Les Marocains en prospection en Turquie

Les Marocains en prospection en Turquie

Maroc Export a organisé, en collaboration avec l’AMICA, la 3ème exposition marocaine au salon Automechanika Istanbul, qui s’est tenue du 6 au 9 avril 2017. Les participants étaient satisfaits de leur participation.

Cette année, seulement cinq entreprises ont exposé, au sein du pavillon national. Il s’agit de Sinfa, Siprof, Almabat (devenue Alma), Plastex, et Flexi Ressorts. Malgré leur nombre réduit, les opérateurs marocains étaient satisfaits de leur participation à ce salon qui leur ouvre les portes des marchés à l’export, de la Turquie, du Moyen Orient et de l’Asie. C’est ce qu’a assuré, à Rechange Maroc, Youssef Kharfa, directeur export d’Alma, leader national de fabrication des batteries. « Notre participation, à Automechanika Istanbul est fructueuse. Nous avons établi plusieurs contacts avec nos clients et avec de nouveaux importateurs turcs, du Moyen Orient et de l’Europe de l’Est. Nous exportons 50 % de notre production dans plusieurs pays à travers l’Europe, l’Asie et l’Afrique. D’ailleurs, notre premier marché à l’export reste l’Espagne », précise-t-il. De son côté Mehdi Abali, directeur commercial et marketing de Flexi Ressorts, le spécialiste de la production de suspensions pour véhicules. «Pour nous, le bilan est positif. Ce salon nous permet de développer davantage notre activité export et de faciliter notre entrée sur de nouveaux marchés dont l’Europe, surtout que nos produits sont reconnus pour leur bon rapport qualité/prix».

Pour sa part, Omar Oulad Hadj Ali, directeur commercial de Plastex, le spécialiste de produits de friction, a déclaré que « Automechanika Istanbul est un bon endroit pour rencontrer les clients issus du Moyen Orient, de la Turquie et surtout de l’Europe de l’Est qui est, pour nous, un marché porteur où la demande est en forte croissance ». Et d’ajouter : « Durant ce salon, nous avons reçus de nombreux visiteurs dont ceux d’Afrique du Nord, de l’Egypte, d’Iran et de la Jordanie, ce qui augure d’un bel avenir. Il est clair que l’export est vital pour faire durer l’activité ». Etait également de la partie, Sinfa Filtres, le leader marocain du secteur de la filtration depuis plus de trente ans avec ses produits de filtration de l’air, de l’huile et du carburant pour les moteurs des voitures de tourisme et les applications industrielles. Les représentants de la société ont également reçu de nombreux visiteurs, dont des fournisseurs et des clients. A noter que Sinfa Filtres exporte ses produits, depuis plus de trente ans vers l’Europe, les USA et l’Afrique du Sud.

Un rendez-vous incontournable

A signaler, également, que malgré la conjoncture, un peu difficile, que traverse la Turquie, après les multiples attentats, le salon Automechanika Istanbul a été l’occasion pour faire du business et de conclure de nouveaux partenariats. Preuve à l’appui, les organisateurs du salon ont annoncé que l’édition 2017 a reçu 43 874 visiteurs professionnels. Les différents participants ont assuré qu’ils reviendraient l’année prochaine pour participer à la nouvelle édition, prévue du 5 au 8 avril 2018. Rappelons que déjà, en 2016, la participation avait également été couronnée de succès. Les entreprises marocaines ont réalisé des commandes fermes de 3,2 millions de DH et plus de 300 contacts professionnels, a annoncé Maroc export qui accompagne les industriels du secteur automobile à travers la participation à plusieurs salons spécialisés, notamment, le salon « Equip Auto » en Algérie,« Automechanika Shanghai » , le « Salon de la sous-traitance Automobile » au Maroc, ainsi que plusieurs missions BtoB à l’instar de celles menées au Cameroun, au Congo Brazzaville et au Sénégal.

Des niveaux de croissance soutenus

In fine, il y a lieu de souligner que l’industrie automobile marocaine s’est hissée à des niveaux de croissance soutenus au cours des dix dernières années. « Sa performance est particulièrement remarquable à l’export et en termes de création d’emplois, indicateurs à l’égard desquels le secteur dégage une croissance annuelle à deux chiffres», souligne Maroc Export. Secteur stratégique dans la politique industrielle nationale, il est considéré comme le premier secteur exportateur au Maroc, en générant un chiffre d’affaires à l’export de plus de 55,8 milliards de DH en 2016.  

N. D

Réagir

Your email address will not be published.