Répar Expert veut étendre son offre au vitrage

Répar Expert veut étendre son offre au vitrage

Répar Expert, l’atelier moderne de carrosserie et mécanique générale multimarque entend enrichir son panel d’offres et de services, tout en y incorporant le vitrage, en particulier les pare-brise.

Pour l’extension de son centre à Casablanca, Yassine Daffi, a souhaité diversifier son offre, en intégrant le vitrage dans son activité. Le but étant d’offrir un service au plus complet à ses clients, « Nous ne comptons pas nécessairement nous spécialiser à 100 % dans le vitrage étant donné que nous sommes déjà sur la mécanique et la carrosserie, mais nous voulons plus ou moins offrir ce service à nos clients » nous confie Yassine Daffi. Le centre s’étend sur une superficie de 550 mètres carrés et a vocation de s’agrandir en passant à 850 mètres carrés. De plus, aux dizaines de personnes bien formées déjà présentes, s’ajoutera une équipe qui ne s’occupera que du vitrage. « Nous tenons à ce que notre centre offre tout type d’entretien, de sorte que chaque client trouve ce dont il a besoin sans devoir se rendre dans un autre garage » ajoute Yassine Daffi.

Appartenir à une enseigne porteuse

Situé à Bourgogne, en plein centre-ville de Casablanca, pour s’approcher au plus près de ses clients particuliers, Répar Expert s’équipe en grande partie chez Bosch, que ce soit au niveau des ponts élévateurs, de la station climatisation, du testeur batterie, du marbre pour le redressage des véhicules accidentés, ou de la cabine de peinture, en passant par les postes de soudure. Yassine Daffi nous explique que, parallèlement, ils se fournissent en pièces de qualité d’autres marques, qui bien sûr, ne nuiront pas à leur image. Présent sur le marché casablancais depuis cinq années, Yassine Daffi a, dès ses débuts, fait le choix bien réfléchi d’appartenir à une enseigne bel et bien connue au niveau local et à l’échelle internationale. « Toutes les marques de constructeurs font appel à Bosch, il était donc intéressant pour une structure comme la nôtre, de nous rapprocher de ce type de partenariat. On profite donc de l’expérience et de l’image qu’a déjà la marque à travers le monde » indique-t-il. Il ajoute que le fait d’être adossé à une enseigne telle que Bosch est plus parlant pour les gens, à l’inverse   d’un garage classique, dont tout le monde se méfie de la qualité de service et surtout de l’expertise. Respecter l’image de marque, la qualité de service, que ce soit au niveau du service lui-même ou au niveau de la pièce à mettre en place, c’est un devoir de Répar Expert vis-à-vis de l’enseigne. Pour sa part, Bosch s’engage à l’accompagner et à former le personnel de manière régulière et ce, en fonction du besoin, notamment à l’occasion d’une nouveauté ou d’une mise à jour. « On est tenu de respecter un cahier des charges. Avec Bosch, on a des audits une ou deux fois par an, cela nous permet d’être à jour au niveau de toutes les procédures de réparation, d’accueil du client, du SAV, etc. Nous nous trouvons donc avec le privilège d’être au niveau même des maisons automobiles » souligne Yassine Daffi. Plus encore, pour être au bon niveau demandé par l’enseigne, Répar Expert se doit de respecter certaines préconisations techniques tels le temps horaire pour les vidanges, les opérations de diagnostic, le contrôle qualité après réparation, etc. Il s’agit de tout un processus imposé à l’équipe du centre pour témoigner de la qualité de service aux yeux des clients.

Beaucoup d’ambitions pour 2020

Lors de notre entretien avec Yassine Daffi, il n’a pas manqué de nous faire part de ses objectifs annuels et du bilan bref de 2019 « En matière de chiffre d’affaires, 2019 était une année assez moyenne. Ceci motive encore plus notre équipe à se mobiliser plus que ça pour réaliser un meilleur chiffre en 2020 ». Il est vrai que l’année 2020 démarre de manière rude, surtout avec la crise mondiale causée par le coronavirus, mais pour Répar Expert, ces premiers mois sont généralement leur période creuse de l’année. C’est ce qui les amène à ne pas être très influencé et à nourrir beaucoup d’ambitions pour cette année « Nous souhaitons porter notre chiffre d’affaires à plus de 10 % par rapport à l’année dernière » souligne Yassine Daffi. « Nous vendons en grande quantité les pièces d’usure tels les filtres à huile, à air et à carburant, les vidanges de manière générale. En revanche, les turbos, les filtres à particules, les réfrigérants et les injecteurs se vendent beaucoup moins. C’est logique, vu que ce sont des pièces avec une durée de vie assez longue. Pour cette année, nous comptons bien sûr étendre notre activité en proposant un nouveau service, celui du vitrage, c’est ce qui nous aidera sûrement à atteindre nos objectifs » nous explique Yassine Daffi.

À plus d’un titre, pour justifier au mieux son envie de grimper l’échelle cette année, le centre fait bénéficier ses clients des promotions et des jeux-concours, sans pour autant négliger le fait de communiquer sur leurs produits via des flyers ’’en fonction des saisons, l’hiver c’est les essuie-glaces, l’été c’est la climatisation’’ et en se concentrant également sur les réseaux sociaux, tout en sous-traitant ce service à un community manager externe et en mettant à disposition un site web complet et à jour.

Haytam Boussaid

Réagir

Your email address will not be published.