163.110 immatriculations, un deuxième record historique consécutif

163.110 immatriculations, un deuxième record historique consécutif

Selon les statistiques de l’Association des importateurs des véhicules au Maroc (Aivam), les ventes globales se sont élevées à fin 2016 à 163.110 unités, contre 132.003 unités une année auparavant, soit une progression de 23,57% en glissement annuel.

Le marché automobile national poursuit son accélération. A 163.110 véhicules commercialisés en 2016, soit une croissance de 23,57% par rapport à une année auparavant, les ventes ont enregistré un deuxième record historique après celui réalisé en 2015, avec un peu plus de 132.000 livraisons.

Même les professionnels les plus optimistes ne s’attendaient pas à une telle performance. En effet, en début d’année, les pronostiques les plus élevés ne dépassaient guère une hausse de 5%, en une année.

Selon les statistiques de l’Association des importateurs des véhicules au Maroc (Aivam), les ventes globales (Voitures particulières et véhicules utilitaires légers) se sont élevées à fin 2016 à 163.110 unités, contre 132.003 unités une année auparavant, soit une progression de 23,57% en glissement annuel.

Les voitures particulières (VP) ont réalisé une hausse de 25,91% par rapport à 2015, à 152.324 unités vendues. En revanche, les ventes des véhicules utilitaires légers (VUL) continuent sur leur trend baissier. En effet, seulement 10.786 VUL ont été écoulés en 2016, contre 11.029 immatriculations une année auparavant, soit une baisse de 2,2%.   

Toutes les marques historiques du marché ont réalisé de bonnes  progressions.

Dacia garde son leadership du marché marocain avec 43.408  ventes, soit une hausse de 16,09% sur un an.

La deuxième marche du podium est occupée par la marque Renault qui a écoulé 18.320 véhicules, en hausse de 40,9%. Ford ferme le podium avec un record historique à 16.442 immatriculations (+40,22%).

Grande surprise du marché, la marque Volkswagen a réalisé une accélération exceptionnelle en 2016. Elle a franchi la barre symbolique des 10.000 immatriculations en une année, en livrant 10.736 unités, soit une croissance de 70,63% en glissement annuel.

Le premium toujours en forme

Comme depuis plusieurs années, les véhicules premium gardent la cote. Toutes les marques ont pu sortir leur épingle du jeu avec brio en réalisant dans la plupart des cas des progressions à deux chiffres. BMW occupe la première marche du podium sur ce segment avec 2.820 immatriculations, soit une progression de 27,37% par rapport à 2015. Mercedes arrive en seconde position avec 2.726 voitures particulières vendues (+25,28%), suivie par Audi dont les ventes se chiffrent à 2.065, en progression de 12,29% sur une année. Land Rover réussit une bonne progression de 38,47% à 1.807 immatriculations. Jeep réalise aussi une bonne performance avec 1.628 immatriculations (+28,7%).   N.D.

Réagir

Your email address will not be published.