PGM Automotive : une première mondiale pour le groupe de fabricants polonais

PGM Automotive : une première mondiale pour le groupe de fabricants polonais

Réunis sous la même bannière, PGM Automotive, plusieurs équipementiers polonais certifiés IATF 16949 et ISO 9001 (pour la plupart) ont exposé pour la première fois sur Equip Auto Alger. Exclusif !

Sans être totalement inédit, le concept s’avère original et construit sur de solides fondements. Conscients que pour exister sur la scène internationale, il faut représenter un certain poids, détenir une marque forte et communiquer largement, des équipementiers polonais, tous fabricants de pièces et reconnus pour la qualité de leur production, ont décidé de s’unir en novembre dernier et de s’attaquer au marché international de la pièce sous une seule marque, PGM Automotive.  Sous ce nom, un seul interlocuteur pour proposer des pièces issues de 21 chaînes de production et de 13 usines, soit 6 000 références actuellement, dans des familles aussi diversifiées que les filtres, les batteries, les ressorts pneumatiques, les embouts de biellettes, les tiges de direction ou encore les ressorts à gaz, pour ne parler que de celles-là. La plupart des composants proposés portant sur le poids lourd.

Unis et fiers

« En Pologne, l’industrie automobile pèse très lourd au sein de l’économie nationale, et comprend de très nombreux fabricants de pièces automobiles pour les constructeurs en première monte. Cependant, bien que notre pays soit un très vaste espace de fabrication de pièces, nous n’avons pas réussi, jusqu’alors, à faire émerger une marque reconnue à l’international. Nos usines sont renommées sur le plan national, mais pas en dehors. Cela a donné l’idée à plusieurs fabricants de se réunir et de mutualiser les efforts et les coûts pour se faire connaître autour d’une marque phare. Les équipementiers qui participent à PGM Automotive ont presque tous les certifications IATF 16949 et ISO 9001 et sont fiers de leur production, il restait à leur donner de la visibilité » expliquent Bartosz Mielecki, président de PGM Automotive et Mateusz Biskup, le directeur général export de la marque. Tourné vers l’Afrique (à commencer par le Maghreb) et le Moyen-Orient, PGM Automotive recherche des distributeurs et a su, déjà, intéresser les visiteurs algériens : « Malgré le fait que nous soyons là pour la première fois, nous avons été remarqués par les clients algériens qui ont montré une réelle satisfaction à découvrir qu’avec un seul interlocuteur, ils avaient accès à plusieurs familles de produits, notamment dans le poids lourd » ont-ils ajouté.

Un catalogue produits impressionnant et… disponible !

1939. La première famille de produits que nous évoquons, la filtration, a pris naissance en 1939, et compte aujourd’hui plus de 400 références pour poids lourds (certification IATF 16949 : 2016), en filtres à carburant, à huile, à air et d’habitacle. Ces deux derniers offrant une efficacité de filtration élevée, grâce à une réduction de 99,95 % des polluants. « Nous couvrons dans les 95 % du parc européen, commente Bartosz Mielecki, en VL et PL et un peu moins en parc asiatique ».  Du côté des batteries, il nous faut remonter encore plus loin pour découvrir l’origine du fabricant, soit en 1925. Plus de 25 références en poids lourds constituent le portefeuille produits (tous certifiés IATF et ISO 9001 et 14001) en batteries de démarrage. Exportées dans plus de 60 pays, ces batteries comprennent aussi les Carbon EFB, c’est-à-dire les produits les plus récents. Pour les poids lourds, et le très intensif, les batteries proposées démarrent à une capacité de 145Ah (pâte à grille positive plus épaisse). Présent également en OEM, le fabricant de ressorts pneumatiques œuvre depuis 1988 et met à la disposition des professionnels une gamme comprenant 650 références pour poids lourds, couvrant plus de 95 % du parc circulant européen. Il nous faut ajouter encore trois autres familles de produits (pour ne citer que celles-ci, pour la totalité : www.pgm-automotive.com), les embouts de biellettes (plus de 60 références et des pièces de haute qualité, « 2 millions de cycles de déviation du boulon confirmés par des tests de laboratoire ») et les tiges de direction comprenant 450 références en poids lourds (pour camionnettes et PL Mercedes, Renault, Scania, Iveco, Daf, Volvo, Man, Avia, Kamaz, Tatra, etc.), sans compter les ressorts à gaz affichant 350 références pour poids lourds (une usine ayant appartenu à Delphi). Ajoutons une logistique également prévue pour mutualiser les envois avec regroupage des différentes commandes avant expédition et en provenance des différents sites de production. Les marques des fabricants disparaissent derrière la marque PGM Automotive pour réussir ce véritable challenge, une manière intelligente d’aborder l’export en se donnant plus de chance … et de moyens, tout en s’abritant sous la protection de la qualité certifiée des produits.

Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.