Pneus rechapés : Solution ou danger ?

Pneus rechapés : Solution ou danger ?

Savez-vous ce qu’est un pneu rechapé ? Il s’agit d’un pneumatique usé, mais auquel on apportera une nouvelle bande de roulement, lorsque la précédente aura atteint sa limite d’usure. Ce pneu est ainsi en quelque sorte « remis à neuf » : il a été reconditionné pour rouler encore quelques kilomètres. Si le rechapage est une opération particulièrement courante et parfaitement écologique, elle ne peut toutefois être effectuée que sous certaines conditions et avec un certain type de pneumatiques. Or, au Maroc, beaucoup de pneumatiques sont rechapés sans aucun respect des normes qui s’imposent normalement pour ce genre d’opérations. Le rechapage se fait malheureusement dans des petits ateliers dérobés et à l’abri des regards, rendant les pneus reconditionnés particulièrement dangereux pour les usagers qui s’en servent.

Comment doit s’effectuer un rechapage ?

Tout d’abord, il faut que la carcasse du pneu usé destiné à être rechapé ne soit pas trop abîmée, de même qu’elle doit conserver tout son potentiel roulant. L’opération de rechapage, quant à elle, doit s’effectuer dans des ateliers homologués et sur des carcasses appropriées. Cette technique s’emploie le plus souvent sur les pneus de véhicules poids lourds ou de véhicules agricoles, industriels etc., et assez rarement sur des pneus automobiles. Véritable économie circulaire du pneumatique, une bonne gestion de ce cycle reste particulièrement intéressante sur le plan économique et écologique.

Tous les pneus ne sont pas rechapables !

Les pneumatiques doivent avoir été conçus dès l’origine pour être rechapés : si c’est le cas, ils disposeront alors d’une carcasse suffisamment robuste pour vivre plusieurs vies. C’est la raison d’ailleurs pour laquelle on appelle ce type de pneumatiques « multi-vies », par opposition aux pneumatiques « mono-vie » non rechapables. La sélection des carcasses rechapables est effectuée dans des lieux spécifiques. Les rechapeurs sont des opérateurs qui disposent d’outils performants et d’une solide expérience professionnelle. Certains fabricants de pneumatiques rechapés utilisent la shéarographie. C’est un procédé qui permet de détecter au laser tous les défauts (souvent invisibles à l’œil nu) présents sur une carcasse de pneumatiques. La durée de vie d’un pneu rechapable et de bonne qualité peut ainsi être multipliée par 2,5 en moyenne.

Au Maroc, rien ne se perd…

Malheureusement au Maroc, même des pneus à bas coût et non rechapables sont… rechapés ! Et lorsque des pneus sont mal rechapés, ils peuvent être extrêmement dangereux. Leurs prix trop attractifs cachent bien souvent des désavantages. La bande de roulement peut exploser, lors d’un virage par exemple. Vous n’êtes pas non plus à l’abri d’une crevaison. L’adhérence du pneu à la route peut aussi être plus basse que celle d’un pneu neuf ou bien rechapé, ce qui fait toute la différence dans une situation difficile (forte pluie, freinage brusque, etc.). Alors prenez la peine de vous renseigner au préalable dans quelles conditions des pneus ont  été remis à neuf, avant de penser à les acheter…

Réagir

Your email address will not be published.