Nouvelle gamme et nouveaux débouchés pour Alma

Nouvelle gamme et nouveaux débouchés pour Alma

Le leader national de la fabrication des batteries automobiles et industrielles, présent sur le marché depuis plus de 60 ans, a une nouvelle identité visuelle. Appartenant au Fonds d’investissement Almamed, cette entreprise qui propose des batteries de démarrage, de tractions, solaires et stationnaires, mène une politique de développement ambitieuse. Détails.

Dans un marché non organisé, Almabat, devenue Alma, arrive à tirer son épingle du jeu. Avec une gamme variée, l’équipementier marocain écoule 50 % de sa production sur le marché local et 50 % à l’export. Ses produits sont commercialisés, au Maroc, par Maghreb Accessoires, appartenant également au fonds d’investissement Almamed. Dotée d’une technologie avancée (Technologie Européenne Exide depuis 1963) et disposant d’un outil industriel performant, Alma relève sans cesse son standard qualité pour mettre sur le marché et à disposition de ses partenaires des produits répondant aux standards internationaux avec un seuil qualité des plus élevés, précise le top management. Cette entreprise a obtenu les certifications internationales ISO 9001 (Qualité), ISO 14 001 (Environnement), ISO/TS 16 949 (Automobile), et OHSAS 18 001 (Santé et Sécurité au travail). L’équipementier se targue d’offrir «des produits 100 % anti-fuite grâce au scellage soigneux du couvercle de la batterie ainsi qu’une poignée ergonomique pour une installation aisée et un transport facile». Et ce, en insistant sur «un design innovant pour chacune de ses batteries permettant d’offrir plusieurs avantages concurrentiels à ses clients».

Titanium, Blue, Black… une nouvelle gamme mise sur le marché

Côté nouveautés, la société vient de mettre sur le marché une nouvelle gamme de produits dédiés aux véhicules. Ces nouvelles batteries sont ventilées en trois catégories. La première baptisée «Titanium» est une solution haut de gamme pour des moteurs diesel qui ont un besoin élevé en énergie. Cette gamme offre une performance maximale en termes de puissance et de démarrage qui peut aller jusqu’à 115 %. Les réserves de capacité de cette batterie sont également extrêmement élevées, tient à préciser le fabricant. Ce produit respecte les exigences de la première monte et n’a pas besoin d’entretien pour une durée de vie plus longue. La deuxième catégorie, appelée «Blue» est la gamme la plus utilisée. Elle assure une alimentation constante en énergie pour une efficacité totale. Ce produit est idéal pour tous types de véhicules ayant un besoin modéré en énergie. Il respecte également les exigences de la première monte et offre une durée de vie accrue, et ce, sans oublier, des performances éprouvées et optimisées, notamment la capacité et l’aptitude de démarrage à froid.

Enfin, la troisième catégorie, nommée «Black» est une solution adaptée à des anciens modèles de véhicules moins gourmands en énergie. Cette gamme présente un bon rapport qualité/prix. Ces batteries, sans entretien, également, respectent les exigences de première monte pour les poids lourds, apprend-on auprès d’Alma. L’équipementier propose également une gamme Taxi, spécialement conçue pour répondre aux besoins en énergie extrêmes : un rendement faradique de 96-98 %. Ces batteries ont une durée de vie en cyclage, grâce à une résistance aux arrêts fréquents, suite à l’utilisation d’un séparateur en laine de verre et d’une pâte de qualité utilisée pour la production des plaques. De plus, elles résistent aux chocs et vibrations et ne nécessitent ni entretien, ni ajout d’eau distillée.

Première monte : Retour à la case départ

Le groupe se tourne également vers la première monte. Après une première expérience avec Renault/Nissan qui a été abandonnée, par la suite, Alma revient en force et veut conquérir de nouvelles parts de marché. Actuellement des négociations sont en cours avec Renault et PSA et également avec Seat, pour répondre à leurs besoins locaux et ceux du sourcing. A signaler que la société Alma a acquis une dimension internationale de par sa présence sur le marché de l’export en Europe, en Afrique et au Moyen Orient. Dans le but de diversifier ses marchés, l’équipementier s’est doté d’une structure interne lui permettant de mettre l’export au cœur de sa stratégie. « La qualité de nos produits, le processus d’innovation et la capacité de production ont mis Alma dans les meilleures dispositions pour s’attaquer à plusieurs marchés dans trois continents différents », a confié, à Rechange Maroc, Youssef Kharfa, directeur export. En Europe, les batteries d’Alma sont présentes dans plusieurs pays : Portugal, Espagne, France, Belgique et Angleterre. En Afrique, Alma a réussi à pénétrer des marchés importants tels que la Mauritanie, le Sénégal, l’Algérie, la Lybie, la Côte d’Ivoire, le Cameroun… En Asie, ce fabricant exporte ses produits en Jordanie, au Liban et en Syrie. La diversification des marchés a permis à Alma d’adapter ses batteries à la nature des marchés, en tenant compte des spécificités et des conditions climatiques de chaque pays. A partir de 2015, Alma, qui emploie 180 personnes, est devenu le plus grand exportateur de batteries de démarrage au Maroc. Une belle consécration pour une entreprise qui est en quête permanente de perfection pour offrir le meilleur à ses clients.  

N. D

Réagir

Your email address will not be published.