Peter Matthews, Valeo Service Division Afrique et Outremer

Peter Matthews, Valeo Service Division Afrique et Outremer

Acteur majeur dans le domaine du freinage, Valeo Service inclut ces gammes de produits de freinage dans l’offre globale de pièces et services qu’il propose sur le marché africain, et plus particulièrement sur le marché Maghrébin.

Quels produits distribuez-vous sur le marché nord africain et comment procédez-vous ?

Nous proposons l’ensemble de la gamme Valeo sur les marchés du Maghreb : les embrayages, le freinage, les radiateurs, les pièces liées à la climatisation ; l’essuyage, les pièces électriques, les lèves vitres… Au total, nous offrons sur ces marchés plus de 15 000 références couvrant de larges applications en voitures de tourisme, camions, bus et tracteurs. Pour ce faire, nous comptons dans chacun des pays de la zone, sur un réseau d’importateurs et de distributeurs de notre marque, qui couvrent l’ensemble des territoires. Afin d’aider nos clients et partenaires, nous disposons d’une équipe commerciale locale qui, par sa proximité, nous permet de comprendre au plus vite les besoins du marché et de répondre le mieux possible aux attentes. Au-delà des produits, nous pensons qu’il est très important d’accompagner continuellement nos clients. Aussi, organisons-nous régulièrement des formations techniques dédiées aux détaillants et aux garagistes afin de les familiariser avec la marque Valeo.

Quelle place pour le freinage dans votre stratégie produit ?

Les systèmes de freinage sont au cœur de notre stratégie produit sur le Maghreb. Nous comptons très rapidement en augmenter nos parts de marché. Pour cela, notre stratégie est claire, offrir au marché une gamme répondant aux critères d’exigence les plus élevés en termes d’homologation et de compétitivité sur l’ensemble des produits : freinage, plaquettes, disques, mâchoires, liquide de frein pour véhicules européens et asiatiques ainsi qu’une gamme de plaquettes, de garnitures et de disques pour poids lourd. Il y a une vraie attente sur le marché pour un produit de qualité avec un tarif compétitif.

Une marque comme la vôtre suit-elle les évolutions techniques du freinage ?

Trouver les bonnes réponses aux attentes des marchés, c’est l’atout majeur de Valeo Service Africa & Overseas. Nous suivons de très près les évolutions technologiques et réglementaires au niveau européen afin d’offrir les technologies les plus adaptées (disques à roulements, disques peints, plaquettes pour les tous derniers modèles, etc.).

Les réparateurs et automobilistes en Algérie et au Maroc y sont-ils sensibles ?

Oui et c’est pourquoi Valeo Service s’investit quotidiennement pour répondre aux attentes d’un marché évoluant constamment avec des cycles de réparation toujours plus courts et l’arrivée de technologies de pointe. D’où l’importance capitale des formations techniques que nous proposons directement aux réseaux de réparateurs.

Quels supports techniques mettez-vous à la disposition de votre réseau de distribution dans ces deux pays ?

Notre engagement est de mettre à disposition une offre complète de produits de qualité. Reconnue par le marché, cette qualité doit être soutenue par une offre de services logistiques, commerciaux, marketing mais également techniques afin d’accélérer la commercialisation de nos produits. Nous disposons ainsi d’un nouveau programme « Tech’Care » qui a pour vocation de favoriser la connaissance des produits et accompagner les professionnels dans la maîtrise des nouvelles technologies. Nous avons chez Valeo renforcé notre dispositif technique de proximité avec l’arrivée d’une équipe de formation pour nos clients et notre réseau.

Le marché du freinage (plaquettes, disques, étriers, liquide…) fonctionne-t-il à deux vitesses : un marché à bas coûts d’un côté, un marché premium de l’autre dans ces deux pays ?

Zéro compromis sur la qualité et la sécurité : voici notre priorité absolue sur tous les marchés, même si bien sûr, notre compétitivité reste clé. Pour résumer donc, une qualité irréprochable proposée au meilleur prix.

D’après vous, quelle est la recette du succès pour les importateurs ?

En plus de disposer d’une gamme complète pour couvrir les besoins du réseau, il faut savoir anticiper, ce qui suppose comprendre les tendances fondamentales qui commandent le marché dans son ensemble. L’enjeu consiste à fournir au réseau des solutions de qualité à réelle valeur. Notre objectif est d’accompagner nos clients dans cette direction afin de croître avec eux.

Quels sont les éléments forts de votre actualité dans le domaine du freinage dans ces deux pays ?

Le freinage est au cœur de notre stratégie au Maghreb, ainsi nous avons relancé avec succès ces derniers mois la vente de liquide de frein DOT3 et DOT4, et nous avons repositionné notre gamme de plaquettes et disques de frein. Nous avons aussi élargi notre gamme pour couvrir plus efficacement la gamme de véhicules coréens (nombreux dans ces pays) en disques de frein. Ce qui a concrètement engendré plus d’un million d’Euros de ventes en plus sur ces produits par rapport à l’année précédente sur la zone en incluant l’impact positif de la reprise de la commercialisation du liquide de frein avec plus de 150 000 bidons de liquide de frein déjà vendus cette année. Cette dynamique va continuer afin de pouvoir couvrir efficacement et d’une manière compétitive l’ensemble des gammes asiatiques.

Au niveau des applications poids lourds, nous avons lancé avec un grand succès notre gamme « Optipack » qui inclut les plaquettes, les accessoires et indicateurs d’usure pour effectuer un remplacement en toute sécurité. Ella a été conçue pour permettre aux professionnels de gagner du temps, de réduire l’immobilisation des véhicules et de simplifier leurs commandes.

Nous avons ainsi réussi à gagner des parts de marché significatifs sur ces produits en triplant nos ventes par rapport à 2016 ! Nous comptons investir fortement sur la ligne freinage sur tout le Maghreb. Nous sommes convaincus qu’il y a une recherche accrue pour le consommateur et le professionnel du produit de qualité à un prix acceptable, c’est exactement notre positionnement. Notre volonté est de multiplier par trois nos ventes sur les cinq ans à venir.

  Propos recueillis par Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.