Le Maroc à la conquête des donneurs d’ordre asiatiques

Le Maroc à la conquête des donneurs  d’ordre asiatiques

Une délégation conduite, par le Ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie Numérique, a rencontré des constructeurs et équipementiers de la Corée du Sud et de la Chine.

Campagne de charme du Maroc auprès des constructeurs et des équipementiers asiatiques. Une délégation, présidée par Moulay Hafid El Alamy, Ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie Numérique, fraîchement reconduit à la tête de ce département, et composée des représentants de l’Agence Marocaine de Développement des Investissements (AMDI), a effectué, du 17 au 22 avril, des visites de travail en Corée du Sud et en Chine pour promouvoir l’offre Maroc.

Rencontres B2B, convention fournisseurs, visite du salon de Shanghai…

Le programme de la délégation marocaine était chargé durant six jours. A Séoul, le Ministre s’est réuni avec Woo Taehee, vice-ministre coréen du Commerce de l’Industrie et de l’Énergie. Les deux responsables ont passé en revue les relations économiques entre les deux pays et les moyens de renforcer, davantage, cette coopération. Ensuite, la délégation marocaine a eu des rencontres B2B avec des équipementiers et des constructeurs automobiles. Elle a également pris part à la convention fournisseurs Renault Samsung Motors. Et ce n’est pas fini, les opérateurs marocains ont enchaîné les rencontres avec des opérateurs économiques à Séoul. Moulay Hafid El Alamy et son équipe y ont exposé les avantages d’investir au Maroc ainsi que les opportunités offertes, dans le cadre du Plan d’accélération industrielle (PAI) et les écosystèmes industriels.

L’étape chinoise, a été, également pleine de rencontres. Les membres de la délégation marocaine ont tenu, le 21 avril, des réunions de travail avec des constructeurs et équipementiers du secteur automobile à Shanghai. Le lendemain, ils ont participé à la conférence PSA Morocco Suppliers Event à Shanghai. Le Ministre, accompagné, des opérateurs marocains, a visité le salon Auto Shanghai 2017, qui s’est tenu du 19 au 28 avril, et qui représente le plus grand salon de Chine, un salon qui se tient tous les 2 ans, en alternance avec celui de Pékin. D’ailleurs, tous les grands constructeurs sont présents à cette grand-messe de l’industrie automobile. L’enjeu est grand : la Chine est aujourd’hui le premier marché automobile mondial, avec 24,38 millions de voitures particulières vendues en 2016, selon l’Association chinoise des constructeurs automobiles.

Le Maroc mise sur l’arrivée de nouveaux constructeurs

La visite de ce salon, s’avère donc, une bonne opportunité pour le Maroc qui cherche absolument à attirer d’autres constructeurs, qui viendront renforcer, la présence des deux constructeurs Renault-Nissan et PSA. Le but est de garantir un plus grand volume afin d’attirer plus d’équipementiers et de fournisseurs. Et ce, afin d’atteindre, une intégration locale de 65 %, à fin 2020. Le Royaume a aujourd’hui une capacité de fabrication de 600.000 véhicules par an et a conquis sa place maintenant chez les fabricants d’automobile dans le monde, avec un nouvel objectif, celui d’atteindre 1 million de véhicules à l’horizon 2020. Cet essor remarquable est conforté par la structuration actuelle du secteur en écosystèmes performants, conformément au Plan d’accélération industriel (PAI) 2014-2020, qui constituent de précieux catalyseurs de la montée en gamme de la filière automobile, et de son ancrage dans l’industrie mondiale.   

N.D.

Réagir

Your email address will not be published.