Le Rallye Aïcha des Gazelles annonce sa 30ème aventure

Le Rallye Aïcha des Gazelles annonce sa 30ème aventure

Du 13 au 28 mars, la 30ème édition du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc réunira 436 gazelle de 12 nationalités différentes, dont 20 Marocaines, inscrites à bord de 4×4, quad/SUV, e-gazelles ou crossover.

Depuis 1990, le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc rassemble des femmes de 18 à 71 ans de nationalités différentes et les met en compétition dans le désert marocain. Issues de tous les milieux sociaux, elles se lancent dans l’aventure pour se dépasser et démontrer que la somme de toutes leurs différences constitue une force pour elles comme pour la collectivité. La présidente et fondatrice du rallye, Dominique Serra, a saisi l’occasion lors d’un point de presse pour exprimer sa joie d’organiser le circuit dans un pays dont elle est fière de diffuser l’image à l’international. « Au Maroc, ce rallye nous sert d’outil de communication. On donne aux femmes l’occasion de dire qu’elles peuvent participer à des événements en toute sécurité au Maroc » indique-t-elle.

Elle en a profité aussi pour rappeler que cet événement sportif féminin pionnier est un défi basé sur une navigation à l’ancienne : pas de vitesse, pas de GPS ni de téléphone. Le traçage du parcours se fait uniquement à l’aide d’une carte de coordonnées géographiques et d’une boussole. Le but pour les gazelles est de réaliser le moins de kilomètres possibles au volant de leur 4×4 pour relier un point à un autre. Dans notre société très connectée et impatiente où tout va vite, prendre le temps de tracer sa route, de contempler le paysage et de respecter l’environnement est un retour vers soi et les autres, mais surtout un révélateur de personnalité et de capacité. Ce Rallye donne aux femmes un véritable coup d’accélérateur dans l’épanouissement de leur carrière et de leur vie personnelle. La cérémonie de lancement a été clôturée par un message plein de promesses : « Trente ans, ce n’est pas une fin, c’est juste un commencement des 30 années à venir » a rappelé la fondatrice.

Haytam Boussaid

Réagir

Your email address will not be published.