Stellantis affirme son engagement au Maroc avec sa première convention des fournisseurs dans la région

Date:

Stellantis Moyen-Orient et Afrique (MEA) a récemment marqué une étape significative en organisant sa toute première convention des fournisseurs au Maroc, soulignant ainsi son engagement envers le développement de la région. L’événement, qui a rassemblé plus de 180 participants, représentant 80 fournisseurs provenant de 11 pays, s’est tenu à Kénitra et a été présidé par Maxime Picat, directeur des achats et de la chaîne d’approvisionnement de Stellantis.

La présence notable de Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du commerce au Maroc, et d’Ali Seddiki, directeur général de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), a renforcé l’importance stratégique de cet événement dans le paysage économique marocain.

L’occasion a permis aux fournisseurs de visiter l’usine de Kénitra, démontrant ainsi le rôle clé de cette installation dans les plans de Stellantis pour la région MEA. Les participants ont également eu l’opportunité de rencontrer les dirigeants régionaux et mondiaux des achats de Stellantis, discutant des opportunités de croissance dans la région.

Cette convention s’inscrit dans le cadre de la stratégie audacieuse «Dare Forward» 2030 de Stellantis, qui vise à orienter la société vers l’avenir de manière innovante. Dans le contexte de cet ambitieux plan, Stellantis prévoit d’étendre sa base d’approvisionnement de 4 à 7 pays dans la région MEA. Le Maroc et la Turquie seront particulièrement ciblés pour renforcer les réseaux de fournisseurs, tandis que de nouvelles bases seront établies en Algérie, en Égypte et en Afrique du Sud.

Un élément clé de la stratégie globale de Stellantis est l’intensification des efforts de localisation pour augmenter le contenu local, y compris les matières premières et les sous-composants. Cette initiative reflète la vision de Stellantis d’établir un écosystème solide de partenaires d’approvisionnement dans la région MEA.

Samir Cherfan, directeur des opérations de Stellantis Moyen-Orient et Afrique, a souligné l’engagement de la société envers le développement durable en favorisant les talents locaux et en adoptant des stratégies d’approvisionnement responsables pour renforcer le secteur automobile régional.

En novembre 2022, Stellantis avait déjà annoncé un investissement massif de 300 millions d’euros dans son usine de Kénitra. Ce plan de développement visait à conquérir de nouvelles parts de marché dans la région Afrique et Moyen-Orient, avec l’objectif ambitieux de porter la capacité de production à 450.000 véhicules par an, dont 50.000 véhicules électriques. Cette convention des fournisseurs confirme la position stratégique de Stellantis dans la région et son engagement envers un avenir prospère pour l’industrie automobile au Maroc.

Abdellah Khalil

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.rechange-maroc.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Articles similaires
Related

Fare élargit son catalogue avec 1124 nouveaux produits.

Fare , https://www.fare-auto.com/fr/, étoffe son catalogue avec l'ajout de...

NTN-SNR débarque sur le marché des amortisseurs

L’équipementier japonais spécialisé dans les roulements s’ouvre à de...

Le futur n’attend pas

Véritable référence du marché des roulements, le groupe SKF...

«La diversification exige de conserver un savoir-faire et une spécialisation dans chacun des domaines de développement»

L’équipementier japonais, spécialiste des bougies, sondes et capteurs, se...