du téléphone aux différents diffuseurs de plaisirs, sons, images, parfums, sièges chauffants, massants, le grand frisson de la boîte manuelle régresse.

A telle enseigne que des constructeurs comme Audi arrêtent tout simplement d’en commercialiser ! Certes, c’est aux Etats-Unis, mais au vu de l’engouement des automobilistes, il y a fort à parier que cela gagne l’Europe, puis l’Afrique. En France, plus d’un quart de véhicules sont vendus avec une boîte auto et PSA a signé un accord de licence pour que le fabricant de boîtes automatiques Aisin en produise en France autour, de 300 000 unités dès 2020 ! Et pour revenir à Audi, 69 % des modèles sont vendus en boîte auto et les modèles A, A7, A8 ne se font plus en boîte manuelle ! Il est temps de réviser la technique de démontage et remontage des boîtes autos. Rapidement.

Réagir

Your email address will not be published.