Maroc-Allemagne, partenariats stratégiques

Maroc-Allemagne, partenariats stratégiques

L’EMA, association qui vient d’ouvrir un bureau de représentation à Casablanca, entend faire fructifier les échanges économiques et de savoir-faire.

L’EMA (Euro-Mediterranean Arab Association), en tant qu’association transrégionale, a ouvert un bureau de représentation, à Casablanca, depuis quelques mois. C’est ce qu’a annoncé Mohamed Souleimani, directeur de cette antenne, lors du roadshow Automechanika Afrique du Nord, organisé, du 17 au 21 octobre, qui a sillonné Tanger, Casablanca, Tunis et Sfax. « Notre but est de mettre en place des partenariats stratégiques entre les hommes d’affaires allemands et Marocains», a-t-il annoncé devant une audience de qualité composée essentiellement d’équipementiers nationaux, d’importateurs et de distributeurs de pièces de rechange automobile. Une invitation claire pour les opérateurs marocains intéressés par le business avec l’Allemagne, surtout dans le secteur automobile.

Organisation de forums et de journées économiques

Il y a lieu de noter que l’EMA, qui regroupe plus de 200 entreprises allemandes, est présidée par Christian Wulff, l’ancien Président de la République Fédérale d’Allemagne. Elle se concentre sur la coopération économique et le développement des échanges entre la région méditerranéenne, le Proche-Orient et l’Europe, en particulier l’Allemagne, et pour ce faire, elle dispose d’un très large réseau. Elle organise des forums interrégionaux ainsi que des journées économiques dédiées à un pays en particulier, offrant aux représentants économiques, scientifiques et politiques une base solide pour un échange de savoir-faire, une mise en réseau et une meilleure communication, apprend-on auprès de l’Association. Cette dernière met à la disposition des membres des informations thématiques concernant les possibilités de coopération entre les pays, grâce notamment à des archives, des communiqués de presse et des appels d’offres au sein de la région EMA, afin de permettre le développement économique et la coopération. De plus, elle encourage la recherche et le développement ainsi que les activités interculturelles et sociétales.

Nadia DREF

Réagir

Your email address will not be published.