Salamatouna : Des plaquettes de frein dangereuses saisies par la justice.

Salamatouna : Des plaquettes de frein dangereuses saisies par la justice.

Les contrôles se généralisent et s’intensifient dans le domaine de la pièce automobile de contrefaçon. Cette démarche fait suite à la volonté politique de changer les choses avec la mise en place du label « Salamatouna ».

À la suite d’une opération de contrôle menée par le Ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, la Commission provinciale mixte de contrôle a procédé le 19 avril 2019, à la saisie, dans les locaux d’un producteur de pièces de rechange automobile à Casablanca, de 12 000 unités de plaquettes de frein non-conformes aux critères de sécurité et de qualité. Suite à cette nouvelle saisie, les analyses effectuées par un laboratoire agréé sur deux échantillons de plaquettes ont révélé que les produits présentaient des non conformités pouvant porter atteinte à la sécurité du consommateur. La distribution et la commercialisation de ces produits ont été ainsi suspendues et le producteur a été sommé de procéder au retrait et au rappel des plaquettes déjà mises sur le marché.

Lutte Anti-Contrefaçon

Lancé en octobre 2017, le label « SALAMATOUNA » est le fruit d’une collaboration publique/privée, initiée dans le cadre du Comité National pour la Propriété Industrielle et Anti-Contrefaçon (CONPIAC), en vue de lutter plus efficacement contre la contrefaçon, de renforcer l’organisation de la distribution des pièces de rechange et d’assurer la sécurité du consommateur. Les services du contrôle du Ministère ont procédé, par ailleurs, au cours du mois d’avril dernier, au refoulement, au niveau du port de Casablanca, de 4 tonnes de pantalons non conformes en provenance de Turquie, et de 2 tonnes de rallonges électriques non conformes importés de Chine à travers le port Tanger Med. Il convient de souligner que les opérations de contrôle, menées par les services du Ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, ont pour objectif de vérifier la conformité des produits industriels mis sur le marché marocain aux normes obligatoires en vigueur afin de garantir la sécurité du consommateur au Maroc.

   A.D.

Réagir

Your email address will not be published.