Premières bornes de recharge Tesla au Maroc

Premières bornes de recharge Tesla au Maroc

Les premiers Superchargeurs pour voitures électriques Tesla en Afrique ont été installés au Maroc, à Tanger et Casablanca. Ces installations laissent entendre que Tesla compterait s’installer au Maroc pour commercialiser ses véhicules.

Tesla ne cache plus ses ambitions au Maroc, en effet, la marque américaine leader des voitures électriques commence à prendre pied au Maroc et continue de développer des liens avec le pays qui veut être à la pointe de la technologie électrique dans l’avenir. Il s’agit de la mise en place de nombreuses bornes de recharge pour véhicules électriques, portant le branding du constructeur automobile américain, à divers endroits dans les villes de Casablanca et Tanger. 

Il faut souligner que ces infrastructures sont les premières du genre de la marque américaine en Afrique. Le choix du Maroc pourrait se justifier par l’existence d’un petit parc automobile Tesla, créant une demande de la part de leurs propriétaires confrontés à divers problèmes comme l’absence de centres de service, de bornes de recharge, de mises à jour de navigation, etc. 

Tesla utilisera le programme pilote pour surveiller les niveaux de trafic et examiner les commentaires avant d’ouvrir d’autres stations. Tesla a déclaré que des stations seront ajoutées au programme s’il y a de la capacité disponible. Les propriétaires de véhicules électriques non Tesla auront besoin du connecteur CCS (Combined Charging Standard) pour utiliser les stations, ainsi que de l’application Tesla. Les voitures Tesla utilisent un connecteur propriétaire mais l’entreprise avait toujours prévu d’ouvrir ses bornes de recharge à d’autres marques, c’est pourquoi elle a commencé à installer des connecteurs CCS dans certaines de ses stations il y a environ trois ans.

Pour rappel, le Maroc est d’ores et déjà dans les radars de Tesla, dans la mesure où le constructeur américain y sous-traite depuis juillet 2021, une partie de sa demande de semi-conducteurs auprès de STMicroelectronics.

Le leader de véhicules électriques a donc choisi le Maroc pour faire du sourcing, ce qui va incontestablement consolider la position du pays dans les radars des constructeurs internationaux. Une opportunité pour ces derniers de penser à fabriquer des voitures électriques et hybrides dans le Royaume, ce qui encouragera les conducteurs à se les procurer et facilitera la vie aux propriétaires actuels qui ont du mal à trouver les pièces de rechange. 

Il est à noter que les ventes de véhicules électriques et hybrides ont connu une croissance de 42% entre 2019 et 2020 dans le monde. Aussi, depuis 2019, les informations ont présenté que le Maroc, l’Algérie et la Tunisie sont les premiers pays d’Afrique à introduire Tesla Motors dans le continent.

Haytam Boussaid

Réagir

Your email address will not be published.