Un an après son lancement, Moulepieces.ma veut lever la barre

Un an après son lancement, Moulepieces.ma veut lever la barre

Moulepieces.ma, la plateforme de vente en ligne de pièces détachées et d’accessoires automobiles, prévoit d’étendre son catalogue en ligne, lancer une application mobile et ambitionne de devenir l’opérateur de référence au Maroc.

Un an après le lancement de son activité sur internet, Moulepieces.ma veut conquérir des parts de marché plus importantes dans le monde de la pièce de rechange automobile au Maroc. C’est lors d’un entretien avec Yassine Orch, le directeur de la plateforme, qu’il nous a fait part de ses intentions à se développer de manière importante : « Nous prévoyons d’étendre notre catalogue en ligne avec d’autres marques et types de produits, afin de répondre à la demande grandissante du secteur et pourquoi pas devenir l’opérateur de référence sur le marché marocain. Nous comptons aussi lancer, d’ici à la fin de l’année, une application mobile pour améliorer davantage l’accessibilité et la fluidité de l’information, ainsi que la communication avec nos clients » indique-t-il.

Moulepieces.ma : une plateforme très jeune et bien pensée

En plus de son magasin de 100 mètres carrés se situant à Bouskoura, Yassine Orch, conscient de la place qu’occupe le digital à l’heure actuelle, n’a pas manqué de développer tout un site pour accompagner son activité de vente classique. C’est en 2019 que la plateforme e-commerce moulepieces.ma a été créée, avec l’idée “qu’un site e-commerce a l’avantage de ne pas dépendre d’un espace physique pour vendre. Le client ne se retrouve pas dépendant des jours d’ouverture, il peut effectuer ses commandes en ligne même pendant les jours de fermeture et de vacances.’’ Yassine Orch ajoute qu’il faut, en parallèle, prendre en compte les spécificités de la vente en ligne qui sont : la préparation et l’envoi des colis, la gestion de l’e-réputation, l’e-marketing, etc.

Lors de notre entretien, Yassine a mis l’accent sur le budget que nécessite un site e-commerce « Nous avons un budget annuel pour quatre éléments qui sont les charges fixes, la maintenance, l’assistance et les nouveaux développements ». C’est ainsi que toute l’équipe de Moulepieces.ma travaille en permanence sur la mise à jour des données, sur le référencement ainsi que sur l’acquisition du trafic pour générer des ventes satisfaisantes.

À plus d’un titre, un point positif qui fait que Yassine Orch s’est lancé dans la vente sur internet, repose sur cette émergence des nouvelles technologies, de l’information et de l’intelligence artificielle, qui offre la possibilité d’agréger des big data et de réaliser des analyses prédictives. « Via l’e-commerce, nous pouvons regrouper des informations telles que les produits recherchés, les marques recherchées, les achats précédents, etc. Ceci nous permet de relever les produits à fort potentiel de vente et de mettre en avant des articles personnalisés pour chaque internaute et par zone géographique », ajoute-t-il.

2019 : une première année qui a donné beaucoup d’espoir à la plateforme

La diversité de leur catalogue en ligne, la disponibilité de ses collaborateurs et la qualité de son système logistique, ce sont les principaux points forts de moulepieces.ma qui l’ont aidé à se faire une place dans le marché dès sa première année. « À la base, puisque c’est notre première année, on se concentrait sur le développement du site plutôt que sur le résultat, mais les chiffres étaient assez parlants pour un début. Notre année de démarrage a permis à notre plateforme de confirmer l’intérêt des clients pour ce modèle de distribution et d’identifier les besoins réels du consommateur ».

De plus, la plateforme ne commercialise que des pièces de rechange de qualité d’origine, relevant du cahier des charges des grands équipementiers, tels que Bosch, Monroe, Valeo, etc.  « Une pièce de rechange de qualité contribue à maintenir les performances de la voiture, concourt à baisser les coûts de réparation du véhicule à long terme et est beaucoup plus robuste et durable dans le temps qu’une pièce de mauvaise qualité. Nous ne vendons que des pièces de marques connues » indique Yassine Orch.

Une première année correcte a laissé le directeur de la plateforme nourrir beaucoup d’ambitions pour 2020.  Application mobile et extension des produits offerts, ce sont ses principaux objectifs pour 2020 !

Coronavirus : une crise de la pièce de rechange ?

L’année 2020 s’annonçait plutôt bien pour Yassine Orch, mais avec la propagation du coronavirus, il s’est vu obligé de fermer le magasin. Or, la plateforme e-commerce est toujours en activité « le site est toujours en marche afin de dépanner les clients casablancais en galère, tout en garantissant une livraison immédiate dans les meilleures conditions sanitaires et de sécurité » indique-t-il.

Yassine mentionne que pendant le confinement, les véhicules sont en arrêt et le risque de panne est faible, ce qui justifie la baisse des commandes, sans oublier qu’il y a un risque de pénurie des pièces en stock avec la fermeture des frontières et l’arrêt des échanges entre pays. « Ce n’est pas ce qui nous empêchera d’atteindre nos objectifs, après le confinement nous lancerons une campagne publicitaire digitale musclée, avec une offre adaptée aux besoins de nos clients » souligne-t-il.

« Vous connaissez une expression très connue chez les marqueteurs ’’fidéliser un client existant coûte moins cher que d’en conquérir un nouveau’’ les clients satisfaits sont évidemment plus susceptibles de répéter un acte d’achat, on se basera alors en grande partie sur nos clients potentiels en les fidélisant, ceci nous aidera à rester en bonne ligne » ajoute-t-il. 

Haytam Boussaid

Réagir

Your email address will not be published.