Vascolub : le « Made in Maroc » avec passion!

Vascolub : le « Made in Maroc » avec passion!

Spécialiste du lubrifiant qu’elle produit au Maroc et distribue dans tout le Maroc Vascolub, participe au développement de ce secteur depuis 1993 en s’appuyant sur deux armes reconnues, la qualité et le service. Et l’on ajoutera l’indépendance … 

C’est avec son oncle que Mohamed Moumouch a fondé son entreprise dédiée aux lubrifiants, appelée alors SOUSS Lubrifiants, avant qu’elle ne devienne Vascolub, un nom qui sera vite connu, grâce au lancement de leur propre marque Vasco. Un nom sur lequel nous aimons revenir puisqu’il a été choisi en référence à l’explorateur Vasco de Gama. Mohamed Moumouch voulait-il associer l’exercice de son métier à l’explorateur et navigateur Vasco de Gama ? Ou le nom se rapprochait-il de viscosité ? Pas de réponse à ce jour, mais un constat : Mohamed Moumouch a bien rempli son rôle d’explorateur dans ce secteur, et son adaptabilité aux différents marchés et évolutions technologiques prouvent qu’il sait naviguer ! Cessons-là le parallèle et précisons seulement que le chiffre d’affaires se monte à 60 millions de dirhams et que Vascolub emploie 40 personnes, au Maroc bien sûr ! Un beau résultat !

Une belle diversité de produits de qualité certifiée 

Implantée sur la zone industrielle de Sidi Bernoussi à Casablanca, Vascolub offre un portefolio particulièrement bien diversifié et que son directeur général envisage d’étoffer encore (c’est en préparation…). Du côté des produits, citons les huiles moteur, les lubrifiants de transmission, les huiles solubles, les huiles hydrauliques (vérins), les liquides de frein et de refroidissement, les graisses, les additifs, etc. Surtout, il faut ajouter, comme le précise Ismail Laraki El Houssaini, le responsable marketing et communication et SMQ de Vascolub que « si l’entreprise s’adresse au secteur de l’automobile, elle n’en est pas moins très présente sur d’autres secteurs comme l’industrie, les cimenteries. Des produits spécifiques à chaque activité sont élaborés au sein de l’entreprise. Seuls l’AD Blue, par exemple, est importée et quelques produits spéciaux destinés au BtoB vers les industriels, carrières et cimenteries, importés auprès d’ExxonMobil Europe. » Sinon, tout est marocain, une spécialité par rapport à la concurrence qui préfère importer les produits des groupes internationaux, ; une spécialité dont Mohamed Moumouch se montre fier : « Notre part de marché n’est pas aussi élevée que celles des grands groupes internationaux, mais les 3 % que nous représentons sont fabriqués sur le sol marocain par des marocain et bénéficient des mêmes critères de qualité que les autres. Nous sommes ISO 9001 version 2015 et sommes référencés par la plupart des grands groupes industriels marocains. De même, nous sommes homologués par la plupart des constructeurs (Man, Scania, Volkswagen, Daimler-Benz, Renault, etc.) Nous avons commencé l’export en Afrique et comptons amplifier cette démarche surtout quand nous aurons complété notre panel de produits. Notre atout majeur repose sur notre flexibilité et le service que nous apportons ».

Le service, un maître mot de Vascolub

Fabricant d’huiles minérales, semi-synthétiques et synthétiques, Vascolub offre un large spectre de choix de lubrifiants destinés à de très nombreux usages, applications et prix. Une offre qui entre dans le panel des vices que propose l’entreprise comme nous le rappelle Mohamed Moumouch, un directeur général attentif à satisfaire sa clientèle composée à 70 % de distributeurs de pièces de rechange : « Notre point fort en plus de la qualité se définit par le service. Nous sommes particulièrement rapides pour assurer nos livraisons, dans les 24 heures sur Casablanca et en 48 h sur le reste du territoire. Pour l’export tout dépend des conditions d’entrée dans les pays mais la souplesse de Vascolub permet là aussi d’être très rapide. Nous considérons aussi comme un service ajouté le fait d’afficher un rapport qualité prix très attractif. La qualité est prouvée par toutes les homologations que nous avons obtenues et le prix est reconnu comme étant bien étudié pour le marché. Le fait que nous produisions au Maroc n’est pas étranger à ce bon positionnement prix, auquel il faut ajouter notre indépendance logistique. En effet, nous sommes propriétaires de nos camions de livraison, conduits par nos chauffeurs. Cette prestation est très appréciée par nos clients qui peuvent nous appeler pour les commandes et être livrés rapidement. Ils ne doivent pas chercher qui livre, à quelle heure, etc. Par ailleurs, nos clients savent aussi que nous disposons d’un grand stock de produits grâce à une capacité de stockage de 4 000 m² ! A ce propos, je dois mentionner que nos conditionnements sont également très diversifiés, les fûts de 200 litres, les tonnelets de 25 litres, les 1, 2, 4 et 5 litres. Et bien sûr le mille littres en cubitainer avec robinet vers le bas, plus pratique que le fût qui nécessite une pompe. » En clair, des conditionnements qui répondent aux besoins des clients ! le service, toujours ! Et des conditionnements qui vont bientôt exhiber leur nouveau look… on en reparlera !

Le marketing et la communication en appui 

Tout n’est cependant pas rose pour Vascolub comme pour les entreprises du secteur. Eux aussi ont été affectés par La Covid-19 et accusé une perte de chiffre d’affaires, comme ils sont aujourd’hui touchés par les augmentations du prix des matières premières. Le prix des huiles de base a déjà augmenté de 100 % quand les additifs prenaient 25 % de plus et c’est sans compter les tarifs des emballages et des transports etc. Pourtant, Vascolub s’en tire mieux que d’autres grâce à la souplesse de la structure et sa localisation nationale. Et c’est ce qui drive la communication comme le précise Ismail Laraki El Houssaini : « Nous privilégions une approche directe avec le client, notamment avec les clients du BtoB. Nous communiquons régulièrement avec eux. De la même façon, avec les revendeurs, nous affectionnons une communication via les réseaux sociaux, la page Facebook accessible à tous (en arabe). Par ailleurs, nous nous adressons aussi au grand public via le street marketing, les flyers… Nos clients professionnels apprécient qu’on s’adresse aux consommateurs qui sont autant d’acheteurs ou de prescripteurs potentiels. Autant auparavant, notre communication était plus orientée « connaissance de la marque », autant aujourd’hui, elle cible le consommateur par les conseils d’utilisations, les erreurs à éviter, les préconisations, etc. Autant d’informations qui renvoient sur notre marque et donc nos revendeurs ». 

Et comme nous l’avons écrit, Vascolub vient d’adhérer au GIPAM, une autre manière de communiquer et de protéger les consommateurs en faisant mieux connaître le métier !

Hervé Daigueperce 

Réagir

Your email address will not be published.