Wheelsecure : une solution préventive complète des pneus

Wheelsecure : une solution préventive complète des pneus

Proposant une solution préventive anti-crevaison haute et basse vitesse, Wheelsecure conquiert le marché marocain et y trouve un grand succès. Christophe Lamy, directeur associé d’Abilis Auto Africa, importateur exclusif du produit au Maroc, nous donne plus de détails !

Pluie, nuit, départ en vacances… une crevaison arrive toujours au mauvais moment. Afin de parer à ce désagrément, Wheelsecure propose un système préventif anti-crevaison, anti sous-gonflage et anti-éclatement à haute et basse vitesse. Présent en France depuis 2013, Wheelsecure a pénétré le marché marocain en septembre 2021 : « Wheelsecure est un produit français à 100 %, fabriqué et inventé en France, et les bureaux de la société sont à Paris. L’activité en France a démarré en 2013, avec une première version du produit, aujourd’hui ils en sont à la 5ème version qui a évidemment évolué vers le mieux. De notre côté, nous avons obtenu la marque en mars 2021, avec l’exclusivité pour l’Afrique, et les premières ventes au Maroc ont commencé en septembre 2021 », indique Christophe Lamy. 

Wheelsecure : un produit qui se différencie

Wheelsecure n’est pas la seule solution anti-crevaison qui existe dans le monde, mais il s’agit de l’unique marque à proposer la solution préventive des pneus à haute vitesse. Un avantage qui lui a permis de gagner d’importantes parts de marché dans tous les pays où se vend le produit. Ainsi, parmi les autres particularités de Wheelsecure : « c’est qu’il est composé de très peu d’eau, moins de 20%, ce qui permet de ne pas avoir de vapeur d’eau et de détériorer les capteurs de pression », explique Christophe Lamy. Et d’ajouter : « le produit est composé d’à peu près 20 ingrédients, après c’est le secret de fabrication, mais il y a surtout du pneumatique recyclé, de l’agent collant qui permet l’autoréparation du pneumatique et aussi un effet thixotropique, c’est un peu comme l’avantage du miel, on peut le garder autant d’années, il restera toujours bon, tel est le cas de Wheelsecure, il ne s’autodétruit pas, il est composé d’agents conservateurs, il doit seulement ne pas s’exposer aux UV ». 

Par ailleurs, Wheelsecure est un produit qui fait éviter à ses utilisateurs non seulement l’anti-crevaison, mais aussi l’anti sous-gonflage et l’anti-éclatement. « Si un automobiliste ou un motard prend une crevaison en route, ou plus techniquement une perforation sur la bande de roulement de son pneu, il n’aura qu’à s’arrêter, retirer l’objet (clou, vis, etc.) et continuer de rouler, le pneu va se réparer automatiquement. Ça, c’est le premier effet du produit, ensuite pour les clients plus professionnels (poids-lourd, engin agricole, etc.), ils sont moins assujettis aux soucis de crevaison, ils sont plus exposés au risque de l’anti sous-gonflage. Une fois le produit injecté, il se met sur la bande de roulement à l’intérieur et supprime la porosité naturelle de la gomme. Avec Wheelsecure, le pneu perd 10 fois moins d’air qu’un pneu normal », explique dans le détail Christophe.

Wheelsecure : un succès au Maroc et d’autres pays en vision

Lancé récemment au Maroc, le produit français a connu plus de succès que prévu. « Nous avons explosé les compteurs, nous étions partis sur un objectif de vendre 1 ou 1,5 tonne du produit pour les 4 premiers mois, et nous nous sommes retrouvés avec 17 tonnes vendues, c’est un chiffre exceptionnel. Le produit a donc trouvé rapidement du succès, du fait que c’est le seul produit au monde qui est à effet haute vitesse. Le produit à effet basse vitesse est un produit qui marche très bien, mais qui reste limité en matière d’application, une fois dépassé les 85 km/h, puisque le produit bouge dans le pneumatique, on ressent des vibrations et ce n’est pas agréable. C’est pour cela que les clients ont tout de suite été intéressés par notre produit à haute vitesse, surtout les concessionnaires, qui eux ne peuvent pas se permettre d’avoir une voiture neuve qui vibre. Tout le monde a rapidement apprécié le produit par rapport à son effet haute vitesse, au début il y avait eu des réticences de la part des clients par rapport au risque de bousiller le capteur de pression, mais nous leur avons techniquement expliqué que ce dernier ne court aucun risque », indique Christophe Lamy. 

Ainsi, Christophe Lamy nous a fait part de sa volonté de développer davantage son activité au Maroc : « notre première préoccupation est de faire un mariage complet de la carte marocaine et d’avoir 100 distributeurs d’ici fin 2022, afin de pouvoir respirer au quadrillage de la carte, aujourd’hui nous en sommes à 20 distributeurs ».

De surcroît, Christophe Lamy et son associé Yann Dolleans viennent tout juste de faire un premier pas vers le Gabon en important 7 tonnes de Wheelsecure et sont sur le point de pénétrer le marché sénégalais avec une première commande de 3 tonnes. « Nous venons de lancer également le Luxembourg et la Belgique, alors là, nous dépassons un peu les frontières africaines, mais ce sont des contacts que nous avons et qui sont intéressés par le produit. Nous espérons aussi nous lancer au Mexique avant l’été et pourquoi pas la Tunisie. Aujourd’hui, l’important pour nous est de trouver des importateurs du monde de l’automobile qui ont déjà leur réseau et qui sont surtout sensibles à la sécurité du pneumatique », indique Christophe Lamy.

Un prix accessible pour que tout le monde ait accès à la sécurité

Au Maroc, le produit Wheelsecure est proposé selon une grille tarifaire avec des forfaits : « pour le client particulier, nous proposons des forfaits qui vont de la trottinette électrique jusqu’au gros 4×4 ou plus encore le véhicule utilitaire. Quant aux professionnels (poids-lourd, tracteur agricole, etc.), nous ne pouvons pas faire de forfaits, nous vendons au litre. Par exemple pour Scania, nous avons vendu le bidon, la pompe et le tableau pour injecter la quantité exacte, en leur assurant une formation bien sûr. Par exemple, pour le véhicule de monsieur tout le monde, les 4 pneus coûtent 690 DH et le produit fonctionne à la durée de vie du pneu. Nous avons voulu démocratiser nos tarifs pour que tout le monde ait accès à la sécurité et j’insiste sur le fait que le produit se vende au même prix partout au Maroc, je peux arrêter de vendre le produit à un de mes clients professionnels s’il ne respecte pas les prix », indique Christophe Lamy. 

Abilis Auto Africa : 3 produits de pneumatique au Maroc

La société 100% marocaine propose en plus du Wheelsecure, deux autres produits du pneumatique : « nous avons un second produit français qui fait de la réparation du pneumatique de manière très professionnelle, pourquoi ce produit là ? parce que Wheelsecure répare qu’au niveau de la bande de roulement, mais quand une crevaison se situe hors cette zone, Wheelsecure ne peut pas faire l’affaire parce que la zone n’est pas protégée. Nous avons donc trouvé ce système pour faire la réparation par champignon mais par l’extérieur et non pas par l’intérieur, donc cela évite d’avoir une machine à pneu et une équilibreuse. Nous avons signé la carte pour l’importer. Ensuite, nous avons un produit américain, il s’agit de la mèche typique comme celle qu’on a au Maroc, sauf que c’est une mèche avec une solution vulcanisante et non pas une mèche complètement sèche, c’est un produit qui va s’adresser à une clientèle beaucoup plus traditionnelle et qui n’a pas forcément le budget de mettre les deux autres produits », explique Christophe Lamy.    

Abilis Auto Africa se compose de trois personnes : les deux associés et un technicien formé par Wheelsecure France. Il est aussi prévu d’embaucher de nouveaux techniciens en fonction de la demande du marché qui continue de s’agrandir. « Notre technicien Abderrahmane a été formé par l’équipe France qui est venue au Maroc deux fois de suite. Yann est plus dans le commerce pour trouver de gros clients, moi je suis plus dans le commerce et la technique de tous les jours, et Abderrahmane assure la partie opérationnelle et les formations pour nos clients professionnels. Nous comptons aussi bientôt recruter deux nouveaux techniciens pour accélérer le processus technique et de formation », déclare Christophe Lamy.

Haytam Boussaid 

 

Christophe Lamy est un grand passionné du monde de l’automobile. Fils d’un grand homme ayant passé 30 ans chez Pirelli, Christophe a suivi le même parcours en travaillant chez Michelin ensuite chez Pirelli. « Après avoir obtenu mon baccalauréat professionnel, j’ai fait le GARAC, c’est une école de mécanique automobile, ensuite j’ai fait un CAP et un BEP en mécanique automobile,

j’ai donc un parcours plus professionnel que traditionnel. Mon père a travaillé 30 ans dans le pneumatique, et étant donné que ce domaine m’a toujours titillé, je m’y suis lancé avec Michelin et ensuite avec Pirelli au Maroc. En 2018, j’ai rejoint Pirelli France pour la moto et c’est là où j’avais découvert Wheelsecure. Fin 2018, après avoir passé une année de labeur en France, je suis rentré au

Maroc étant mon pays de cœur, mais sans savoir ce que j’allais faire, et c’est là où j’ai envisagé d’importer Wheelsecure. J’ai donc un parcours purement et prioritairement pneumatique, en plus pour ce produit, si tu n’as pas d’ADN pneumatique, tu ne pourras pas le vendre facilement, surtout que c’est un produit très technique et qu’il faut savoir répondre à tout questionnement », conclut-il.

Réagir

Your email address will not be published.