Peugeot Pick Up : Bête de somme taillée pour l’Afrique

Peugeot Pick Up : Bête de somme taillée pour l’Afrique

Le Lion de Sochaux avait conquis l’Afrique et le Maroc avec ses mythiques modèles 403, 404 puis 504, et avait acquis par la même une grande réputation de solidité…. Mais depuis plus rien. Après des années de silence, le fauve rugit de nouveau et repasse aujourd’hui en « Mode Attack » sur le marché africain et profite de son alliance avec le chinois Dongfeng pour lancer  à moindre frais un produit à la fiabilité déjà établie de longue date.

Retour du lion en terre africaine

S’attaquer à Toyota, Mitsubishi, Nissan, ou même Ford n’est pas une mince affaire en Afrique, marché émergent à fort potentiel de croissance. Pour grimper cette montagne, Peugeot (re-)lance à moindres coûts un véhicule utilitaire fortement apprécié sur notre continent en maximisant ses ressources disponibles. C’est ainsi qu’il est allé chercher très loin dans l’espace et dans le temps son nouvel instrument de conquête.

C’est en Chine que l’on trouve son origine, là où Dongfeng (actionnaire de Peugeot Citroën), avait repris en 2006 la base du Nissan NP300 Navara datant 1997 pour le rallonger de 12 cm et vendu sous le nom de « Rich », portant sa longueur de 4,96 m à 5,08 m.

Pour s’intégrer à la famille Peugeot, le Pick Up se dote de la calandre frappée du Lion inspirée du nouveau Peugeot 5008 et de quelques éléments de style comme le marchepied, l’arceau et rails de toit, les feux de jour à LED.

A l’arrière, de la benne, on retrouve le nom « Peugeot » embouti dans le métal, un clin d’œil aux anciens modèles tout-terrain de la marque.

Made in China

Construit en partie en Chine, le Pick Up finit son montage en Tunisie, dans une petite usine financée par l’importateur local, logiquement à faible capacité de production :
1 500 à 4 000 unités par an.

Le moteur qui l’équipe est lui aussi resté tel qu’au premier jour : un 2.5 L turbo diesel injection directe à rampe commune longitudinal d’origine Nissan (nommé ZD25) de 115 CV et 280 Nm de couple associé à une boîte de vitesse manuelle à 5 rapports. Il s’agit d’un moteur pouvant accepter des carburants de basse qualité, contenus dans un réservoir de 60 L. Il respecte les normes anti-pollution Euro IV.

Le nouveau Peugeot Pick Up est un outil de travail fonctionnel, endurant et fiable capable de s’acquitter de ses tâches qui sont de porter, tracter, franchir, croiser ses ponts sur tous les terrains.

Minimum syndical

La cabine et la benne sont rapportées sur un châssis échelle doté d’un pont arrière rigide, de ressorts à 4 lames avec 21 cm de garde au sol, et de pneumatiques YOKOHAMA de série.

La benne de 1,40 m de long sur 1,39 m de large, équipée de crochets d’arrimage à l’extérieur, permet de transporter jusqu’à 815 kg de charge utile. Les parois et la ridelle sont entièrement revêtues d’une résine projetée qui contribue à la rigidification et à la robustesse de l’ensemble.

Le pick-up sera garanti 5 ans par le constructeur sochalien et son équipement est correct (5 places, climatisation manuelle, lève-vitres électriques, radio avec lecteur CD et prise USB, aide au stationnement arrière et rétroviseurs extérieurs à réglage électrique) à la vue de son dénuement intérieur et sa simplicité technique (pas de boîte automatique, pas d’ESP, ni de contrôle de vitesse en descente).

Curieusement, le Peugeot Pick Up n’est proposé qu’en double cabine. Le cousin chinois « Rich » existe pourtant en version simple cabine, format largement majoritaire sur notre marché.

Deux versions du Pick Up sont au programme : le 4×2 et le 4×4 : la version à transmission intégrale (enclenchable par une boîte de transfert) se différencie de la version propulsion par un arceau placé dans la benne, un marchepied, des barres de toit et par des dimensions légèrement supérieures.

Conclusion 

Sans être désagréable à conduire, le Pick Up souffre d’un moteur qui demande à être cravaché à partir de 2500 trs/min pour prendre vie.

Les suspensions au tarage souple rendent les voyages sur autoroute plutôt agréable, malgré sa vitesse de croisière limitée (environ 100-105 km/h). Son comportement sur route est rassurant et au-dessus de tout soupçon (merci à la monte pneumatique Yokohama).

Très sûr, il n’est que rarement pris en défaut. Sa consommation aux alentours de 9.5 l par 100 km vous ramène à la conception datée de son groupe propulseur aux accents agricoles : efficacité avant tout !

Malgré tout, peut-on s’amuser au volant du Pick Up ?

La réponse est oui…  sur piste ! En Off road, il ne craint personne. Son caractère « Built Tough» ne vous fera craindre aucune aventure hors des sentiers battus.

Son blocage de différentiel mécanique vous fera goûter aux joies du drift dans la boue ou sur gravier…

Directement concurrent du Fiat FullBack et du Toyota Hilux, son prix est de 229.900 DH pour le 4X2 et 269.900 DH pour le 4X4

  Ahmed Darouiche

Réagir

Your email address will not be published.