Serenco : comme une envie d’expansion…

Serenco : comme une envie d’expansion…

Réputé pour ses nombreuses exclusivités en outillage et en équipement de garage, l’entreprise hollandaise Serenco, déjà présente dans 46 pays, nourrit de solides ambitions pour la France et le Maghreb. Une opportunité pour des importateurs avides de se démarquer, avec, en plus, des produits innovants.

Entreprise familiale fondée par Rob Serruijs, en 1986, Serenco Nederland BV a su se frayer un chemin parmi les nombreux acteurs de l’outillage et de l’équipement automobile et industriel, d’une part, grâce à un choix rigoureux de partenaires internationaux, capables d’innover en produits de qualité premium et, d’autre part, par la composition d’un service technique et d’une logistique de haut niveau. Dire alors qu’on ne sépare pas d’une entreprise aussi précieuse parce que l’âge de la retraite a sonné, sans ressentir de la peine, s’avère évident. C’est pourquoi, Rob Serruijs a attendu un moment, que le bon candidat sonne à la porte, et c’est Remco Geirnaert qui a réussi ce challenge -peut-être le plus difficile – de se faire admettre puis d’acquérir cette maison en pleine santé et bruissant de nouvelles innovations. Les deux hommes se sont choisis pour donner à Serenco encore plus de poids, de rayonnement international et de nouveautés prisées par les professionnels des ateliers automobiles ou industriels. Automechanika 2018 s’est révélé comme le lieu idéal de la présentation du nouveau dirigeant et des solutions techniques concoctées par leurs partenaires. Nouveau dirigeant certes, mais pas seulement, puisque Remco Geirnaert connaît bien le secteur automobile pour avoir présidé de nombreuses années aux destinées du Groupe VEGE, France, Espagne et Portugal, et le secteur industriel, pour avoir dirigé le commerce et le marketing de sites industriels en Allemagne et en Hollande. Une expérience bienvenue qui débouche naturellement vers une ouverture à l’international…

France, Maghreb, un nouveau terrain de jeu

Pour Remco Geirnaert, disposer des produits des marques Gojak, Powerstart, Boxo, ou encore Powerhand (pour ne citer que celles-là, sur lesquelles nous reviendrons) et ne pas les proposer aux marchés du Maghreb et bien sûr au voisin français, serait très dommage. C’est pourquoi, il a annoncé sur Automechanika son ambition de venir à la conquête de ces pays. Déjà, au 4 e jour du salon, le nouveau patron de Serenco Nederland BV annonçait avoir reçu d’excellents signaux de la part de la France : « Nous avons eu de nombreux contacts positifs et je me suis engagé à accélérer la mise à disposition des documents techniques et commerciaux et des supports marketing en français. Comme nous distribuons nos produits dans 46 pays, la plupart des « outils » de démonstration, papier et digital, sont en anglais. Nous avons reçu énormément de clients venus des quatre coins du monde qui venaient découvrir nos nouveautés, notamment en mobilier d’équipement de garage et d’atelier et la plupart s’expriment en anglais. Désormais, nos distributeurs auront accès à tous les supports en français avant la fin de l’année. Une nécessité rendue encore plus importante par le fait que nous allons exposer sur Equip Auto Paris, l’année prochaine. »

Fabricant et sélectif

Sur le salon, l’équipe de Serenco était au « taquet » car, curieusement pour un salon aussi International qu’Automechanika, on vend beaucoup de produits sur le stand. Mais ce qui était le plus marquant, se révélait par la présence de Jessy Chang, venue toute la semaine épauler son partenaire Serenco. Jessy Chang représentait le groupe Machan International, dont elle est le vice général manager, Machan étant le groupe propriétaire et fabricant des produits de la marque BOXO. Avec trois usines à Taiwan, et une en Chine, toutes aux standards de qualité européens, Machan non seulement propose à Serenco, son distributeur exclusif, ses mobiliers adaptables et personnalisables d’équipement de garage et ses outillages mais travaille avec les hollandais sur de nouveaux produits conçus et élaborés en partenariat : « nous faisons fabriquer des outils que nous savons être attendus par les marchés, puis nous déposons les brevets, et lançons la commercialisation », commente Remco Geirnaert. Sur le stand, d’ailleurs, était disposée « une console » que l’on trouve plutôt chez les fabricants d’aménagement d’intérieur. Cette console s’avérait être un configurateur pour équipements de garage et serveuses, permettant de choisir dans les dimensions voulues, les matériaux, les revêtements, les adaptations possibles pour intégrer les outils électriques et électroniques etc. La nouvelle ligne de mobiliers Boxo présentée sur Automechanika s’adapte, ainsi, au goût et surtout au cahier des charges du chef d’atelier, du garagiste ou de l’industriel. Appelée, « la cuisine pour homme », ou pour le professionnel, (parce que très robuste) une expression que Remco Geirnaert comprend – même si elle ne lui séduit pas totalement (!), la nouvelle ligne Boxo (renouvelée tous les ans) offre des meubles avec 50 ou 70 cm de profondeur, des tiroirs aménageables au nombre variable de 5, 7 ou 9, et des emplacements pour matériels personnalisables. Comme Machan est fabricant et travaille la main dans la main avec Serenco, tout ou presque est possible. D’ailleurs, cette notion de partenariat se vit dans les deux sens, puisque Remco Geirnaert mise sur une distribution sélective, avec des partenaires sur lesquels il peut continuer de bien investir, afin que la profondeur de la gamme soit bien travaillée. Les multi, multi cartes qui travaillent un produit ou deux ne l’intéressent pas. Le partenariat qu’il privilégie est le même que celui qui le lie à ses fournisseurs américains ou taiwanais, à savoir complet, pérenne et de qualité.

Des produits phare !

Faisons-nous plaisir et évoquons le chariot de déplacement Gojak, un must de la maison qui en a l’exclusivité de la distribution, et qui fait le bonheur des mécaniciens et des dépanneurs, des transporteurs et des logisticiens : le Gojak pour VL, ou VUL, le chariot qui pèse moins de 20 kg et déplace un véhicule léger et même un VUL. Deux nouveaux chariots étaient présentés, le Gojak HD pour SUV lourd, même avec double roue arrière, et le Gojak Sports HD pour les véhicules sports très lourd (extension de gamme). On s’arrêtera également sur le Gojak Air, un nouveau concept de cric à air, conçu pour durer toute une vie ! Sur le stand, une belle place avait été réservée à l’éclairage, aux lampes de travail de la marque Powerhand, et notamment à l’IK09, lampe de 1100 Lumen résistance aux chocs (on peut aussi la faire tomber à l’eau, une lampe bien sûr rechargeable ! De très nombreux nouveaux modèles étaient disponibles sur le stand, de 400 à 700 Lumen, rechargeables et pouvant tourner sur des angles de 180 °, toutes bénéficiant de revêtements résistants et protégeant la main. Enfin, on ne saurait oublier le petit dernier en termes de booster, le 12 V Lithium 1200 A (6,3 l en essence et 3.5 l en Diesel), super résistant à destination des pros et ne pesant pourtant que 3 kg ! Un produit développé exclusivement pour Serenco. Nul doute que de nouveaux distributeurs devraient rejoindre le cercle de spécialistes de Serenco Nederland BV !

  Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.