AZ PARTS, en hommage à leur père…

Date:

On pourrait presque commencer par « il était une fois » tant l’histoire que nous allons vous présenter s’inspire des beaux contes de notre jeunesse. Certes, pas de princes et de princesses, pas de sultans ni de démons à vaincre, mais tout de même, une aventure dont l’inspiration convoque quelques images de notre imaginaire de légendes. Il était une fois, donc, un homme qui décida de quitter sa région natale pour aller travailler en Allemagne où ses débuts, dans les années 50, l’amènent dans le secteur de l’automobile – pas de carrosses ou de charrettes, n’abusons pas d’images fortes. C’est là qu’il apprend son métier et que le métier l’invite à rêver de rentrer au pays pour s’y installer à son compte. Entre temps bien sûr, il fonde une famille et devient père de quatre enfants, tous nés et élevés en Allemagne, et dont la destinée va bien sûr nous conduire sur les chemins d’AZ Parts – Vous aurez reconnu les deux premières lettres du nom… Deux des fils, en effet, apprennent à connaître les pièces automobiles et l’expérience nécessaire à les gérer auprès de papa qui les forme à la rigueur allemande – ce qui leur sera bien utile – tout en n’oubliant pas ce qu’il doit à la tradition de son pays d’origine. Le frère aîné restera en Allemagne et deviendra ingénieur, leur sœur sera femme d’affaires. Cependant, le vœu du papa, celui de retourner au pays pour créer une entreprise de pièces détachées au village de son enfance ne sera pas exaucé, car il décède en 2006 au Maroc, avant de l’avoir vu se réaliser. Le conte se mêle alors à la réalité quand les deux fils Amir et Mounir décident de fonder une entreprise de pièces détachées pour véhicules allemands, à Casablanca, en hommage à leur père qui leur a légué la passion et l’expérience. Une filiale sera d’ailleurs très vite créée au village natal pour boucler la boucle, avec la famille paternelle. « Nous avons vécu notre retour au Maroc, nous qui sommes nés en Allemagne, comme un défi, celui de rendre hommage à notre père en créant l’entreprise qu’il avait toujours voulue implanter au Maroc. Et le défi était de taille comme nous nous en sommes aperçus rapidement ».

Les Azdoufal à la conquête du Maroc

Lorsque les fils Azdoufal se lancent dans l’aventure, personne ne les attend, c’est le moins que l’on puisse dire, le marché ne va pas s’ouvrir devant eux et aucune formule magique ne vient à leur aide. Quoique… Ils disposent malgré tout d’un sésame laissé par leur père, un sésame qu’on appelle le produit made in Germany. En effet, en Allemagne la famille les enfants l’ont emmené avec eux et c’est ensemble qu’ils finiront par se conquérir une place dans le marché de la pièce de rechange. Bien évidemment, ils commencent par travailler les pièces pour véhicules allemands, les BMW, Mercedes et autres Volkswagen et Audi parce qu’ils les connaissent bien, pour les avoir travaillées en Allemagne aux côtés du père – merci à lui ! Petit à petit, forts d’une méthode de travail fidèle à leur expérience, les deux frères s’imposent sur le marché, d’autant qu’ils ont l’exclusivité d’une marque allemande de renom. AZ Parts devient connue et leur positionnement leur porte bonheur : « Vous ne trouverez pas ailleurs les produits de cette marque, alors venez chez nous » disait-on au comptoir, d’autant qu’au début c’était leur seule marque. Là, réside peut-être une raison de leur succès. Autant ils ont travaillé dur pour imposer la marque, autant ils n’ont pas cherché à prendre d’autres marques parce qu’ils étaient conscients qu’il faut du temps pour pénétrer un marché et imposer une autre marque. Ils agiront ainsi toujours avec prudence et en mesurant ce qu’ils peuvent bien faire, avant d’entreprendre autre chose. C’est pourquoi, lorsque le marché semble propice à développer d’autres produits, ils choisissent d’étendre leur portefeuille avec les gammes de véhicules asiatiques et françaises. 

Pour ne pas créer de confusion dans la distribution, ils créent aux côtés d’AZ parts, la société Global Espace Pièce Auto Distribution, destinée à accueillir leur marque phare pour tous véhicules mais aussi d’autres marques et d’autres produits presque tous d’origine allemande. « Nous avons créé GEPAD pour distinguer les marques distribuées entre celles pour véhicules allemands connu sous la marque AZ Parts, des autres offres en pièces pour les véhicules d’autres marques. En revanche, nous avons opté au démarrage pour le même fournisseur, un fournisseur qui nous fait confiance et auquel nous sommes fidèles depuis le début ! Les deux sociétés n’ayant pour fonction que d’élargir la gamme et non pour prendre d’autres fournisseurs. Nous sommes fidèles et travaillons les gammes et les produits en réel partenariat avec nos fournisseurs. Ainsi, lorsqu’on nous a proposé de développer en exclusivité une nouvelle marque au Maroc, nous avons préféré décliner l’offre parce que nous savons combien il est difficile d’assurer le marketing, le développement d’une marque sur tout le pays, la gestion des stocks etc. Comme nous l’avions déjà fait, nous étions conscients de l’investissement en temps que cela représentait et avons choisi de ne pas relever ce défi soit gérer deux marques en même temps pour continuer à effectuer notre travail sur les marques que nous avions en portefeuille » commente Amir Azdoufal, le directeur général d’AZ Parts (Mounir est co-gérant également). Un choix tout à leur honneur et qui montre leur déterminisme et leur formation de culture allemande : des produits de qualité, un service de qualité, et des normes à respecter, y compris celles consistant à ne pas avoir les yeux plus grands que le ventre ! 

Modernes sur la toile, traditionnels sur les salons 

Après avoir installé leur entreprise et investi leurs marques dans le paysage marocain de la pièce, les Azdoufal se sont mariés et ont fondé les familles sur le territoire marocain, désormais celui de leurs enfants, réalisant on ne peut mieux le vœu du père. Parallèlement, les deux frères ont développé tous les outils modernes de communication et de vente disponibles actuellement comme les réseaux sociaux FaceBook ou WhatsApp. Ils ont également ouvert une « webshop » il y a quelques mois appelée AZ Parts-net, qui bénéficie de deux interfaces BtoC. Les professionnels ont bien sûr leur propre entrée pour consulter le catalogue et effectuer les commandes. Ils ont un code personnel qui leur permet d’avoir les prix grossistes, et de bénéficier des offres professionnelles. « Nous couvrons tout le Maroc en livrant tout le pays et nos produits sont visibles sur le net, ce qui fait gagner beaucoup de temps aux professionnels », précise Mounir Azdoufal qui reprend : « Nous nous apercevons ici que malgré tous les moyens que nous déployons, nous avions besoin d’être présents sur un salon comme le M.A.T. (Moroccan Automotive Technologies) pour réponde aux clients que c’était bien nous qui distribuons telle ou telle marque. C’est étonnant combien des marques sont connues et puissantes mais que nos sociétés AZ Parts et GEPAD se sont effacées derrière elles. Ce qui prouve que nous les avons mises en avant plus que tout autre chose. On nous demande depuis le début du salon « est-ce bien vous qui faites telle marque ? Le salon nous a permis de préciser les choses et de rencontrer beaucoup de clients de toutes les régions, de Ouarzazate à Oujda que nous n’avons pas l’habitude de voir habituellement. Cela nous a été très profitable d’échanger avec eux car nous étions plus en quête de rencontres, de notoriété que de ventes sur le salon ». Un commentaire que reprend Amir Azdoufal en commençant avec humour lorsqu’on lui demande si un salon au Maroc lui plaisait : « Nous sommes très contents d’être là et c’est un salon qui est bien plus agréable qu’en Allemagne, il y fait bien plus beau ! Et nous prenons plaisir à être là, à discuter avec nos clients et avec beaucoup de prospects. Des professionnels qui veulent savoir qui nous sommes, ce que nous proposons, et surtout des gens qui nous cherchaient et qui nous ont trouvé sur le salon. C’était vraiment notre objectif, de nous faire connaître en étant présents physiquement. C’est vraiment une belle occasion de faire notre métier dans un contexte très agréable et efficace ». HD

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.rechange-maroc.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Articles similaires
Related

CAPRAM vers une classification de ses métiers

L’un des rares importateurs à « collectionner » les...

Somadeco s’offre le doublé !

Très engagé dans la professionnalisation du secteur et la...

AD Maroc en route pour la norme de management de la sécurité de l’information ISO 27 001 !

Présidant aux destinées d’AD Maroc, Fouad Belemlih s’est engagé,...

« L’engagement de tous est indispensable et est profitable à tous ! »

Alors qu’une structuration plus opérationnelle de sa société lui...