La forte sinistralité auto a impacté les bénéfices de Wafa Assurance

La forte sinistralité auto a impacté les bénéfices de Wafa Assurance

La dernière conférence de presse sur les résultats financiers de Wafa Assurance a été révélatrice à plus d’un titre. Il en est globalement ressorti une bonne santé de l’assureur avec un chiffre d’affaires en hausse de 10% et des revenus qui ont franchi un nouveau palier pour atteindre les 8,05 MMDH. Toutefois, ces bonnes performances ont été entachées par des bénéfices en retrait de 2,6%. Une baisse qui reste essentiellement imputable à la recrudescence des sinistres automobiles et qui, selon Taoufik Benjelloun, directeur financier de Wafa Assurance, a été « encore plus rapide que la croissance même du parc automobile ! ».

Pour le top management de la société, cette hausse de la sinistralité est problématique car elle affecte l’ensemble du secteur. Et pour y réagir, l’assureur vient de lancer une étude destinée à identifier les raisons de cette augmentation des accidents. « Les résultats de cette étude seront révélées courant 2018 et seront envoyés à l’ACAPS dans le but de pouvoir trouver une solution », indique, pour sa part, Ali Harraj, président-directeur général de Wafa Assurance. Des résultats qui pourraient, une fois qu’ils seront disponibles, entrainer une nouvelle tarification de l’assurance automobile. Ainsi, la grille tarifaire pourrait s’adapter à la région ou encore à l’usage du véhicule. Cependant, pour Harraj, le secteur devrait surtout se « discipliner au niveau des tarifs et que les bons conducteurs devraient arrêter de payer pour les mauvais ! ».

   Mohamed Mounadi

Réagir

Your email address will not be published.