Siprof, l’excellence du freinage marocain

Siprof, l’excellence du freinage marocain

Spécialiste dans la fabrication de produits de friction pour les véhicules légers et poids lourds depuis plus de 30 ans, Siprof a su s’imposer avec ardeur sur le marché à l’échelle mondiale, malgré une concurrence acharnée. Fidèle à sa stratégie, Siprof a pour objectif d’apporter des gages de qualité sur l’ensemble de leurs services et produits, toujours à la pointe de la technologie.

Depuis sa création en 1980, Siprof a toujours réalisé l’intégralité de sa production depuis le site de Berrechid, au Maroc. Le fabricant dispose de 24 000 m² dont 7 000 m² couverts et une aire de stockage de 2 000 m² avec un effectif global d’environ 240 personnes, pour un chiffre d’affaires annuel de plus de 100 millions de dirhams. Siprof est gérée par un comité de direction présidé par Adil Rais, et piloté par les directeurs des différents départements. L’usine démontre l’expertise de la production par l’obtention de plusieurs homologations, telles que les certifications KBA, ECE R-90, ISO/TS. L’UTAC appose également son label sur l’ensemble des produits, assurant ainsi que la production répond à toutes les exigences de qualité. Il est capital pour Siprof que chaque produit soit conforme, avec des prestations offrant plus de 85 % de similitudes par rapport à la pièce d’origine. Siprof, leader en Afrique, est devenu un acteur majeur à l’échelle internationale dans l’industrie du freinage. Son savoir-faire technologique, cumulé depuis sa création, permet d’offrir des qualités équivalentes à la première monte et est à l’origine de la fabrication, chaque année, de nouvelles références afin d’accompagner la modernisation et l’évolution du parc automobile. Son offre complète dédiée aux véhicules légers et utilitaires et poids lourds est composée de plaquettes de frein à disques, de garnitures de frein à tambours, d’une gamme complète en garnitures de frein rigide et souple pour mâchoires de frein, des kits mâchoires ainsi qu’une gamme complète de mâchoires garnies.

L’export comme vecteur de développement

L’usine s’affiche telle une sous-traitance utilisant leur propre savoir-faire. Il s’agit pour le fabricant de produire avec une réelle valeur ajoutée, en vendant aux équipementiers des produits de Siprof munis de leurs technologies. À savoir que la quasi-totalité des matières premières nobles sont importées et plus de la moitié de la production destinée à l’exportation. L’export constitue un moyen efficace d’atteindre des volumes importants et donc de proposer des tarifs attractifs, une condition sine qua non afin de rester dans la course. Aujourd’hui, Siprof exporte vers une trentaine de pays, avec, comme marchés principaux, la France et l’Espagne. L’usine abrite 2 lignes de production de plaquettes de frein, l’une dédiée aux véhicules de tourisme et l’autre aux poids lourds. Les garnitures de freins sont réalisées à partir d’un mélange spécifique, répondant à un certain nombre de critère fondamentaux, en fonction de la qualité demandée par le client. Chaque plaquette dispose de sa propre formulation d’une quinzaine d’éléments différents, affichant des performances optimales et une parfaite sécurité quelles que soient les formules. Les différentes formules sont passées sous une presse afin d’être moulées et solidifiées. La compression permet aux composants de se lier et d’obtenir une garniture solide. Placées sur des charges, les garnitures sont ensuite passées au four pour finaliser la solidification des plaquettes à une température définie, de telle sorte qu’elles ne passent pas à l’état liquide. Une fois refroidies, celle-ci passent au poste de rectification, une étape d’usinage permettant de lisser la garniture et de la mettre à l’épaisseur voulue.

2

Des contrôles qualité sur toute la chaîne

Moulage, usinage, traçabilité : chaque opération obéit, à chaque stade, à un système de contrôle rigoureux. Le savoir-faire technologique de Siprof a permis de mettre en place un revêtement avancé, appliqué sur la garniture, qui permet un meilleur contact de celle-ci avec le disque. Ce revêtement, appelé Green Layer, aide quant à la légère rectification du disque de ses imperfections suite à son usure, et assure un décapage de l’ensemble du disque de frein. Ici, Siprof joue sur un nouvel axe, l’attractivité et l’esthétique de la plaquette. D’autre part, le fabricant contribue davantage à la sécurité routière en s’assurant de réduire la période de rodage par la chauffe de la plaquette à une certaine température afin d’éliminer le gaz carbonique qui se dégage lors de la friction et se positionne tel un film glissant entre le disque et la plaquette. En outre, l’intégration de brides en caoutchouc sur les parties métalliques des plaquettes de frein permet un plus grand confort de conduite suite aux niveaux de nuisances sonores et de vibrations infimes. Dernier point, mais non des moindres, Siprof assure également une traçabilité sans faille avec une inscription des coordonnées sur chaque plaquette d’un marquage au laser.

Siprof, par son engagement qualité, assure toute son activité de recherche et développement depuis le site de production, où sont réalisées des simulations sur les bancs d’essais notamment depuis 2005, après l’acquisition de deux lignes Leinweber Plaquette PL, VL et de moyens de test.  Les bancs d’essais reproduisent les conditions de freinages réelles et permettent de mesurer les performances de friction, de résistance à la température, de longévité des plaquettes, de compressibilité, de cisaillement, le tout à l’aide d’un moteur pouvant fonctionner à très hautes vitesses.

  Khaled Atta

Réagir

Your email address will not be published.