Nouvelles mesures incitatives pour l’investissement

Les investisseurs, qu’ils soient marocains ou étrangers, ont de quoi se réjouir. Le Maroc vient d’initier la mise en place d’une nouvelle charte de l’investissement.

Cette refonte fait partie d’un plan de réforme ambitionnant d’assurer un environnement économique favorable à l’investissement productif et de garantir une croissance saine et pérenne. Il a été présenté devant S.M. Le Roi Mohammed VI, en juillet dernier à Casablanca.

Quid des nouveautés annoncées.

Ce nouveau plan s’articule autour de six principaux axes, à savoir le recalibrage de la Charte de l’Investissement et la redéfinition de son contenu, l’adoption de nouvelles mesures de soutien et d’incitation à l’investissement, la restructuration des organes de promotion de l’Investissement, la création d’une Direction Générale de l’Industrie et d’une autre dédiée au Commerce, et la refonte de la stratégie digitale.

Pour ce qui est des nouvelles mesures incitatives à l’investissement, cinq nouvelles mesures phares viennent enrichir le soutien à l’investissement déjà existant et permettront au Royaume de saisir de nouvelles opportunités. Il s’agit d’un Impôt sur les sociétés (IS) à 0% pendant 5 ans pour les industries en création, du développement d’au moins une zone franche par région, de l’octroi du statut Zone Franche, aux Grandes Industries Exportatrices, de l’obtention du Statut d’Exportateur Indirect pour les sous-traitants et enfin de la mise en place d’appuis renforcés aux Régions les moins favorisées.

Le Royaume, vise, à travers cette réforme, à créer les conditions d’une croissance économique durable, où l’investissement privé joue un rôle de locomotive et l’appui de l’Etat, un rôle d’accélérateur.  N.D.

Réagir

Your email address will not be published.