Des perspectives économiques alléchantes

Des perspectives économiques alléchantes

Entretien avec Nelson Suares, directeur commercial de Mold It, société portugaise de moulage de pièces automobiles en plastique

Que pouvez-vous nous dire sur votre activité de moulage de garnitures de portières ? 

Nous effectuons le moulage par injection de plusieurs types de pièces en plastique fabriquées au Portugal. Nous possédons une représentation de notre société au Brésil et, pourquoi pas, bientôt au Maroc aussi ?

Qu’est-ce qui vous pousse à vous intéresser au Maroc ?   

Nous avons déjà plusieurs de nos partenaires qui sont présents au Maroc, et notamment à Tanger. Les perspectives économiques au Maroc sont franchement alléchantes du fait que beaucoup de constructeurs automobiles s’intéressent à ce pays.

Qui sont vos partenaires au Maroc ?

Quelques moulistes Portugais notamment. Nous sommes également invités par l’association des moulistes portugais (CFAMO) pour commencer à suivre de près les réelles opportunités qui existent au Maroc. Vous savez, PSA va bientôt ouvrir son usine à Kénitra, Renault est déjà présent à Tanger, le chinois BYD sera là aussi bientôt… au Portugal, on parle beaucoup de ce dynamisme que connaît le Maroc : c’est d’ailleurs tout l’enjeu et tout l’intérêt d’une implantation portugaise sous vos cieux.

Les garnitures de portières représentent l’essentiel de votre activité ?

La garniture de portières n’est qu’une partie de nos activités : nous fabriquons tout type de pièces en plastique injecté, et ce que ce soit pour l’intérieur ou pour l’extérieur de l’automobile. Nous sommes d’ailleurs capables d’effectuer de grands moules en plastique pour des pièces qui peuvent aller jusqu’à 5 tonnes. Nous travaillons avec tous les constructeurs automobiles. Pour ce qui est de l’exportation nous exportons en Europe, en Amérique du Sud, Amérique du Nord, Amérique centrale…

Avez-vous des contacts avec l’AMICA ou avec le ministère marocain concerné ?

Oui, nous avons eu pas mal d’échanges lors de réunions, en vue de développer nos relations commerciales. Nous sommes aussi en permanence en contact avec ces instances.

Le Portugal n’est pas très loin du Maroc : vous implanterez-vous industriellement ici ou est-ce que vous exporterez vos pièces usinées depuis le Portugal ?

Ce que nous savons, c’est que pour obtenir des facilités commerciales viables au Maroc, le plus simple serait de s’y implanter industriellement. Les moulistes Portugais sont gage de qualité, ce qui sera très intéressant pour le Maroc. Si nous arrivons à nous entendre avec des partenaires commerciaux au Maroc, nos relations n’en seront que très fructueuses.

  Mohamed Mounadi

Réagir

Your email address will not be published.