Ventes automobiles au Maroc : Un nouveau record en 2017 !

Ventes automobiles au Maroc : Un nouveau record en 2017 !

Le marché automobile au Maroc confirme sa bonne santé en 2017 et établit un nouveau record pour la troisième année consécutive. C’est en substance ce qui ressort d’un communiqué rendu public par l’Association Marocaine des Importateurs de Véhicules. Ainsi, les ventes de véhicules neufs dans le Royaume ont, en effet, atteint 168.593 unités durant l’année écoulée, en progression de 3,3% comparativement à 2016, année du précédent record. Dans le détail, 155 213 véhicules particuliers (VP) ont été cédés en 2017, ce qui représente une progression de 1,9% par rapport à 2016. Concernant les véhicules utilitaires légers (VUL), les ventes ont enregistré 13.380 unités, en croissance de 24,05% comparativement à 2016. Pour le mois de décembre 2017 toutefois, les ventes VP+VUL ont totalisé 19.126 unités, en léger recul de 2,02% en comparaison avec décembre 2016. Dans son communiqué, l’Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM) « se félicite du trend haussier de la demande dans un marché qui reste largement sous-motorisé et se montre confiante, forte du déploiement de sa feuille de route CAP2020, pour l’avenir du secteur automobile au Maroc ».

Un mois de décembre en demi-teinte…

Si en cumul annuel, les ventes automobiles ont pu enregistrer une embellie, le dernier trimestre de l’année 2017 a été tout sauf glorieux, notamment en ce qui concerne le segment des véhicules particuliers qui fut frappé par un recul assez prononcé des nouvelles immatriculations. Ainsi, le dernier mois de l’année sortante a vu les ventes automobiles reculer de 2,79%, totalisant à peine 17.908 unités écoulées contre pas moins de 18.466 une année auparavant à la même période. Dacia reste toujours la championne des ventes du segment avec 23,59 % de parts de marché, directement talonnée par Renault qui totalise 16,23 %. A la troisième place du podium, on retrouve Volkswagen qui s’adjuge 9,25% de parts de marché des véhicules particuliers vendus durant le mois de décembre dernier. Le segment du véhicule utilitaire léger (VUL) a, quant à lui, pu tirer son épingle du jeu en réalisant une augmentation de 10,93 %.

  Mohamed Mounadi

Réagir

Your email address will not be published.