Vivo Energy Maroc reçoit le prix de la meilleure entreprise engagée pour la sécurité routière

Vivo Energy Maroc reçoit le prix de la meilleure entreprise engagée pour la sécurité routière

Attribué par le CNPAC, ce prix récompense les actions en matière de sécurité routière des entreprises dans le transport de matières dangereuses. L’entreprise a obtenu ce prix, grâce à un système de gestion de pointe et une politique de sensibilisation permanente.

Deuxième consécration pour Vivo Energy Maroc, l’entreprise en charge de la commercialisation et de la distribution de carburants et lubrifiants de marque Shell au Maroc et de Gaz de Pétrole Liquéfié de marque Butagaz. Cette dernière vient de recevoir le prix national de la sécurité routière dans la catégorie transport des matières dangereuses, qui lui été décerné, par le Comité National de Prévention des Accidents de la Circulation (CNPAC), pour la seconde année consécutive pour son engagement en matière de sécurité routière. A cette occasion, Asaf V Sasaoglu, Directeur Général de Vivo Energy Maroc, a déclaré : « Si la sécurité routière est placée au cœur des priorités de Vivo Energy Maroc, c’est parce que nous nous soucions du bien-être de nos collaborateurs, contractants, clients, partenaires et des usagers de la route de manière générale. Une attention particulière qui découle d’une réelle prise de conscience des dangers de la route. Nous sommes fiers de l’obtention de ce prix pour la seconde fois. Nous resterons engagés aux côtés du CNPAC et nous continuerons d’apporter notre soutien à la prévention et à l’éducation en matière de sécurité routière».

Sensibilisation et formation

Vivo Energy Maroc a mis en place un système de gestion du transport et une politique d’information et de sensibilisation permanente visant à réduire les accidents de la route, apprend-on auprès de l’entreprise. Une politique routière comportant des exigences strictes a l’égard des véhicules, des conducteurs et de la gestion des trajets. Le déploiement de cette politique de prévention et de sensibilisation en interne avec l’objectif « Zéro Accident » a porté ses fruits. L’entreprise a pu réduire considérablement le nombre d’incidents et ce malgré sa grande exposition routière avec plus de 26 millions de kilomètres parcourus en moyenne par an.

Vivo Energy Maroc continue d’investir fortement dans la formation de ses collaborateurs, contractants, clients et partenaires. La société s’implique également dans des campagnes de sensibilisation des automobilistes en périodes de pic de trafic routier ainsi que dans des actions éducatives en milieu scolaire. La gestion du voyage est une autre de ses priorités. Les conducteurs sont informés des points routiers dangereux, des zones de repos à respecter, et aussi du nombre d’heures de conduite à ne pas dépasser.

Une large présence au niveau national

Fondée en 2011, Vivo Energy Maroc la société qui distribue et commercialise les carburants et lubrifiants de marque Shell et de Gaz de Pétrole Liquéfié de marque Butagaz, a pour vision de devenir la société d’énergie la plus respectée d’Afrique. La marque Shell, quant à elle, est présente au Maroc depuis 1922. Actuellement, Vivo Energy Maroc a une capacité de stockage de carburant de 198 176 m³ et compte 330 stations-service. Vivo Energy Maroc emploie 600 personnes. La société est reconnue comme étant un des leaders du secteur pétrolier, et est réputée pour les normes qu’elle met en place et défend en matière de sécurité.

A propos du CNPAC

Le Comité National de Prévention des Accidents de la Circulation est un établissement d’utilité publique qui est soumis au contrôle technique du Ministère de l’Equipement et du Transport et au contrôle financier du Ministère des Finances, conformément à la législation en vigueur. Le statut d’établissement d’utilité publique est la forme juridique qui a permis de faire du CNPAC une entité hybride qui réunit des acteurs des secteurs publics et privés engageant de nombreux intervenants à débattre de la problématique des accidents de la circulation, prendre conjointement des décisions pour harmoniser les actions préventives et curatives et optimiser l’utilisation des moyens de lutte contre les accidents de la circulation.   N.D.

Réagir

Your email address will not be published.