Driss Guennoun quitte la présidence du GIPAM

Date:

Après s’être investi totalement dans con rôle de président du Gipam, Driss Guennoun, tout en restant un membre actif de l’association, a décidé de de revenir s’occuper de son entreprise et d’accompagner ses employés dans la mutation engendrée par la certification de la norme ISO 9001 et l’accomplissement de nouveaux projets.

Les élections ont parlé : le nouveau président du GIPAM, le Groupement Interprofesssionnel de l’Automobile au Maroc fondé en 2027, n’est autre que celui qui en était à l’origine : Mohamed El Housni. Cela témoigne d’une solide continuité dans l’action de l’association qui avait vu Driss Guennoun, le patron d’Automium, lui succéder après un premier mandat réussi. Comme Driss Guennoun ne se représentait pas, Mohamed El Housni qui préside aux destinées de Copima, a proposé sa candidature. Et a été réélu à l’unanimité. On savait d’ailleurs – parce qu’il nous l’avait confié – qu’il briguerait un second mandat si Driss Guennoun ne le faisait pas. Or celui-ci avait, de son côté, annoncé que, si l’action syndicale avait été très enrichissante et instructive, elle s’était avérée aussi très chronophage : « Pour bien faire les choses, il faut être très disponible et j’ai donné tout mon temps au GIPAM, parfois au détriment de ma propre société. Je me suis beaucoup reposé sur mon équipe, et avant que ce soit trop lourd à porter, j’ai décidé de m’occuper davantage d’Automium et des projets que j’avais prévus pour l’entreprise que j’avais mis en stand-by du fait de mon implication au GIPAM. Je ne regrette rien, au contraire, cela a été une formidable aventure, une expérience nouvelle qui m’a fait progresser, nous a fait progresser, une aventure que je n’abandonne pas, loin de là, je m’investirais toujours dans les développements de notre groupement placé sous la houlette de Mohamed El Housni pour lequel j’éprouve beaucoup de respect. J’en profite pour remercier les membres dans leur ensemble et les membres du bureau qui ont été fidèles et engagés depuis le début. C’est là, je crois, que réside la force du GIPAM, un bureau composé de professionnels investis et décidés à faire évoluer la profession, la filière, l’automobile et à apporter des solutions à l’ensemble des métiers de l’automobile tout en protégeant les automobilistes eux-mêmes. »

Un bilan certifié et validé !

Avant de donner la parole à Mohamed El Housni qui fera les premières pages du prochain numéro de Rechange Maroc, le premier de l’année 2024, il nous fallait évoquer le bilan de la présidence sortante. Un bilan qui a recueilli l’approbation de tous les membres : « Tout le monde a apprécié ce qui a été fait », nous confie Driss Guennoun, heureux et soulagé à la fois avant de poursuivre : « J’ai remercié tous les membres du bureau qui ont été soudés et impliqués, chacun dans son rôle et dans sa position. Ce sont à la fois trois années difficiles que nous avons vécues au regard des crises et à la fois faciles. Si je reviens sur les points positifs, je mentionnerais la représentativité du Gipam lors d’Equip Auto à la Porte de Versailles, la réussite du M.A.T. (Moroccan Automotive Technologies » et bien sûr la réussite de la relance du label Salamatouna vers une version encore plus professionnelle, alors même qu’il a failli disparaître ! La présence du GIPAM auprès des Ministères s’est accrue et va dans le sens d’une écoute des institutions tournée vers notre filière. La visite passionnée de Monsieur le Ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, sur le M.A.T. en a été la plus brillante illustration. La représentativité du GIPAM s’est aussi élargie auprès de la Fédération de l’automobile, et de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc, la CGEM, via la Fédération de l’Automobile.
Il faut ajouter la naissance de la branche Lubrifiants et l’augmentation du nombre des membres qui prouvent le dynamisme de notre groupement. Un dynamisme qui se reconnaît également à l’investissement de nombre de membres dans l’achat de bureaux dédiés au bon fonctionnement de l’association, locaux où nous avons, pour la première fois, réuni le bureau pour l’élection du nouveau Président que j’aurais l’honneur de soutenir tout au long de son mandat ».

Hervé Daigueperce

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.rechange-maroc.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Articles similaires
Related

CAPRAM vers une classification de ses métiers

L’un des rares importateurs à « collectionner » les...

Somadeco s’offre le doublé !

Très engagé dans la professionnalisation du secteur et la...

AD Maroc en route pour la norme de management de la sécurité de l’information ISO 27 001 !

Présidant aux destinées d’AD Maroc, Fouad Belemlih s’est engagé,...

« L’engagement de tous est indispensable et est profitable à tous ! »

Alors qu’une structuration plus opérationnelle de sa société lui...