Sébastien Milleville, Responsable Export de Durand Production

Sébastien Milleville, Responsable Export de Durand Production

« Le taux de renouvellement des huiles moteurs au Maghreb reste à l’appréciation de chaque consommateur »

Présent sur le marché algérien depuis 4 ans à peine et au Maroc depuis 2013, Durand Production a vu ses volumes d’importations multiplier par 2,5. Porté surtout sur les huiles minérales et semi-synthétiques avec sa marque Areca, le Français fait le point sur sa réussite au Maghreb.

Quel portrait global dressez-vous du marché du lubrifiant en Algérie ?

Globalement, en ce qui concerne Durand Production, l’Algérie est un marché en croissance depuis 2014. Ce qui montre que nos produits gagnent de plus en plus la confiance des consommateurs. Nous avons démarré sur le marché Algérien en 2014 avec un volume d’exportation de 400 tonnes. Cette année, les perspectives nous montrent la possibilité de dépasser les 1 000 tonnes. La demande du marché est principalement axée sur l’huile minérale et semi-synthétique.

Justement, quel produit tire son épingle du jeu et, a contrario, quel est celui qui est à la traine, et pourquoi ?

La demande, comme je vous le disais, est principalement en huiles minérales et semi-synthétiques. Notre part en huile synthétique reste marginale. L’une des raisons à cela est que notre offre produits est destinée à l’Aftermarket, de ce fait notre marque n’est pas affiliée à la première monte avec des partenariats constructeurs. Or, un client qui a une voiture récente et qui est toujours sous garantie constructeur, va préférer utiliser la marque d’huile préconisée par son constructeur par crainte de voir sa garantie retirée. Cette raison n’est pas fondée car le plus important est de respecter l’utilisation technique préconisée par le motoriste, comme par exemple la viscosité (c’est-à-dire 5w30 par exemple), la qualité de l’huile (synthétique, minérale, etc.) et les normes (ACEA A3/B4 et/ou constructeur). Notre gamme de produits est large et permet donc d’offrir le produit technique pour tous les véhicules circulant sur le marché : de la plus récente à la plus ancienne.

Les nouvelles lois sur l’importation, en Algérie, ont-elles un impact sur les produits distribués ?

La nouvelle loi sur l’importation n’a pas d’impact sur la qualité des produits distribués. En revanche, elle a un impact, pour l’importateur, sur la façon de gérer ses importations.  En effet, désormais, l’importateur doit anticiper beaucoup plus ses achats pour éviter d’être en rupture de stock car il est obligé d’ouvrir une domiciliation bancaire, puis les produits doivent être chargés sur un navire au minimum 30 jours après la date de cette domiciliation bancaire.

Quels sont les principaux distributeurs de lubrifiants au Maghreb ?

Les principaux distributeurs de lubrifiants sont les importateurs et distributeurs de carburants à travers leurs stations-services.

Qui sont les acteurs locaux du lubrifiant ?

Les acteurs locaux de lubrifiants sont de deux sortes. Il y a d’un côté les entreprises locales de fabrication : ces sociétés sont, la plupart du temps, nationalisées. Puis il y a les sociétés pétrolières qui implantent localement des unités de fabrication ou de conditionnement.

Quels sont les taux réels de renouvellement des huiles au Maghreb ? Correspondent-ils toujours aux recommandations constructeur ?

Le taux de renouvellement des huiles moteurs au Maghreb reste à l’appréciation de chaque consommateur qui réalise ses vidanges en fonction de ses habitudes. Par exemple, un consommateur qui a pris l’habitude de vidanger tous les 5 000 kilomètres, va garder cette habitude, peu importe la qualité d’huile utilisée. Les raisons à ce comportement sont multiples : les habitudes de chacun, les conditions de circulations plus difficiles (souvent en ville, dans les embouteillages, sous climat chaud et en milieu poussiéreux) qu’en Europe… Les constructeurs préconisent, en moyenne, de vidanger tous les 20 000 kilomètres ou une fois par an.

Quel rôle Durand Production joue-t-il sur le marché ? (En termes de produits distribués, de communication, de formation, etc.)

L’offre de Durand Production est destinée au marché de l’entretien automobiles pour les
3 grands fluides nécessaires à une voiture : les lubrifiants (moteurs, transmissions, freinage…), les liquides de refroidissement et les lave-glaces. Nous intervenons en support de formation auprès de nos clients.

Quelles sont vos actualités ?

Notre principale actualité réside dans notre présence en tant qu’exposant au salon Automechanika de Francfort en septembre prochain (stand A12, hall 9.1).

   Propos recueillis par Ambre Delage

Réagir

Your email address will not be published.